La formation continue des adultes dans l'enseignement supérieur

La formation continue des enseignants du second degré : de la formation continue au développement professionnel et personnel

Rapport IGEN/IGAENR n° 2018-068, septembre 2018
Les rapports de l'I.G.A.E.N.R.

Le rapport de l'inspection générale s'interroge sur une situation paradoxale, où malgré la demande soutenue des enseignants et celle récurrente de l'institution, le volume de la formation continue reste faible et classe la France derrière les pays comparables. Les auteurs mettent en évidence les importantes évolutions du système éducatif des dernières années, ainsi que la part croissante du numérique dans la formation et les expérimentations conduites dans certaines académies, comme des facteurs qui incitent à reconsidérer l'actuel dispositif de formation professionnelle.

Rapport - 1ère publication : 22.03.2019 - Mise à jour : 25.03.2019

Le rapport propose des recommandations qui s'appuient sur des leviers et des outils renouvelés tels que :

  • fonder les actions de formation sur l'expression par les enseignants de leurs besoins individuels et collectifs pour mieux les adapter à leurs profils et à leur contexte d'exercice avec une élaboration de plans de formation au niveau des établissements ;
  • affiner le référentiel de compétences des métiers du professorat et de l'éducation ;
  • faire de la formation continue un véritable outil de gestion des carrières ;
  • simplifier la gestion et les procédures et mettre en place un dispositif d'évaluation des actions de formation ;
  • mener une politique incitative en faveur de la formation.

Le rapport engage ainsi à promouvoir le concept de développement professionnel et personnel dont l'usage se généralise dans les administrations comme dans les entreprises. Il convient d'engager les enseignants à se former pour deux raisons principales : la réussite des élèves dont ils ont la charge, mais également leur propre épanouissement professionnel et personnel. Ces deux aspects contribuant à améliorer l'image du métier d'enseignant, et par voie de conséquence son attractivité.

Des enseignants bien formés et satisfaits de leur formation sont des enseignants épanouis qui progressent et montent en compétences, qui considèrent leur professionnalité non pas comme un héritage, mais comme une promesse à venir, au bénéfice de la réussite des élèves qui leur sont confiés.

Rapport établi par :

  • Sophie Tardy (pilote),
  • André Canvel,
  • Vincent Maestacci

inspection générale de l'éducation nationale, 


  • Philippe Lhermet (pilote), Roger-François Gauthier,
    inspection générale de l'administration de l'éducation nationale et de la recherche
1ère publication : 22.03.2019 - Mise à jour : 25.03.2019
Retour haut de page