Accueil >  Stratégie >  Stratégie Innovation >  Plan national pour l'innovation

Plan national pour l'innovation

L'innovation : une priorité s'appuyant sur la valorisation de la recherche et de l'enseignement supérieur

  • Innovation
Photonique© Université de Bretagne

L’innovation est essentielle à la croissance de notre économie et du progrès de notre société. Avec ses chercheurs et ses étudiants, la France investit dans deux sources d’innovateurs. Pour faire de la France un leader de l’innovation, le ministère s’engage sur trois enjeux stratégiques : l'accélération du développement de l'entreprenariat ; l'instensification des interactions de la recherche publique avec les entreprises ; la structuration du paysage de la valorisation de la recherche autour du campus d'innovation.

Article - 1ère publication : 20.09.2018 - Mise à jour : 21.09.2018

L'innovation : un enjeu essentiel à la croissance de notre économie et du progrès de notre société

L'innovation permet à nos entreprises d'accroître leur compétitivité, de se différencier de leurs concurrents, et donc de mieux se positionner dans la compétition mondiale. L'innovation est aussi un facteur de transformation de notre société. Avec ses chercheurs et ses étudiants, la France investit dans deux sources d'innovateurs. Une dynamique est engagée dans un nombre croissant de laboratoires, d'universités et d'écoles, où la transformation de connaissances en innovation gagne en intensité. Pour faire de la France un leader de l'innovation, le ministère s'engage sur trois enjeux stratégiques :

L'accélération du développement de l'entreprenariat,

Les laboratoires impulsent et font émerger les innovations à fort contenu technologique, pouvant donner lieu à des applications commerciales à très forte valeur ajoutée. L'enjeu est de lever les freins culturels et juridiques et de porter l'action du ministère résolument en faveur de l'entreprenariat des chercheurs. Cette ambition est portée par le projet de loi PACTE ainsi que par des incitations à l'innovation grâce au fonds pour l'innovation et l'industrie qui va abonder le premier dispositif de soutien à l'amorçage des start-ups. De plus, la formation par l'entreprenariat mise en place par le Plan en faveur de l'entrepreneuriat étudiant lancé en 2013  est une source de créations d'emplois et de valeurs pour la société française.

L'intensification des interactions de la recherche publique avec les entreprises

La France dispose de champions industriels et de champions de la recherche. C'est précisément à l'interface entre recherche et industrie que se produit l'innovation de rupture. L'objectif est d'accroître au maximum les surfaces de contact. Le Premier ministre a présenté le 3 mai 2018 le plan gouvernemental intitulé «Soutenir les entreprises innovantes» comportant trois priorités : favoriser l'entreprenariat des chercheurs, faciliter l'accès à la propriété intellectuelle et mobiliser des moyens pour stimuler l'innovation de rupture à forte intensité technologique. Le Conseil de l'Innovation, mis en place le 18 juillet 2018, a pour mission d'encourager le développement d'innovations de ruptures et de piloter la simplification d'un système d'aides devenu trop complexe, souligné par le rapport publique de la mission menée par Jacques Lewiner, Ronan Stéphan, Julien Dubertret et Stéphane Distinguin. Le ministère de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation s'attache à renforcer la création de start-ups portant les innovations de rupture et issues de la recherche publique, à soutenir l'intensification de la recherche partenariale avec les entreprises, à  lancer des grands défis à forts enjeux sociétaux et technologiques, et à rendre lisible l'écosystème de l'innovation, dont les outils de soutien à la valorisation de la recherche issus du PIA.

La structuration du paysage de la valorisation de la recherche autour de campus d'innovation

La France dispose d'universités et d'écoles qui associent enseignement supérieur et recherche au meilleur niveau international, et d'organismes de recherche de premier plan. Ces sites doivent désormais devenir de véritables campus d'innovation d'envergure mondiale.

 

Cette forte ambition politique de relance de l'économie par l'innovation est déclinée dans les orientations de politique étrangère à l'Europe et l'international, en particulier dans le travail conjoint avec les Etat-membres et la Commission et le projet d'un Conseil Européen de l'innovation, un budget de 9ème programme-cadre de la recherche et de l'innovation à près de 100 Md€, et le développement de l'innovation ouverte, véritable terreau des transformations économiques et sociétales.

 

1ère publication : 20.09.2018 - Mise à jour : 21.09.2018
Retour haut de page