Parcoursup : une rentrée réussie et des évolutions en 2019

Étudiants en amphi à l'université© M.E.S.R./PICTURETANK

La forte mobilisation de la communauté éducative autour de la plateforme Parcoursup, dans les établissements du secondaire, de l’enseignement supérieur et des services académiques, a garanti la bonne appropriation de l’outil par les lycéens et les étudiants en réorientation. A la fin du mois de juillet, l’essentiel des propositions étaient stabilisées pour les candidats et près de 97 % des candidats avaient accepté leur proposition d’admission. Lors de sa conférence de rentrée du mardi 25 septembre, la ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Frédérique Vidal, a présenté le bilan de la première année de Parcoursup et ses prochains ajustements.

Actualité - 1ère publication : 28.09.2018 - Mise à jour : 3.10.2018

Un outil efficace

En phase principale de la procédure, 812 045 candidats se sont inscrits sur la plateforme Parcoursup, il s’agit pour la plupart de lycéens de terminale (80%) : c’est 0.4% de plus que sur APB en 2017.

La phase d’admission a permis de faire 2 406 425 propositions aux candidats inscrits en phase principale. 729 454 candidats ont obtenu au moins une proposition d’admission, soit 89.8% des candidats. Cette proportion atteint 96% pour les bacheliers généraux.

Au total, 583 274 candidats ont accepté une proposition d’admission, c’est 27 000 de plus que l’année dernière. Au 31 juillet 2018, 96.8% des candidats de la phase principale avaient accepté leur proposition d’admission définitive.

Les commissions rectorales  accompagnent encore 900 lycéens, dont  60 bacheliers généraux pour trouver une proposition d’admission au plus près de leurs vœux.  En 2017, 3729 lycéens n’avaient pas obtenu d’affectation à l’issue de la procédure APB.

Une plus grande démocratisation de l’accès à l’Enseignement supérieur

  • 21% de boursiers en plus ont accepté une proposition en phase principale. Concernant les CPGE parisiennes, ils sont 27.9% en plus.
  • Les bacheliers technologiques et professionnels ont également connu les bénéfices de Parcoursup : les bacheliers professionnels sont 23,2 % en plus à  avoir accepté une proposition en B.T.S. ; quant aux bacheliers technologiques, ils sont près de  19 % en plus à avoir accepté une proposition en I.U.T.

Chiffres clés Parcoursup 2018

Des évolutions pour la rentrée 2019

Ces premiers résultats montrent des progrès significatifs. Afin d’aller encore plus loin en vue de la rentrée universitaire 2019, un comité des usagers sera mis en place à l’automne 2018 pour organiser la consultation des usagers de Parcoursup et assurer la prise en compte de leurs attentes.

  • La non hiérarchisation des vœux est entérinée, elle permet une plus grande liberté de choix.
  • Le calendrier sera resserré, afin d’accélérer le processus, qui s’achèvera le 31 juillet. Toutefois, la suspension des propositions et des délais de réponse pendant les épreuves du baccalauréat sera maintenue.
  • L’affichage du rang du dernier candidat appelé l’année précédente deviendra systématique en 2019, ce qui permettra aux futurs étudiants de mettre  immédiatement en perspective leur place sur la liste d’attente.
  • La lisibilité de l’offre de formation sera améliorée, notamment les capacités, ainsi que les modalités d’examen des dossiers.
  • A partir de 2019 sera engagée une démarche d’anonymisation des dossiers des candidats, seules les données nécessaires à l’examen des dossiers seront transmises.

Evolution Parcoursup

1ère publication : 28.09.2018 - Mise à jour : 3.10.2018

Parcoursup Bilan et ajustements

Retour haut de page

Les recherches les plus fréquentes :