Accueil >  Recherche >  Domaines de la recherche >  Espace

Espace

Retour sur Terre de l'astronaute Thomas Pesquet

Entretien téléphonique avec Thomas Pesquet depuis le CNES

Après un séjour de 6 mois dans la Station spatiale internationale (I.S.S.), l’astronaute français Thomas Pesquet est rentré sur Terre vendredi 2 juin . Le président de la République et la ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation étaient au CNES pour assister en direct à son retour.

Actualité - 2.06.2017

Des succès qui démontrent  l’excellence française et européenne dans le domaine spatial

  • Retour sur Terre réussi pour Thomas Pesquet qui a passé 6 mois à bord de la Station spatiale internationale pour réaliser un important programme scientifique et technique (mission Proxima).
  • Ce vendredi 2 juin, après un voyage de 400 kilomètres dans la capsule d’un vaisseau Soyouz pilotée par le Russe Oleg Novitski, les deux astronautes sont entrés dans l'atmosphère à 28 000 km/h pour se poser, à 16h10, dans les steppes du Kazakhstan, non loin du Cosmodrome de Baïkonour.
  • Lors de l’entrée dans l’atmosphère, la température autour du module était de 2 000 degrés. A 140 kilomètres d’altitude, le module de descente, où se trouvaient les deux astronautes, s’est séparé du module orbital et du module de service. Après cette étape, un parachute s’est déployé et peu avant l’atterrissage, à 70 centimètres du sol, des rétrofusées se sont allumées pour amortir le choc.
  • Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, qui s’était entretenue avec l'astronaute français mardi, l’a chaleureusement félicité pour son engagement remarquable pendant ces six mois passés en orbite et pendant les années de préparation et d’entraînement qui les ont précédés.

Lancement historique du premier satellite européen tout-électrique de forte puissance 

  • Le retour sur terre de Thomas Pesquet intervient peu de temps après la mise en orbite, le 1er juin, par Ariane 5, du satellite géostationnaire américain ViaSat-2 et du premier satellite européen à propulsion intégralement électrique Eutelsat 172b.
  • Ce nouveau succès d'Ariane 5 qui, depuis près de 15 ans, est la référence mondiale pour la mise en orbite des satellites, démontre une nouvelle fois l’excellence française et européenne dans le domaine spatial. 

Avec 79 lancements réussis d’affilée depuis 2003, Ariane 5 est le lanceur le plus fiable du monde.


1ère publication : 2.06.2017 - Mise à jour : 7.06.2017

Le programme scientifique

Thomas Pesquet a réalisé plus d'une centaine expériences scientifiques portant sur des domaines de recherche tels que l’Homme, la biologie, les matériaux ou le développement technologique.

vidéo

Source : ESA

Les recherches les plus fréquentes :