Accueil >  Innovation >  Appui aux entreprises innovantes >  Le Concours d'innovation : i-Lab, i-PhD, i-Nov >  Concours i-PhD

Concours i-PhD

Concours d'innovation I-PhD : questions les plus fréquemment posées

Concours I-PhD : les réponses aux questions que vous vous pouvez vous posez.

Publication : 4.07.2019
Qu’est-ce qu’i-PhD?

Le concours i-PhD est né de la volonté du Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation d'encourager l'esprit d'entreprendre des doctorants et jeunes docteurs afin de renforcer le soutien à la création d'entreprises technologiques innovantes. Ce nouveau concours se positionne en amont le concours i-Lab. Ce concours est financé grâce au Programme d'Investissements d'Avenir (PIA). L'organisation du concours a été confiée à Bpifrance.

Ce concours s'appuie sur un triptyque d'acteurs : un doctorant ou jeune docteur, un laboratoire public de recherche et une structure de transfert de technologie (STT).

Qui peut concourir ?

Le concours i-PhD est réservé à des jeunes docteurs ou doctorants de troisième année, en partenariat avec un laboratoire et une structure de transfert de technologie (STT),  qui souhaitent valoriser les résultats de recherche publique par l'entrepreneuriat :

  •  « Jeune Docteur » signifie des doctorants devant soutenir l'année civile du Concours ou des Docteurs ayant soutenu depuis moins de trois ans à la date limite de dépôt des candidatures. Il n'y a pas de conditions de nationalité ni d'âge pour les candidats sous réserve qu'ils remplissent les conditions légales et réglementaires requises pour la création d'une entreprise en France.
  •  « Valoriser des résultats de recherche » : signifie avec un laboratoire public de recherche qui accompagne le projet en y apportant les résultats de ses travaux de recherche.
  •  «  à travers un projet de transfert de technologie » : signifie dans le but de créer une start-up pour développer et commercialiser le produit ou service identifié et à ce titre accompagné par une Structure de Transfert de Technologie (STT).

Le triptyque Jeune Docteur - Laboratoire de Recherche Publique - Structure de Transfert de Technologie est une condition nécessaire à l'éligibilité du projet. Il est donc nécessaire pour un jeune Docteur d'être accompagné par un laboratoire avant de pouvoir présenter son dossier. Chaque candidat ne peut présenter qu'une seule candidature.

Ne peuvent pas concourir les personnels en fonction dans l'administration centrale du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation et dans les délégations régionales à la recherche et à la technologie, les personnels de Bpifrance Financement et de ses sociétés affiliées, les membres du jury du concours et les experts sollicités dans le cadre du présent concours ainsi que leurs conjoints.

Comment réunir le triptyque docteur/laboratoire/ Structure de transfert de technologie ?

Le jeune docteur doit en premier lieu obtenir le soutien d'un laboratoire de recherche publique français qui indique qu'il s'engage à accompagner le projet en engageant des moyens (temps, matériels, déclaration d'invention, brevets, logiciel, etc.).

La Structure de Transfert de Technologie apporte un soutien financier au projet (financement de preuve de concept, pré-maturation etc..) et pourra traiter les questions de propriété intellectuelle liées au projet. Le laboratoire est en général en lien avec une telle structure.

Cependant si un laboratoire n'a pas encore identifié de STT, le dossier de candidature pourra tout de même être déposé et l'organisateur du concours réunira un comité spécial qui tentera de trouver un partenaire STT.

Quel type de projet puis-je présenter ?

Tout projet de maturation technologique pouvant donner lieu à une création d'entreprises. Il doit s'agir de la valorisation de résultats de la recherche publique, que cette recherche soit ou non en lien avec la thèse du candidat.

J'ai déjà créé mon entreprise, puis-je concourir ?

Lorsqu'une entreprise a déjà été créée sur la base de résultats de la recherche publique, les candidats sont encouragés à présenter leur candidature au concours d'innovation.

Je suis un ancien lauréat national du prix PEPITE, puis-je concourir ?

Les anciens lauréats du prix PEPITE peuvent concourir t uniquement s'ils n'ont pas déjà créé leur entreprise.

Comment déposer ma candidature ?

Les dossiers de candidature sont à télécharger sur le site de Bpifrance.

Les dossiers sont ensuite déposés sur le site de Bpifrance : https://extranet.bpifrance.fr/projets-innovants-collaboratifs

Toute autre forme de dépôt des dossiers de candidature ne sera pas validée.

La date limite de dépôt des dossiers est le 15 octobre 2019 à 12h (heure de Paris).

Puis-je envoyer mon dossier de participation par courrier ?

Non, les candidats doivent s'inscrire en ligne sur l'extranet de Bpifrance et ce pendant la période d'ouverture des candidatures, en remplissant le dossier de candidature dématérialisé et en y déposant les pièces jointes demandées.
 

Toute autre forme de participation ne sera pas prise en compte.
 

Un accusé de réception est adressé aux candidats.

Comment se passe l’instruction de mon dossier ?

A la clôture des candidatures, le 15 octobre 2019, l'éligibilité des dossiers de candidature est effectuée par Bpifrance qui les transmettra aux STT pour une première évaluation selon des critères communs fournis par Bpifrance et décrits dans l'article 4 du règlement. Tous les dossiers qualifiés seront ensuite examinés par le jury national qui désignera les lauréats i-PhD.

Préqualification : vérification de l'éligibilité par Bpifrance.

Qualification : évaluation par la Structure de Transfert de Technologie associé au projet.

A l'issue de cette phase, la STT mettra à disposition du jury national les documents suivants :

  • La grille d'évaluation avec les six critères reflétant le travail d'analyse de la STT
  • Une note de synthèse pour expliciter l'évaluation du projet, .
  • La garantie par la structure de transfert de technologie que le candidat ait un financement de la pré-maturation de son projet s'il est retenu comme lauréat du concours.


Les candidats devront en particulier se rendre disponibles pour présenter à l'oral leur projet si besoin. Chaque dossier fera l'objet d'une fiche de synthèse renseignée par la STT, qui sera transmise ensuite au jury national pour permettre le classement.

Les dossiers qui seront évalués par le jury national seront transmis par la structure de transfert de technologies sur le site de Bpifrance.

Quels sont les principaux critères de sélection des dossiers ?

Les projets seront évalués suivant les 6 critères suivants  :

• Motivation entrepreneuriale : qualité du jeune Docteur pour une démarche entrepreneuriale, volonté pour s'engager dans les dispositifs d'accompagnement mis en place par la STT, et plus généralement motivation pour le programme d' «accompagnement i-PhD»,
 
• Ressources du laboratoire mobilisées : dispositif d'accompagnement mis en place par le laboratoire pour permettre au jeune chercheur de développer son projet. Les moyens humains et matériels utiles dans la phase de pré-maturation, notamment la possibilité offerte au jeune Docteur d'être accompagné au sein d'un laboratoire et de pouvoir bénéficier d'équipements pour ses travaux seront prises en compte.
 
• Propriété Intellectuelle : capacité à s'appuyer sur une protection des résultats des travaux de recherche. Ces droits à la Propriété Intellectuelle correspondent à divers types, en particulier brevet, droits d'auteur (typiquement programme informatique), savoir-faire. Ces liens avec une Propriété Intellectuelle sont nécessaires pour s'inscrire dans le cadre d'un transfert technologique. Idéalement, ces aspects de Propriété Intellectuelle auront été vus conjointement avec la publication de la thèse pour permettre une stratégie de protection ab initio.
 
• Potentiel de valorisation : importance du marché cible et de la valeur possible des produits et des services issus de la technologie. A ce stade, il convient d'évaluer les pistes de valorisations envisagées et les premières démarches mise en place dans le cadre d'une valorisation, notamment contacts industriels, partenaires identifiés.
 
• Maturité technologique : point d'avancement de la technologie (TRL), positionnement concurrentiel de la technologie, comparaison avec l'état de l'art. Les premiers résultats obtenus seront également pris en compte.
 
• Financement à engager : importance des moyens financiers à mettre en place pour faire avancer la technologie, montant de l'investissement décidé par la STT pour accompagner le projet du jeune chercheur.
 

Les dossiers de candidature doivent permettre de mieux comprendre le projet entrepreneurial du jeune docteur et son potentiel de valorisation :

- Une présentation du projet, réalisée en commun par le jeune Docteur et le laboratoire qui soutient le projet
- Une description des domaines d'application potentiels en soulignant les enjeux technologiques et les potentiels de marché
- Une liste des étapes et des livrables attendu durant la période de 9-12 mois de la pré-maturation ainsi que les dépenses estimées
 
Le dossier de candidature est à télécharger sur le site de Bpifrance Financement (bpifrance.fr).


En complément, une présentation et une soutenance orale sera demandée aux candidats qui auront été retenus par la STT.

A qui m'adresser si j'ai besoin d'aide dans la constitution de mon dossier ?

A la direction régionale Bpifrance

Quand se réunit le jury national ?

Le jury se réunira début décembre. A l'occasion de la cérémonie, la destination du Summer Camp pour les lauréats sera dévoilée.

Quand et comment serai-je informé des résultats ?

La communication des résultats sera faite par Bpifrance à l'issue du jury national et au plus tard le jour de la cérémonie de remise des prix.

Quels sont les différents volets du prix récompensant les lauréats ?

Accompagnement personnalisé par la Structure de Transfert de Technologie

Les projets retenus par les STT seront accompagnés pendant toute la phase de pré-maturation, c'est-à-dire jusqu'à la mise au point d'un démonstrateur opérationnel (Preuve de concept). Chaque STT fera bénéficier les projets retenus de son dispositif Programme Jeune Docteur, le cas échéant.
Chaque programme est construit en fonction de l'écosystème de la STT et de son organisation interne : pour accompagner les projets, il sera mis en place notamment des formations, des actions de mentorat, des analyses technico-économiques, des aides à la structuration de la Propriété Intellectuelle, des recommandations pour la valorisation.

Soutien financier par la STT

Les projets retenus par les comités d'investissement des STT mettront en place des financements pour une pré-maturation pour une période de 6 à 12 mois. Ce financement, décidé au cas par cas, sera pris en compte pour la sélection des lauréats.

Prix National

Pour les lauréats nationaux, il sera mis en place une offre de service « accompagnement i-PhD » à destination de la nouvelle promotion. Cette offre exclusive au niveau national met à disposition des lauréats :

  • Un programme de mentorat par des entrepreneurs et des industriels Deeptech, pour leur permettre de rapidement s'intégrer au sein de la communauté des entrepreneurs Deeptech.
  • Une dotation pour une formation action pour les chercheurs entrepreneurs à choisir dans un catalogue.
  • L'accès à un Summer camp pour découvrir un écosystème emblématique (comme par exemple la Silicon Valley, ou l'écosystème Boston / New-York).
Quel est le calendrier du concours i-PhD ?
  • 4 juillet 2019 : Ouverture du site internet de candidature i-PhD
  • 15 octobre 2019 : date limite de dépôt des dossiers sur le site de Bpifrance
  • 15- novembre 2019 : date limite de dépôt des évaluations par les STT
  • Début décembre 2019 : jury national
  • mi- décembre 2019, début 2020 : cérémonie nationale de remise des prix
Où trouver le règlement de l'édition 2019 du concours ?

Le règlement du concours est identifié par l'année de l'édition du concours à laquelle il correspond et qui doit figurer dans son titre. Il est rendu public via les sites internet, respectivement du Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche et de l'Innovation, et de Bpifrance.

Site de Bpi : https://deeptech.bpifrance.fr

Télécharger le règlement

Définitions

Comment définir le terme « innovation » ?

L'innovation est l'un des principaux moyens pour acquérir un avantage compétitif en répondant aux besoins du marché. Innover, c'est créer et développer de nouveaux produits ou procédés, mais aussi, optimiser son système de production, adopter les dernières technologies issues de la recherche fondamentale comme de son département de recherche et développement.

L'innovation suppose créativité et dynamisme. Cela signifie que les entreprises doivent être à la recherche de meilleures façons de produire, et de commercialiser les produits et services.

L'innovation fait intervenir toutes sortes d'activités : scientifiques, technologiques, organisationnelles, financières et commerciales.

Elle comprend des activités de Recherche et Développement, mais aussi des activités nécessaires à la mise au point et à la mise en œuvre de l'innovation en vue de préparer la production et la commercialisation telles que la conception, l'ingénierie, les essais de production, les études de marché, l'achat de savoir ou de technologie, la formation, l'achat de machines, de matériels ou de biens d'équipements...

L'innovation se distingue de la simple invention ou découverte en ce sens qu'elle suppose un processus de mise en œuvre de ces activités aboutissant à sa diffusion effective. Outre son caractère de nouveauté, l'innovation doit parvenir à une mise sur le marché.

L'innovation telle que définie par le règlement du concours concerne les innovations technologiques de produit et de procédé. Elle couvre les produits et les procédés technologiquement nouveaux, ainsi que les améliorations technologiques importantes de produits et de procédés. Cela suppose que l'innovation soit ensuite introduite sur le marché (innovation de produit ou de service) ou utilisée dans un procédé de production (innovation de procédé).
Elle peut également concerner les améliorations ou la fourniture de nouveaux services, s'ils sont associés ou s'appuient sur une technologie innovante.

C'est quoi une Structure de transfert de technologie (STT) ?

La démarche entrepreneuriale des jeunes docteurs soutenue par le concours i-PhD nécessite d'être accompagné par une Structure de Transfert de Technologie (STT).
Par STT, il est entendu toute structure dont la mission est de soutenir la diffusion des résultats de la recherche publique. Elle doit être capable d'accompagner le projet selon deux axes :

  • Un soutien financier pouvant couvrir le salaire du jeune Docteur pendant une période comprise entre 6 et 12 mois afin de développer un Proof of Concept (POC) durant une phase de pré-maturation
  • Un soutien de structuration du projet, notamment en matière de Positionnement marché, de Propriété Intellectuelle, d'acculturation/formation à l'entrepreneuriat


Le terme STT regroupe donc des structures telles que des Sociétés d'Accélération du Transfert de Technologies (SATT), des structures de valorisation des Organismes Nationaux de Recherche (ONR), d' écoles d'ingénieurs et d' universités.

Publication : 4.07.2019
Retour haut de page