Enseignement supérieur

Conclusions de la mission Chameau sur le regroupement de grandes écoles du quartier de l'Ecole polytechnique du Campus Paris-Saclay, "New Uni"

Campus de Paris Saclay

Jean-Lou Chameau, Président émérite du California Institute of Technology (Caltech), a présenté ce jour à Florence Parly, ministre des armées, Frédérique Vidal, ministre de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation, et Delphine Gény-Stephann, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'économie et des finances, les principales conclusions de la mission qu'ils lui avaient confiée en janvier dernier sur le regroupement de grandes écoles du quartier de l'Ecole polytechnique du Campus Paris-Saclay, sous le nom provisoire de "New Uni".

Communiqué - 20.06.2018

Jean-Lou Chameau, Président émérite du California Institute of Technology (Caltech), a présenté ce jour à Florence Parly, ministre des armées, Frédérique Vidal, ministre de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation, et Delphine Gény-Stephann, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'économie et des finances, les principales conclusions de la mission qu'ils lui avaient confiée en janvier dernier sur le regroupement de grandes écoles du quartier de l'Ecole polytechnique du Campus Paris-Saclay, sous le nom provisoire de "New Uni".

Jean-Lou Chameau propose d'organiser l'animation de la recherche au sein de quatre ou cinq "Facultés" multidisciplinaires et d'encourager des liens resserrés entre la recherche et le monde de l'entreprise. Le partenariat privilégié des écoles de "New Uni" et des organismes nationaux de recherche comme le C.N.R.S., le C.E.A., Inria ou l'ONERA doit permettre de renforcer les liens entre enseignement supérieur, recherche et innovation. 

Sur le plan de la formation, Jean-Lou Chameau propose d'adopter pour le nouvel "institut" une approche résolument internationale, avec notamment des programmes de bachelor, master et doctorat attractifs. A côté des diplômes d'ingénieurs, un produit-phare sera la formation de docteurs au meilleur niveau mondial, aptes à exercer de hautes responsabilités dans le monde académique comme dans celui des entreprises. Le recrutement sera sélectif, tout en favorisant une large ouverture sociale grâce notamment à une politique volontariste de soutien financier des étudiants.

Jean-Lou Chameau propose un fonctionnement intégré du regroupement, en coordonnant le recrutement des enseignants-chercheurs et en mutualisant des activités stratégiques, telles que la valorisation de la recherche, l'international, les relations avec les entreprises, la gestion des infrastructures et de la vie de site ou le marketing et la communication. Il propose une organisation aussi souple que possible, sur la base d'un statut spécifique d'établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel (sous tutelle principale du ministère des armées et du ministère de l'économie et des finances, le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche, et l'Innovation exerçant la tutelle conjointe prévue par le code de l'éducation), au sein duquel l'Ecole polytechnique devra jouer un rôle moteur. Ce statut tirera parti des dispositions de l'ordonnance en cours de rédaction, habilitée par l'article 28 du projet de loi pour un Etat au service d'une société de confiance, permettant notamment aux écoles de conserver leur personnalité juridique.

Dans l'attente de la mise en place effective de ce nouvel E.P.S.C.P., et afin de préfigurer dès l'automne 2018 le fonctionnement du futur établissement, un accord de coopération a été préparé par Jean-Lou Chameau et les équipes de direction des écoles, qui est actuellement proposé aux conseils des écoles.

Les trois ministres ont par ailleurs insisté sur la nécessité d'approfondir les discussions entre "New Uni" et H.E.C., établissement avec lequel de nombreuses synergies et complémentarités peuvent être développées.

Sur la question du nom à donner à ce nouvel ensemble, les ministres ont convenu que les travaux devraient se poursuivre et faire l'objet d'une consultation des parties prenantes pour permettre une décision dans les prochaines semaines.

Le travail effectué par Jean-Lou Chameau avec les dirigeants des écoles concernés a été unanimement salué. Les ministres ont demandé que les mesures proposées soient mises en œuvre dans les meilleurs délais, en associant pleinement les personnels et les instances statutaires des différents établissements.

 

Publication : 20.06.2018

Contacts presse

Cabinet de Florence PARLY 

01 42 19 67 16  

Cabinet de Frédérique VIDAL 

01 55 55 84 24   

Cabinet de Delphine GENY-STEPHANN 

01 53 18 44 38   

Retour haut de page

Les recherches les plus fréquentes :