Égalité et lutte contre les discriminations

Violences sexistes et sexuelles : mise en place d'outils à la disposition des établissements

  • Violences sexistes et sexuelles
Violences seixistes et sexuelles - STOP

A l'occasion de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes du 25 novembre 2018, le Ministère publie la cartographie nationale des dispositifs de lutte contre les violences sexistes et sexuelles et met à la disposition des établissements une série d’outils : guide à la mise en place d’un dispositif, affiches de communication réalisées avec des artistes de BD et réseau de formation spécialisée sur les violences sexisites et sexuelles dans l’E.S.R.

Article - 1ère publication : 25.11.2018 - Mise à jour : 10.12.2018

Cartographie des dispositifs de prévention et de traitement des violences sexistes et sexuelles

Lors du colloque du 4 décembre 2017 « violences sexistes et sexuelles dans l'enseignement supérieur et la recherche : de la prise de conscience à la prise en charge », Frédérique Vidal a annoncé la création de dispositifs de prévention et de traitement des violences sexistes et sexuelles dans chaque université à la rentrée 2018.

Un an après cette annonce, et à l'occasion du 25 novembre, journée internationale de lutte contre les violences sexistes et sexuelles, le Ministère met à disposition une cartographie des dispositifs existants. Les 72 universités figurent dans cette carte avec pour chacune d'elle, la page web de l'université dédiée aux violences sexistes et sexuelles ainsi que les adresses mail des personnes à contacter en cas de situation de violences sexistes et sexuelles. Cet outil vise, d'une part à valoriser les bonnes pratiques des universités, et d'autre part, elle est une voie d'information supplémentaire pour les étudiantes, étudiants et personnels qui feraient face à des situations de violences.

Les travaux des  groupes de travail

Lors du colloque du 4 décembre 2017 intitulé « violences sexistes et sexuelles : de la prise de conscience à la prise en charge », Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, a annoncé le lancement de groupes de travail sur les violences sexistes et sexuelles dans l’enseignement supérieur et la recherche. Dès lors, des groupes se sont réunis entre janvier et novembre 2018. Ils ont impliqué une cinquantaine de personnes, notamment des membres de la C.P.E.D., de l’ANEF, de la C.P.U., de la C.G.E., de la C.D.E.F.I., le Ministère de la Culture, le C.N.R.S. et toute une série d’établissements de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Le Guide du groupe de travail "Mettre en place un dispositif"

Réalisé par le groupe de travail «mettre en place un dispositif de prévention et de traitement des violences sexistes et sexuelles», ce guide présente les trois grandes étapes dans la création et le bon fonctionnement d’un dispositif de prévention et de traitement des violences sexistes et sexuelles au sein des établissements de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation.

Ce groupe a été piloté par Rachida Lemmaghti, chargée de mission égalité femmes-hommes à l’Université Paris Diderot et Philipe Liotard, chargé de mission égalité-diversité à l’université Lyon 1 et Marion Paoletti, chargée de mission "Parité, égalité, diversité" à l'université de Bordeaux.

Télécharger :

Guide d'accompagnement "Mettre en place un dispositif"

La campagne de communication du groupe "Communiquer"

En collaboration avec le ministère de la Culture, un groupe de travail a collaboré avec des artistes de bande-dessinée - Catel, Cilvert, Noémie Chust, Laurier Fox et Matilda Nottage, - afin de créer des affiches à destination des auteurs et témoins des violences sexistes et sexuelles. Ces affiches renvoient, via des code QR, à des ressources (guide, cartographie des cellules d'écoute, campagne ministérielle,...) sur le sujet.

Ce groupe a été piloté par Erika Flahault, sociologue et chargée de mission égalité, et Colette Guillopé, mathématicienne & membre d’honneur de la C.P.E.D.

Télécharger les affiches(lien actif jusqu'au 24 décembre - ces éléments peuvent être utilisés librement par tous les établissements de l'ESR)

Le réseau de formation créé par le groupe "Former"

La nécessité est apparue de rendre visibles les expertes et experts à même de former au sein des établissements de l'ESR sur les violences sexistes et sexuelles dans l'ESR.  Le réseau VSS-Formation a alors été créé au printemps 2018 par deux associations (ANEF, C.P.E.D.) avec le réseau JuriSup. Il s'agit d'un réseau indépendant de formation sur les violences sexistes et sexuelles dans l'enseignement supérieur et la recherche. Il a vocation à proposer des actions de sensibilisation et de formation à destination des différents membres de la communauté de l'enseignement supérieur et de la recherche, ainsi que des missions de conseil et d'accompagnement de politiques de formation.

Ce groupe a été piloté par Sylvie Cromer, sociologue et membre de l’ANEF, et Rozenn Texier-Picard, mathématicienne et présidente de la C.P.E.D.


Prochaines formations, à destination des référent.e.s égalité et membres des services juridiques, les 3 et 5 décembre 2018.


contact@vss-formation.fr

Pour plus d’information, voir le document présentant la
formation dispensée en octobre 2018 par le réseau.


 

1ère publication : 25.11.2018 - Mise à jour : 10.12.2018
Retour haut de page