Accueil >  Recherche >  Domaines de la recherche >  Maths, physique, nanosciences, STIC, IA

Maths, physique, nanosciences, STIC, IA

Frédérique Vidal adresse toutes ses félicitations à Claude Bardos et Yvon Maday, récompensés par les prix Maxwell et Pioneer de l'ICIAM

Mathématiques

L'ICIAM (International Council for Industrial and Applied Mathematics) vient de décerner ses prix 2019 à l'occasion du neuvième congrès international de mathématiques appliquées et industrielles, à Valence (Espagne). Ces prix prestigieux sont décernés tous les quatre ans à des mathématiciens dont les contributions au service des applications sont particulièrement marquantes.

Communiqué - Publication : 15.07.2019

Cette année l'ICIAM récompense :

  • Siddharta Mishra de l'ETH Zurich pour le développement de nouvelles méthodes numériques (Prix Collatz),
  • George Papanicolaou de Stanford University pour l'ensemble de ses travaux et notamment les avancées sur la modélisation de la propagation d'ondes dans des milieux inhomogènes et ses applications à l'imagerie (Prix Lagrange),
  • Giulia di Nunno de l'Université d'Oslo, spécialiste de méthodes probabilistes pour la finance, pour son travail de promotion de la recherche mathématique dans les pays d'Afrique (Prix Su Buchin) et deux mathématiciens français : Claude Bardos (Prix Maxwell) et Yvon Maday (Prix Pioneer).

Claude Bardos est professeur émerite de l'Université Paris Diderot et membre du laboratoire Jacques-Louis Lions. Mathématicien exceptionnel, remarquablement fécond et original, Claude Bardos est un expert de l'analyse des équations aux dérivées partielles non linéaires. Une de ses contributions majeures concerne le problème du contrôle de l'équation des ondes : comment en agissant sur les bords du domaine où se propage un signal, imposer la forme de celui-ci en un temps donné ? Avec Gilles Lebeau et Jeffrey Rauch, il a mis en évidence des conditions géométriques sur la forme du domaine qui régissent la réponse à cette question.
Claude Bardos est aussi, de longue date, un des leaders internationaux de l'analyse des équations cinétiques, qui interviennent en ingénierie spatiale, en neutronique, transfert radiatif, physique des plasmas, etc.
Avec François Golse, professeur à l'Ecole Polytechnique, et Dave Levermore il a été initiateur d'un ambitieux programme de recherche visant à relier rigoureusement ces descriptions microscopiques aux équations de la mécanique des milieux continus (équations de Navier-Stokes), en réponse à un des problèmes lancés par David Hilbert au Congrès International de Mathématiques de Paris en 1900. Bien au-delà de ses propres travaux, la personnalité chaleureuse et la générosité de Claude Bardos lui ont fait jouer un rôle d'animateur et ses conseils ont été précieux pour un grand nombre de jeunes mathématiciens dont il a pu guider les pas.

Yvon Maday est professeur à Sorbonne Université, Visiting Professor à Brown University, et membre du laboratoire Jacques-Louis Lions, dont il a été longtemps directeur. Expert du développement et de l'analyse de méthodes numériques, il s'est particulèrement intéressé aux applications en mécanique, en chimie et dans le domaine bio-médical. Il est l'auteur, avec Anthony Patera et Christine Bernardi, de travaux de référence sur les méthodes de décomposition de domaine et le calcul scientifique haute performance. Ses contributions analysent des méthodes adaptées au calcul parallèle et permettent de réaliser des simulations d'envergure de phénomènes complexes pour des temps de calcul réduits.
Yvon Maday est un promoteur infatigable des relations entre mathématiciens et industriels. Il a été président de la Société de mathématiques appliquées et industrielles et a été à l'origine de plusieurs initiatives originales qui contribuent à renforcer significativement ces interactions et le transfert de méthodes innovantes vers l'industrie. L'ensemble de son travail témoigne de la richesse de ces interactions, à la fois comme aiguillon d'une recherche académique de haut niveau et comme moteur d'innovation technologique.


Frédérique Vidal adresse ses plus chaleureuses félicitations aux récipiendaires des prix ICIAM 2019 et se réjouit de cette nouvelle marque de l'excellence de l'école mathématique française et de la qualité de ses contributions au service de l'innovation.

Publication : 15.07.2019

Contact presse

Retour haut de page