Journée internationale de lutte contre l'homophobie et la transphobie : le ministère mobilisé contre les violences et les discriminations

Affiche campagne homophobie 2015

À l’occasion de la journée internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie,  Najat Vallaud-Blekacem rappelle son engagement pour la lutte contre toutes les formes de discriminations et de violences en milieu scolaire et dans les établissements d’enseignement supérieur et de recherche.

Communiqué - 17.05.2016
Najat Vallaud-Belkacem

Cette lutte est une priorité du ministère compte tenu des souffrances graves qu’elles engendrent pour les victimes, élèves, étudiants ou même personnels des établissements d’enseignement. À ce titre, la ministre rappelle qu’une campagne de communication a été déployée à la fin de l’année 2015 dans près de 12 000 établissements du secondaire (campagne "L’homophobie n’a pas sa place à l’école !") et de l’enseignement supérieur (campagne "L’homophobie n’a pas sa place ici !"). En outre, la lutte contre le harcèlement en milieu scolaire, qui mobilise les élèves eux-mêmes et toute la communauté éducative, met également en avant la prévention et la lutte contre les injures et le harcèlement à caractère homophobe.

Ces violences et/ou comportements discriminatoires tombent sous le coup de la loi. Au-delà des actes pénalement répréhensibles, qui doivent être prévenus et dénoncés, la prévention de l’homophobie « ordinaire » et le soutien aux victimes incombent à l’institution et à l’ensemble de la communauté éducative. C’est le sens de cette campagne, élaborée en lien avec les associations et après concertation avec les représentants des parents d’élèves. Elle est diffusée de nouveau aujourd’hui, via les réseaux sociaux, pour informer et sensibiliser les collégiens, lycéens, étudiants et l’ensemble de la communauté éducative aux violences et discriminations à caractère homophobe.

Dans le second degré, cette campagne s’accompagne de ressources, à destination des enseignants et des professionnels intervenant auprès des élèves, accessibles depuis un site internet. Pour l’Enseignement supérieur et la Recherche, un site internet fournit également aux étudiants et aux personnels des établissements d’enseignement supérieur des ressources utiles pour accompagner les personnes souffrant d’homophobie à raison de leur orientation sexuelle et/ou identité sexuelle réelle ou supposée. Un service d’écoute et d’aide, assuré par les professionnels de SIS-Association, est disponible, depuis les sites ministériels, et joignables au 0 810 20 30 40 ou par mail, 7j/7 de 8h à 23h.

Publication : 17.05.2016

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés