Accueil >  Recherche

Recherche

Lancement des groupes de travail pour un projet de loi de programmation pluriannuelle de la recherche

Modélisation numérique© CNRS Photothèque/Société Cedrat

Depuis le mois de mai 2017, le Gouvernement porte une politique ambitieuse pour renforcer les capacités scientifiques et technologiques de la France, en misant d’une part sur un soutien significatif aux acteurs de la recherche, et d’autre part sur des transformations d’ordre structurel.

Communiqué - Publication : 17.02.2019
Frédérique Vidal

Dans la continuité de ces actions en faveur de la recherche française, le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé le 1er février 2019 la mise en place de groupes de travail afin qu’une loi de programmation pluriannuelle de la recherche soit présentée au Parlement au début 2020 pour une entrée en application début 2021.

Les enjeux de cette concertation sont triples : il s’agit, d’une part, de garantir les moyens d’un financement efficace de nos projets, nos programmes et nos laboratoires. Il convient également de veiller à assurer l’attractivité des emplois et des carrières scientifiques, tant au niveau national qu’à l’échelle mondiale : la gestion de nos ressources humaines doit pouvoir être modernisée, chaque fois que cela est nécessaire. Enfin, parce que le renforcement de notre industrie constitue un troisième enjeu essentiel pour l’avenir de notre recherche, il est nécessaire de consolider la recherche partenariale et de faire en sorte que le modèle d’innovation français tire le meilleur parti de la recherche publique.

Ces trois grands chantiers feront donc l’objet d’une concertation, dont la réflexion sera conduite par des groupes de travail, composés de personnalités françaises et internationales, dont des parlementaires, des présidents d’établissements d’enseignement supérieur, des scientifiques et des dirigeants d’organismes de recherche. La restitution de leurs travaux est prévue pour le mois de juillet 2019.

 Intitulé et composition des groupes de travail :

  •  Recherche sur projet, financement compétitif et financement des laboratoires, dont les rapporteurs seront Cédric Villani (mathématicien et député), Antoine Petit (président du C.N.R.S.) et Sylvie Retailleau (présidente de l’université Paris-Saclay)
  • Attractivité des emplois et des carrières scientifiques, dont les rapporteurs seront Philippe Berta (professeur des universités et député), Philippe Mauguin (président de l’INRA) et Manuel Tunon de Lara (Président de l’université de Bordeaux) ;
  • Innovation et recherche partenariale, dont les rapporteurs seront Amélie de Montchalin (députée), Isabelle Marey-Semper (ancienne directrice générale communication, développement durable et affaires publiques de L’Oréal) et Dominique Vernay (vice-président de l’académie des technologies).
Publication : 17.02.2019

Voir la composition des groupes de travail

Contact presse

Retour haut de page