Admission post Bac 2016 : près de 3/4 des bacheliers ont d'ores et déjà décidé de leur lieu d'étude

[archive]
Étudiants qui révisent© M.E.S.R./PICTURETANK

À l'issue de la procédure normale de l'Admission Post-Bac, Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche et Thierry Mandon, secrétaire d'État à l'Enseignement supérieur et à la Recherche, se félicitent que le plan d'action mis en place pour une meilleure orientation des lycéens et les améliorations apportées à l'outil A.P.B. donnent des premiers résultats.

Communiqué - 20.07.2016
Najat Vallaud-Belkacem - Thierry Mandon

Avec 761 659 candidats la procédure A.P.B., qui s'est déroulée du 20 janvier au 14 juillet, a répondu cette année à un nombre croissant de demandes (+3% par rapport à 2015) néanmoins cette tension plus forte s'est accompagnée :

  • d'une augmentation des propositions d'admission faites aux candidats : au 14 juillet 2016, 646 615 propositions ont été faites contre 611 736 en 2015 : soit une progression de + 5,7% ; 
  • d'une augmentation des acceptations de ces propositions : au 14 juillet 2016, 522 487 propositions avaient été acceptées par les candidats contre 502 120 en 2015, soit une progression de + 4% ;
  • d'un taux de satisfaction immédiate (mesurée comme le taux de candidat ayant obtenu leur vœu numéro 1) de 56,4% : 330 184 candidats ont reçu une proposition d'admission sur leur vœu 1 ; 
  • d'une baisse des filières en tension qui ont été divisées par 3, passant de 189 en 2015 à 78 en 2016.

Ainsi, les améliorations apportées au système ont permis qu'aucun tirage au sort ne soit cette année effectué pour les licences de Droit et la première année de médecine (PACES) et de le limiter à une seule filière de Psychologie. Reste la filière S.T.A.P.S. qui, bien qu'ayant vu le nombre de ses places augmenter de 25% (+ 4000), attire toujours plus d'étudiants qu'elle ne peut en recevoir.

Enfin, on relevait au 14 juillet 2016, 62 328 candidats n'ayant pas encore reçu de proposition alors qu'ils étaient 66 427 à la même date en 2015, soit une baisse de - 6,2 % (et ce malgré l'augmentation des demandes). En revanche :

  • le nombre de candidats de terminale n'ayant pas eu leur vœu 1 de licence dans leur secteur a été divisé par 3. Ils sont 2 327 (soit : 0,3 % des candidats ...) cette année alors qu'ils étaient plus de 7 000 à la même date l'année dernière ; 
  • sur ces 2 327 candidats, ils ne sont plus que 439 à être sans proposition.

La procédure complémentaire, qui est en cours, permettra d'offrir une nouvelle proposition à ces candidats qui ont jusqu'au 9 septembre pour émettre de nouveaux vœux. Ils sont actuellement plus de 40 000 à avoir déjà accepté une proposition.

Publication : 20.07.2016

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés