Parité et lutte contre les discriminations

Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes : le ministère mobilisé contre les violences sexistes et sexuelles, de l'école à l'université

Lutte contre violences faites aux femmes© D.R.

A l’occasion du 25 novembre, journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, Najat Vallaud-Belkacem s'est rendue au  lycée Marcelin Berthelot de Pantin (93), afin de participer à des séquences de formation des personnels de l’établissement au cybersexisme, en partenariat avec le Centre Hubertine Auclert  et de sensibilisation des élèves de seconde à l’enjeu de l’égalité entre les filles et les garçons et des violences sexistes et sexuelles dont sont victimes les filles et les femmes.

Communiqué - 25.11.2016
Najat Vallaud-Belkacem

Dans le cadre du plan interministériel 2017-2019 annoncé à l’occasion de cette journée internationale, le ministère et l’ensemble des établissements d’enseignement et de recherche approfondiront leur mobilisation pour faire avancer la production de connaissances sur ces violences, informer, sensibiliser et former les personnels, mais aussi pour prendre en charge celles et ceux qui en sont victimes.

Deux nouvelles enquêtes de la DEPP permettant d’avoir une approche sexuée des violences faites dans les établissements scolaires sont publiées. Par ailleurs, pour permettre aux établissements d’enseignement supérieur de se doter progressivement d’un diagnostic relatif aux violences sexistes et sexuelles en leur sein, la méthodologie de l’enquête "Violences et rapports de genre" (VIRAGE) réalisée par l’Institut national d'études démographiques (INED) leur sera proposée.

Conformément aux orientations de la loi du 4 août 2014 pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes, le ministère enrichit aussi les outils et ressources destinés tant à la formation des personnels qu’à leur accompagnement pour repérer et agir face aux situations liées à des comportements sexistes et à des violences à caractère sexuel, ainsi qu’à leurs conséquences.

Ce combat contre les violences faites aux femmes doit impliquer et mobiliser l’ensemble de la communauté éducative selon une approche globale et transversale. Il est donc indissociable de la promotion de la culture de l’égalité entre les filles et les garçons et des valeurs de respect mutuel qui sont au cœur de la mission de l’école de la République et du parcours citoyen qui concerne désormais tous les élèves.

Parce que le combat contre les violences est universel, ce même jour, la ministre participera, dans le cadre des Entretiens Jean Zay, à la projection du film "Moi, Nojoom, 10 ans, divorcée" et au débat organisé avec la réalisatrice, Khadija Al-Salami sur la question des mariages forcés.

Publication : 25.11.2016

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés