Stratégie France I.A., pour le développement des technologies d'intelligence artificielle

Rapport Stratégie France I.A., pour le développement des technologies d'intelligence artificielle

Intelligence artificielle

La stratégie France I.A. a été dévoilée le 21 mars 2017 à la Cité des Sciences et de l'Industrie, en présence du Président de la République, de Michel Sapin, ministre de l'Economie et des Finances, de Thierry Mandon, secrétaire d'Etat chargé de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, et de Christophe Sirugue, secrétaire d'Etat chargé de l'Industrie, du Numérique et de l'Innovation.

Rapport - 22.03.2017

Du 20 janvier au 14 mars 2017, 17 groupes de travail se sont réunis à l'initiative du Gouvernement, pour proposer des actions de politique publique visant à développer l'intelligence artificielle en France. Une cinquantaine de propositions ont été remontées par les différents groupes de travail, ainsi que lors des Journées de l'Intelligence Artificielle organisées dans l'ensemble du pays, autour des thèmes suivants : 

  • En matière de recherche, affirmer l'excellence de la recherche française en préservant sa diversité, en développant l'interdisciplinarité, et en valorisant les talents 
  • Sur la formation, améliorer l'environnement et l'appropriation des questions d'IA dans la société, pour permettre la compréhension des enjeux de l'IA et créer des vocations, susciter l'envie d'innover, et pour former à des métiers transformés en continu. 
  • Permettre un transfert efficace de la recherche vers les applications industrielles et économiques 
  • Développer une stratégie industrielle fondée sur les écosystèmes d'innovation et une "verticalisation" de l'I.A. dans chaque filière 
  • Poursuivre le débat public sur l'I.A. et développer des outils en facilitant la compréhension.

A la suite des travaux menés par les groupes de travail, plusieurs actions seront menées dès les prochaines semaines et au cours de l'année 2017 : 

  • Mise en place du comité stratégique #FranceIA rassemblant les sphères académique, scientifique, économique et la société civile, chargé de mettre en œuvre les recommandations des groupes de travail 
  • Coordination par la France d'une candidature à un "projet phare de technologie émergente" ("FET flagship") sur l'I.A., co-financé par l'Union européenne (1 milliard d'euros) 
  • Lancement d'un nouveau programme mobilisant les institutions de recherche pour identifier, attirer et retenir les meilleurs talents en IA, dans le cadre de l'action Programmes prioritaires de recherche du P.I.A.
  • Financement d'une infrastructure mutualisée pour la recherche
  • Constitution d'un consortium public-privé en vue de l'identification ou de la création d'un centre interdisciplinaire pour l'intelligence artificielle 
  • Inclusion systématique, d'ici fin 2017, de l'I.A. dans les priorités de l'ensemble des dispositifs publics de soutien à l'innovation 
  • Mobilisation des ressources publiques (Bpifrance, P.I.A.) et privées pour atteindre l'objectif d'ici 5 ans d'investir dans 10 start-ups françaises pour plus de 25 milions d'euros chacune 
  • Mobilisation des filières automobile, relation client, finances, santé et transport ferroviaire pour que chaque filière définisse une stratégie sectorielle I.A. d'ici fin 2017 
  • Lancement d'un appel à projets pour des plateformes sectorielles de partage de données pour 3 à 6 secteurs, d'ici la fin 2017 
  • Conclusion du débat éthique sur les "algorithmes" animé par la CNIL en octobre 2017 
  • Lancement d'ici l'été d'une concertation de France Stratégie sur la question des effets de l'intelligence artificielle sur l'emploi

L'ensemble des recommandations présentées dans la synthèse du rapport sera par ailleurs étudié dans le cadre du comité stratégique #FranceIA pour préparer des décisions complémentaires dans les prochains mois.

Publication : 22.03.2017

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés