Accueil >  Stratégie >  Stratégie transversale >  Investissements d'Avenir

Investissements d'Avenir

Lancement de 4 Instituts Interdisciplinaires d'Intelligence Artificielle (3IA) et ouverture de deux appels à projets complémentaires

Le grand plan d'investissement

Dans le cadre de la stratégie nationale pour l'intelligence artificielle (IA) annoncée par le Président de la République lors de la journée "AI for Humanity" le 29 mars 2018, un ambitieux programme national dédié à la recherche a été lancé le 28 novembre 2018 par la ministre de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation et le secrétaire d'Etat chargé du numérique.

Communiqué - Publication : 24.04.2019
Frédérique Vidal

Dans le cadre de ce programme de plus d'un milliard d'euros, l'Etat a notamment souhaité créer un réseau composé d'un petit nombre d'Instituts Interdisciplinaires d'Intelligence Artificielle (3IA), ainsi qu'un programme de chaires de très haut niveau et de soutien à des doctorants de façon à mobiliser l'ensemble du potentiel français en I.A..

A cet effet, un appel à manifestations d'intérêt avait été annoncé le 25 juillet dernier afin de recueillir les candidatures des pôles de recherche, de formation et d'innovation au label 3IA. Cet appel lancé par l'Agence Nationale de la Recherche (A.N.R.) avait donné lieu en novembre à l'annonce de la présélection des projets d'instituts 3IA des sites de Grenoble, Nice, Paris et Toulouse.

A l'issue de l'examen du projet détaillé de chacun de ces sites, le jury international présidé par Mme Aude Billard, Professeur à l'Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne, a recommandé au comité de pilotage du programme 3IA la labellisation définitive de ces quatre projets en l'assortissant de recommandations portant notamment sur les spécialités et thèmes à privilégier sur chaque site.

  • à Grenoble - "MIAI@Grenoble-Alpes" avec pour applications privilégiées la santé, l'environnement et l'énergie.
  • à Nice - "3IA Côte d'Azur" avec pour applications privilégiées la santé et le développement des territoires.
  • à Paris - "PRAIRIE" avec pour applications sur la santé, les transports et l'environnement.
  • à Toulouse - "ANITI" avec pour applications privilégiées le transport, l'environnement et la santé.

Ces 4 instituts 3IA seront labélisés pour une période initiale de quatre ans, assortie d'un financement minimal au titre du programme prioritaire de recherche du PIA3 qui mobilisera 75 millions d'euros. En tenant compte des co-financements représentant un apport au moins équivalent par les partenaires publics et par les partenaires privés, les financements que les 3IA mobiliseront pour conduire leur programme de recherche, de formation et d'innovation seront donc a minima de 225 millions.

Une évaluation sera conduite par le jury à deux ans et le financement sera susceptible d'être ajusté à l'issue de celle-ci.

Afin de compléter le volet du programme national de recherche en IA portant sur l'attraction et le développement des talents, en complément de l'action des 3IA, deux appels à projets seront lancés dans les tous prochains jours par l'ANR qui mobiliseront pour chacun d'entre eux environ 20 millions d'euros :

  • à un appel à projets portant sur des chaires individuelles en IA.
  • à un appel à projet portant sur des programmes doctoraux.

Ils seront ouverts à l'ensemble de la communauté scientifique en IA nationale hors des 3IA.

Après les conseils de l'innovation du 18 juillet 2018 et du 17 avril dernier qui ont sélectionné trois défis à forte composante IA portant sur l'amélioration des diagnostics médicaux d'une part, sur la sécurisation, la fiabilisation et la certification des algorithmes d'IA d'autre part, et sur l'automatisation en cybersécurité enfin, après le renforcement des moyens des appels à projet IA de l'A.N.R. (+10 millions d'euros/an) dès 2018, et le renforcement des moyens de calcul nationaux en IA concrétisé par l'installation au C.N.R.S. par GENCI du deuxième supercalculateur en IA le plus puissant au plan européen, le déploiement du programme national de recherche en IA se poursuit sous la coordination d'INRIA.

Frédérique Vidal a déclaré : "Alors que la compétition mondiale pour les talents et la recherche de pointe en IA n'a probablement jamais été aussi forte, le déploiement à bon rythme du programme national de recherche en IA est indispensable pour donner corps à la stratégie AI for Humanity impulsée par le Président de la République. C'est seulement sur la base d'une recherche forte que nous pourrons faire valoir au plan international les valeurs éthiques que nous défendons tout en soutenant nos entreprises. J'attends des 3IA qu'ils fonctionnent rapidement en réseau au plan national avec l'appui d'INRIA qui coordonne le programme national de recherche, avec leurs homologues allemands et plus largement avec les meilleures institutions de recherche mondiale en IA."

Cedric O d'ajouter : "la bataille pour l'intelligence artificielle est d'abord une bataille pour l'intelligence humaine. Il nous faut conserver et attirer les meilleurs chercheurs mondiaux afin qu'ils forment nos futurs chercheurs et irriguent l'écosystème français. Cette stratégie d'excellence impulsée par le Président de la République en mars dernier franchit aujourd'hui une étape importante avec le lancement des 3IA."

Guillaume Boudy : "Avec la labellisation 3IA des 4 projets de Toulouse, de Grenoble, de la Côte d'Azur et de PRAIRIE, au centre de Paris, le 3e Programme d'investissements d'avenir intervient dans la durée et en concentrant ses financements pour renforcer les sites que le jury international a identifié comme étant les plus avancés, les plus visibles et porteurs des stratégies les plus abouties. Ces sites auront vocation à structurer, à partir des territoires, l'ensemble du paysage français de recherche, de formation et d'innovation en intelligence artificielle."

Composition du jury pour le programme prioritaire de recherche Instituts 3IA

PrénomNomNationalitéUniversité/entreprise
Elisabeth André DE Unversité d'Augsburg
Ran Balicer IL Clalit
Regina Barzilay USA MIT
Aude Billard CH EPFL Présidente
Andrew Blake UK Cambridge University
Kate Crawford USA Microsoft / New-York University
Martial Hébert USA Carnegie Mellon University
Michael Jordan USA Berkeley University
Fei Fei Li USA Stanford University
Joëlle Pineau CAN Facebook / McGill University
Hideaki Takeda JP National Institute of Informatics
Hyun Seung Yang KR Korean Advanced Institute of Science and Technology
Publication : 24.04.2019
Retour haut de page