Accueil >  Recherche >  Domaines de la recherche >  Sciences de l'homme et de la société

Sciences de l'homme et de la société

Plan S.H.S. - Mesure 4 : Améliorer l'insertion professionnelle des docteurs et des diplômés de masters S.H.S.

Article - 28.11.2016

Expérimenter des dispositifs d'appui à l'insertion des étudiants et diplômés en S.H.S. via la création de nouveaux postes d’ingénierie pédagogique qualifiés

Le ministère lance une expérimentation auprès d'établissements volontaires pour construire de façon collective des dispositifs au service d’une meilleure insertion des titulaires de diplômes de S.H.S..

Dans cette perspective, un appel à manifestation d’intérêt sera lancé avant la fin de l’année 2016 à destination des établissements publics de formation et de recherche, pour soutenir des projets favorisant  l’insertion professionnelle des étudiants dans les filières Sciences Humaines et Sociales et Lettres Langage et Art.

Ces projets mettront particulièrement en lumière le caractère innovant des dispositifs, la sensibilisation et l’implication des personnels enseignants, la création d’une dynamique à l’échelle du site, la mobilisation ou la création d’outils numériques favorisant une meilleure relation formation-insertion professionnelle.

Cet appel à manifestation d’intérêt sera financé par une dotation exceptionnelle en masse salariale équivalente à 10 à 15 emplois.

Les établissements sélectionnés formeront début 2017 un groupe pilote, visant à échanger et à capitaliser les résultats les plus pertinents au service de l’ensemble de la communauté.

OK en cours de cadrage

Créer au sein du ministère un observatoire du doctorat qui remettra un rapport annuel

La mise en place par le SIES d’une enquête sur l’insertion des docteurs (projet IPDoc), permettra, à terme, d’obtenir des données sur le devenir professionnel à un an, trois ans et cinq ans. L'enquête réelle (en vraie grandeur) est programmée au mieux en 2017.

Par ailleurs, le SIES a vocation à exploiter l’enquête "emploi"de l'INSEE et le recensement de la population aux fins de suivre, à brève échéance, l’évolution du taux de chômage des docteurs et de donner une estimation de la part de la population titulaire d’un doctorat. Une note d’information sur le sujet est au programme 2016 du SIES, qui exploite l’enquête "emploi" de l’INSEE.

L’édition 2016 de la publication « État de l’emploi scientifique en France » consacre un chapitre entier aux doctorants et docteurs (partie II pages 35 à 64). On y trouve des éléments sur:

  • la poursuite en doctorat
  • les effectifs de doctorants et le nombre de doctorats délivrés, en évolution, et par grandes disciplines
  • la durée du doctorat et les financements, par grandes disciplines
  • les Cifre, par grandes disciplines
  • l'insertion professionnelle des docteurs à partir des enquêtes du Céreq, avec des éléments sur les projets professionnels, les types de contrats et de secteurs, par grandes disciplines.

En savoir plus

OK en cours de cadrage

Instituer un concours externe spécial d’agrégation réservé aux titulaires du doctorat

Plusieurs mesures ont été prises pour faciliter et valoriser la place des docteurs dans la fonction publique dès 2017.

Le concours spécial de l’agrégation a été créé par le Décret n° 2016-656 du 20 mai 2016 modifiant le décret n° 72-580 du 4 juillet 1972 relatif au statut particulier des professeurs agrégés de l'enseignement du second degré. Il s’agit d’un concours externe spécial réservé aux titulaires du doctorat. Le nombre de places offertes à ce concours spécial ne doit pas excéder 15 % du nombre total des places mises aux deux concours externes  à venir. De plus est instaurée une bonification d’ancienneté au moment du classement d’échelon, pour la période de préparation du doctorat correspondant à la durée du contrat de travail ou sinon à une durée de deux ans. Ce concours spécial concerne pour le moment 5 disciplines mais pourrait s’étendre par la suite à d’autres.

Par ailleurs, pour l’accès à l’ENA, les périodes de contrat doctoral sont assimilées à des services effectifs pour se présenter au concours interne et la préparation du doctorat est assimilée - dans la limite de 3 ans - à une période d'activité professionnelle pour se présenter au 3e concours.

Un concours réservé de l’ENSSIB est en cours de création selon le même principe que le concours spécial de l’agrégation : un concours externe spécial réservé aux titulaires du doctorat, avec un plafond de 15 % des places mises à l’ensemble des concours externes et une bonification d’ancienneté de 2 ans maximum au moment du classement d’échelon. Le projet de décret est passé au CT. Ces dispositions prendront effet en janvier 2017.

OK effectif
 

Publication : 28.11.2016

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés