Accueil >  Recherche >  Domaines de la recherche >  Biologie et santé

Biologie et santé

Identification de la souche virale de l'épidémie EBOLA

Virus Ebola

Frédérique Vidal adresse ses plus vives félicitations aux équipes de l’unité de recherche mixte INSERM/I.R.D./Université de Montpellier qui, en lien avec l’Institut national de recherche biomédicale de Kinshasa (République Démocratique du Congo), ont identifié la souche virale responsable de l’épidémie actuelle de fièvre hémorragique EBOLA en République démocratique du Congo.

Communiqué - 1ère publication : 22.05.2018 - Mise à jour : 23.05.2018
Frédérique Vidal

L’identification des souches virales est une étape déterminante pour permettre aux autorités sanitaires nationales et internationales d’accélérer la prise en charge et le déploiement de vaccins et de possibles traitements. 

La ministre tient à souligner l’excellence du travail de recherche des équipes de l’I.N.R.B., de l’Inserm, de l’I.R.D. et de l’Université de Montpellier, ainsi que l’efficacité de la plateforme REACTing, le consortium multidisciplinaire rassemblant des équipes et laboratoires d’excellence, qui permet de préparer et de coordonner la recherche pour faire face aux crises sanitaires liées aux maladies infectieuses émergentes. Depuis le début de la crise EBOLA, la France est pleinement impliquée. Elle  a participé à la coordination des études cliniques qui ont permis l’évaluation des candidats vaccins ainsi que la recherche de traitements par antiviraux ou anticorps neutralisants. 

Exactement 35 ans après la découverte par des équipes française du virus du SIDA, les résultats annoncés aujourd’hui confortent de nouveau la place de leader qu’occupe la recherche médicale française dans le domaine des maladies infectieuses et la puissance des coopérations internationales qu’elle a développées, notamment avec les pays africains. 

1ère publication : 22.05.2018 - Mise à jour : 23.05.2018
Retour haut de page