Parcoursup : un accompagnement personnalisé vers l'enseignement supérieur pour chaque élève en situation de handicap

Parcoursup 600*400

Dans la continuité des échanges menés avec les associations représentant les personnes en situation de handicap, notamment dans le cadre du Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH), Sophie Cluzel, secrétaire d’État auprès du Premier ministre chargée des Personnes handicapées, Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale et Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, ont demandé aux rectrices et recteurs, de généraliser sur l’ensemble du territoire les dispositifs permettant à chacun des candidats en situation de handicap ou présentant un trouble de santé invalidant, de disposer d’un accompagnement personnalisé pour sa poursuite d’études dans l’enseignement supérieur.

Communiqué - 30.03.2018
Frédérique Vidal

Afin d’accompagner les candidats et leurs familles et de faciliter la construction de leurs projets d’accès à l’enseignement supérieur, tout au long de l’année de terminale, des équipes d’accompagnement dédiées et pluridisciplinaires sont mises en place dans les académies pour mettre en œuvre les objectifs suivants :  informer les élèves et leurs familles sur les modalités d’accueil et d’accompagnement dans l’enseignement supérieur ; prendre connaissance de la situation des élèves nécessitant un suivi afin de les accompagner au mieux tout au long de la procédure Parcoursup et le cas échéant, agir avec leur accord, auprès des établissements d’enseignement supérieur afin de permettre une prise en compte favorable de leurs besoins spécifiques. 

 

Un prochain décret, concerté avec les associations au sein du CNCPH déclinera les conditions de mise en œuvre du nouveau droit garanti, par la loi du 8 mars 2018, aux candidats en situation de handicap ou présentant un trouble de santé invalidant, de saisir le recteur de leur académie afin de demander le réexamen de leur situation et d’obtenir une affectation dans une formation adaptée à leurs besoins spécifiques.

Accompagner les jeunes en situation de handicap vers l’enseignement supérieur est une priorité du gouvernement. Cette instruction représente la première étape de la réalisation concrète de cette priorité avant la publication du décret qui viendra compléter la mise en place de ces dispositifs. Elle donnera lieu à un suivi national régulier.

Publication : 30.03.2018
Retour haut de page

Les recherches les plus fréquentes :