Recherche et enseignement supérieur en région Normandie

Investissements d'avenir en région Normandie

EMC3

Les programmes investissements d’avenir (P.I.A.) ont confirmé plusieurs disciplines scientifiques d’excellence en Normandie, notamment la physique nucléaire, la physique fondamentale (toutes deux adossées à GANIL), les matériaux et la chimie.

Article - 1ère publication : 10.12.2017 - Mise à jour : 12.12.2017



Si plusieurs projets lauréats au P.I.A. fédèrent largement les compétences scientifiques normandes comme les Labex EMC3 (matériaux) et Synorg (Chimie) ou l’Equipex GENESIS (matériaux), d’autres restent limités au site de Caen, principalement autour de l’écosystème constitué par les grandes infrastructures de recherche GANIL et CYCERON (Infrastructure France-Hadron et Equipex DESIR, S3 ou Rec-Hadron) ou en coopération interrégionale hors Normandie (Labex GANEX et IRON, Equipex Matrice).

De plus, en matière de médiation scientifique, le C.C.S.T.I. de Caen, fait partie du consortium porteur du plus ambitieux programme national, lauréat au PIA, dédié au développement de la culture scientifique, associant 6 centre régionaux : INMEDIATS.

Les Labex normands

EMC3

Le projet EMC3 (Energy Materials and Clean Combustion Center) est un centre de recherche consacré aux matériaux pour l’énergie et la combustion propre. Impliquant sept laboratoires normands au Havre, à Rouen et à Caen, il regroupe 700 personnes dont plus de 200 doctorants. EMC3 est un projet pluridisciplinaire en chimie - physique - ingénierie dont les activités portent sur :


- les matériaux pour la récupération d’énergie
- la sûreté des installations nucléaires
- le développement de nouveaux matériaux par des méthodes éco-compatibles
- l’amélioration de la combustion, de la dépollution des gaz d’échappement
- la récupération de l’énergie thermique

EMC3 est soutenu par le pôle de compétitivité à vocation mondiale MOV’EO sur la filière automobile et il s’appuie sur l’Institut Carnot ESP. Il dispose de liens privilégiés avec des partenaires industriels et des filières régionales.

SYNORG

Seul LABEX entièrement dédié à la chimie organique, il regroupe des équipes de Rouen, de Caen, de Tours et d’Orléans sur un territoire qui est le 1er bassin européen de développement et de production pharmaceutique.


S’appuyant sur la méthodologie de synthèse pour des applications en sciences du vivant, il a pour objectif d’ouvrir la voie à la découverte et à la synthèse de nouveaux composés pharmacologiquement actifs afin de renforcer ses relations industrielles. Disposant d’un parc d’appareils permettant l’étude des molécules et de leurs interactions avec les cibles biologiques, il est spécialisé dans quatre domaines : la chimie des hétéroéléments, des glucides, la chimie hétérocyclique et la chimie médiée par les métaux.


SYNORG soutient des projets de recherche à long terme, permet l’accueil de chercheurs étrangers ou enseignants-chercheurs souhaitant développer des collaborations avec les équipes du Labex et apporte un soutien fort à l’offre de formation.

Les Equipex normands

GENESIS

Le projet GENESIS ( Groupe d’Etudes et de Nanoanalyse des Effets d’Irradiations) a pour but de lever certains verrous technologiques dans l’analyse des dégradations dues à l’irradiation des matériaux par des neutrons. Les résultats obtenus par les trois laboratoires (GPM Rouen, CIMAP Caen et C.E.A. Saclay) permettront de mieux comprendre les phénomènes à l’échelle atomique et d’améliorer les modélisations et simulations notamment sur le vieillissement des composants des systèmes nucléaires.

Rec-HADRON

Le projet REC-HADRON (RECherche fondamentale en HADRONthérapie) a pour but de contribuer au développement d’une installation expérimentale d’hadronthérapie destinée au traitement des cancers. Il s’agit de l’acquisition d’un irradiateur X pour la mise au point des modèles biologiques comme instrument de comparaison avec l’effet des faisceaux de protons et d’ions carbone et de la réalisation de la chambre à vide dans laquelle seront disposés les détecteurs de particules.

S3

L’Equipex S3 (Super Séparateur Spectromètre) est un dispositif de recherche innovant conçu pour les expériences de physique fondamentale avec les faisceaux d’ions lourds stables de très haute intensité délivrés par l'accélérateur linéaire supraconducteur de l'installation SPIRAL2 au GANIL. S3 contribuera ainsi de façon significative à différents domaines tels que le plasma de fusion, les plasmas stellaires et interstellaires et l'hadronthérapie (traitement du cancer).

DESIR

L’Equipex DESIR (Désintégration, excitation et stockage d’ions radioactifs) est un équipement de spectroscopie laser, qui permettra au sein de l'infrastructure SPIRAL2 du laboratoire GANIL de mener des expériences à basse énergie et d'élargir les connaissances sur les principales propriétés de l'état fondamental de certains noyaux radioactifs. Ces recherches trouveront des applications dans le domaine de l'imagerie médicale.

IDEFI normand


InnovENT-E (Innovation pour les Entreprises à l’Export)

Le projet InnovENT-E est un programme développé dans le cadre du PIA et de son volet "formation". Il a été fondé conjointement par le Groupe INSA, l’Université de Lorraine, le groupe CESI et les Universités de Technologie. Il s’est fixé comme objectif de contribuer à la montée en compétence des PME-PMI en matière d’innovation et d’export.
Il propose une offre mutualisée de formations de niveaux Bac+2 à Bac+8, basée sur un référentiel de compétences construit avec les entreprises. Il estun vecteur de transformation pédagogique et de transition numérique dans l’enseignement supérieur  et dans les entreprises.

Le projet de Recherche Hospitalo Universitaire (RHU) normand

STOP-AS

Porté par une équipe du CHU de Rouen, le projet STOP-AS porte sur le rétrécissement aortique, une maladie cardiaque fréquente dans les pays occidentaux. Son objectif est d’étudier les mécanismes initiateurs, les traitements les plus innovants, la prévention, le diagnostic et l’évaluation sociétale de cette maladie. STOP-AS s’appuie sur la Fédération Hospitalo-Universitaire « REMOD-VHF » qui regroupe des équipes de Rouen, Caen, Amiens et Lille.

1ère publication : 10.12.2017 - Mise à jour : 12.12.2017
Retour haut de page

Les recherches les plus fréquentes :