Enseignement supérieur

Evénements d'intégration et festifs : accompagner et protéger les étudiants

Guide "L'accompagnement des étudiants dans l'organisation d'événements festifs et d'intégration"
Allocation post-doctorale

Chaque année, les pratiques de bizutage qui subsistent dans certains établissements d’enseignement supérieur et les dérives liées à une consommation excessive d’alcool lors des "soirées étudiantes" ont des conséquences dramatiques. Face à ces agissements qui peuvent marquer durablement les victimes et compromettre la poursuite de leurs études, le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI) a réalisé un guide à l’attention des personnels des établissements. Objectif : favoriser l’organisation d’événements sûrs et responsables.

Brochure - 26.10.2017

Face aux pratiques de bizutage dégradantes et humiliantes qui peuvent être  infligées aux nouveaux étudiants et à la consommation excessive d’alcool lors des "soirées étudiantes", des initiatives pertinentes ont déjà été mises en place par de nombreux établissements d’enseignement supérieur. Néanmoins, il devient nécessaire de généraliser cette démarche à l’ensemble des établissements afin de toucher tous les étudiants.

Dans ce cadre, un guide intitulé "L’accompagnement des étudiants dans l’organisation d’événements festifs et d’intégration" a été élaboré par les services du MESRI. Il vise à aider les personnels des établissements d’enseignement supérieur à définir et à mettre en œuvre une politique d’établissement permettant l’organisation d’événements sûrs et responsables.

Cette politique repose sur plusieurs axes :

  • le dispositif d’accompagnement : charte des associations – Organisation d’événements festifs et d’intégration et la fiche de description de l’événement ;
  • la formation des responsables associatifs à la réduction des risques et aux premiers secours et le dispositif étudiants relais-santé ;
  • l’évolution du règlement intérieur : une rubrique consacrée aux sanctions disciplinaires en cas de bizutage devra être intégrée dans le règlement intérieur des établissements.
  • Une prise en charge précoce des étudiants en difficulté avec l’alcool par les services de santé universitaires ;
  • Une coordination entre médecine de prévention des personnels et services de santé universitaires.

Il est demandé aux équipes d’être particulièrement attentives aux événements d’intégration de début d’année universitaire. Mais aussi, d’accompagner, tout au long de l’année, les étudiants dans l’organisation d’événements festifs.
Il convient notamment de faire évoluer les représentations autour du bizutage et de renforcer le dialogue et le partenariat entre les structures étudiantes organisatrices d’événements et l’équipe dirigeante de l’établissement.

Il ne s’agit pas de restreindre la possibilité offerte aux étudiants de se réunir dans un cadre festif et convivial, mais d'organiser des événements sûrs et de réduire les risques liés au bizutage et à l’alcoolisation.

Publication : 26.10.2017

"La fin des pratiques de bizutage est l’affaire de tous. Seule la fermeté alliée à la sensibilisation et à l’accompagnement nous permettront de protéger les étudiants."


Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation

Retour haut de page

Les recherches les plus fréquentes :