Accueil >  Recherche >  Domaines de la recherche >  Sciences de l'homme et de la société

Sciences de l'homme et de la société

Plan S.H.S. - Mesure 9 : Valoriser la recherche sur l'enseignement supérieur

Article - 28.11.2016

Proposer dans le processus de Bologne la réalisation d’une "plateforme prospective" sur l’espace européen de l’enseignement supérieur et de la recherche organisée autour de 3 activités : expertise, soutien à l’excellence et aux idées novatrices en recherche sur l’enseignement supérieur, et débat ouvert

La France propose de mieux utiliser les forces de l’Institut Universitaire européen de Florence pour contribuer à surmonter les défis de l’Europe d’aujourd’hui. Cet Institut, inauguré en 1976, est une organisation internationale financée par 22 états membres et l’Union européenne. L’IUE, dont la mission première est de délivrer des formations doctorales en sciences sociales pour contribuer à la formation des cadres dirigeants, compte parmi les meilleurs centres européens en sciences sociales.

La France soutient une évolution de l’Institut vers une mission élargie et plus stratégique, notamment grâce à la création d’une école de gouvernance européenne et transnationale en lien avec les principales écoles de gouvernance en Europe, comme l’ENA en France.

De même, l'IUE est prêt à s'impliquer dans la réalisation d'une "plateforme prospective" sur l'espace européen de l'enseignement supérieur et de la recherche. Cette plateforme, proposée dans le cadre de la préparation de la Conférence ministérielle de Bologne Paris 2018,  permettra la mise en place d’un espace de débats structuré à partir des résultats de la recherche sur l’Espace européen de l’enseignement supérieur (EEES). Elle sera ainsi l’occasion de valoriser la production des chercheurs, notamment spécialistes des questions d’enseignement supérieur et de recherche et de rendre visible cette production pour les décideurs publics. A l’heure où l’Espace européen de l’enseignement supérieur doit définir ses "nouveaux objectifs après 2020", un tel dialogue entre chercheurs et politiques ne peut être que particulièrement fécond. 

OK en cours de cadrage

Commander une étude scientifique sur les transformations des universités françaises, afin de mieux suivre les tendances et les évolutions

L'Institut français de l'éducation (IFE) fera un premier travail et remettra en 2017 un rapport de veille et d’analyse au Ministère sur les recherches en matière de transformations de l’enseignement supérieur français.

Près de 20 ans après les déclarations de Paris et de Bologne qui ont lancé un mouvement de convergence des universités européennes, l’enseignement supérieur a profondément changé de visage. Offre de formation, modalités d’évaluation des établissements, développement international, mobilité étudiante, paysage territorial et académique, stratégies scientifiques, valorisation économique et sociale, pilotage des établissements : de nombreuses dimensions ont été fortement touchées par les évolutions en cours de l’enseignement supérieur et de la recherche. Ces mutations ont aussi bien fait naître des promesses que de nouvelles interrogations, notamment sur les missions des universités, qui doivent viser tout à la fois l’excellence scientifique, tenir leur rang dans la compétition internationale mais aussi  assumer des responsabilités sociales variées.

OK en cours de cadrage

1ère publication : 28.11.2016 - Mise à jour : 7.12.2016

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés