Recherche

Remise du rapport ATHENA concernant la recherche sur la radicalisation

Remise du rapport ATHENA© M.E.N.E.S.R./Philippe DEVERNAY

Alain Fuchs, président de l'alliance ATHENA et président du C.N.R.S., remet ce jour au ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, et au secrétaire d’Etat le rapport de l’alliance ATHENA concernant la recherche sur la radicalisation.

Actualité - 3.03.2016

Ce rapport fait suite à la lettre de mission envoyée à Alain Fuchs le 25 novembre 2015. Il confirme la grande richesse de la recherche française concernant la radicalisation, la diversité des approches en sciences humaines et sociales et la complémentarité avec les sciences cognitives. Le rapport souligne également la nécessité d’un bon transfert des résultats de cette recherche pour alimenter le débat public.

Les ministres saluent la qualité de ce rapport qui complète les réflexions engagées dans le cadre de la Grande mobilisation de l’Ecole pour les valeurs de la République. Il va permettre de prolonger l’action ministérielle à la fois sur l’animation de la recherche avec des appels à projets (C.N.R.S., A.N.R.), sur sa structuration grâce à une cartographie précise des équipes de recherche qui enrichit la démarche initiée sur les disciplines rares et avec la poursuite de la création de 10 emplois sur les formations en islamologie et la thématique de la radicalisation.

Le rapport présente également des propositions audacieuses afin de favoriser le transfert des travaux de recherche vers les décideurs publics et de construire ces espaces de convergence qui mettent les sciences humaines et sociales au service des défis de la société, en premier lieu la radicalisation.

Désormais, les ministres s’engagent dans la mise en œuvre concrète des propositions du rapport, notamment concernant le transfert des résultats de la recherche afin de mieux les utiliser et d’éclairer les débats et l’action publics.

1ère publication : 3.03.2016 - Mise à jour : 10.05.2017
Retour haut de page

Les recherches les plus fréquentes :