Accueil >  Recherche >  Domaines de la recherche >  Sciences de l'homme et de la société

Sciences de l'homme et de la société

Plan S.H.S. - Mesure 2 : Favoriser l'interdisciplinarité dans la recherche et dans l'enseignement

Article - 28.11.2016

Doubler les crédits pour l’appel à projets destiné au soutien d’actions de recherche interdisciplinaires, associant des équipes S.H.S. et hors S.H.S. (C.N.R.S. et Réseau des Maisons des Sciences de l’Homme-R.M.S.H.) - Ouverture et Circulation des données

Grâce à un doublement par le ministère du financement de l'appel un appel à projets destiné au soutien sur l'ensemble du territoire d’actions de recherche interdisciplinaires portées par les M.S.H. sera relancé avec une puissance à la mesure de la dynamique interdisciplinaire des territoires et de leur engagement dans le transfert des recherches SHS vers la société, avec de nouvelles thématiques urgentes : les data, la sécurité humaine, le genre et les sexualités.

Le C.N.R.S., par la Mission  pour l’interdisciplinarité (MI) et l’Institut des Sciences Humaines et Sociales, a lancé en 2014 et 2015 un partenariat fécond avec le Groupement d’Intérêt Scientifique "Réseau National des Maisons des Sciences Humaines" (GIS R.N.M.S.H.) par un appel à projets associant des équipes S.H.S. et non S.H.S. pour un travail sur des thématiques émergentes.

Dans une période où l’on sollicite l’implication des chercheurs et les approches S.H.S. dans le traitement des défis sociaux, cet appel permet de soutenir les chercheurs et enseignants chercheurs ayant la capacité et le désir de s’impliquer dans des projets interdisciplinaires et de s'engager dans la société. Il permet aussi de faire monter en puissance les MSH comme nouveaux lieux de l’interdisciplinarité.

Cet appel a été cofinancé par le C.N.R.S. et le R.N.M.S.H. à hauteur de 100 000 euros, permettant de soutenir chaque année de 8 à 9 projets.


 OK en déploiement

Créer dix contrats post doctoraux, sur des thématiques interdisciplinaires, dans les Maisons des Sciences de l’Homme (M.S.H.)

Une dizaine de contrats post-doctoraux d'une durée de deux ans vont être attribués aux M.S.H. sur la base d'un appel d'offres. Les post-docs recrutés devront bénéficier d'un espace de travail équipé et adéquat et de toutes les facilités (documentation, infrastructures) dont bénéficie la M.S.H. dont relève leur laboratoire d'affectation.

Les Maisons des Sciences de l'Homme (MSH) sont un élément essentiel du dispositif français de recherche dans le domaine des SHS et de leurs interfaces avec les autres sciences. Elles sont connectées avec les établissements académiques et les collectivités territoriales de leur site et elles y assurent une articulation efficace entre les laboratoires et les très grandes infrastructures de recherche du domaine

En conséquence, les M.S.H. sont un endroit tout désigné pour permettre à des post-doctorants de mener des travaux interdisciplinaires facilitant leur recrutement à haut niveau dans le monde académique, dans celui de l'administration régionale ou dans celui des entreprises du site.


OK en déploiement

Installer un référent pour l’interdisciplinarité S.H.S. au sein du Haut Conseil de l'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur (HCERES)

Pour accompagner le développement multiforme de l’interdisciplinarité le HCERES a créé un référent, chargé de piloter les évolutions méthodologiques permettant de modifier les différents processus d’évaluation des entités de recherche pour une meilleure prise en compte de l’interdisciplinarité.

L’interdisciplinarité est devenue en une décennie un élément essentiel de la recherche et est désormais une priorité majeure des grandes universités et des organismes de recherche. La notion se décline en trois sens.

  1. Les interactions entre grands domaines scientifiques, nombreuses et fécondes.
  2. La dimension "sociale" de la science et la reconnaissance nouvelle des S.H.S. comme composantes de toute problématique scientifique dans de nombreux domaines émergents.
  3. La prise en compte des besoins de la société et des compétences des citoyens dans la production de connaissances.

OK effectif

Missionner une personnalité scientifique reconnue pour réaliser, avec l'appui de l'IGAENR, un rapport sur les formations interdisciplinaires dans l’enseignement supérieur

Afin de donner plus de visibilité à la place des S.H.S. dans les autres formations (scientifiques, artistiques..., une personnalité scientifique sera missionnée en décembre 2016 pour réaliser, avec l'appui de l'IGAENR, un rapport sur les formations interdisciplinaires dans l’enseignement supérieur.

OK en cours de cadrage

Publication : 28.11.2016

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés