Accueil >  [ARCHIVES] >  [ARCHIVES] Communiqués

[ARCHIVES] Communiqués

Avis de la Commission de génie biologique sur le maïs transgénique 'MON810'

[archive]

Valérie Pécresse, ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche, prend acte du dernier avis de la commission du génie biologique, qui ne décèle pas d'élément nouveau concernant le maïs génétiquement modifié MON810.

Communiqué - 1ère publication : 14.06.2007 - Mise à jour : 26.09.0007

Valérie Pécresse, ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche, prend acte du dernier avis de la commission du génie biologique, qui ne décèle pas d'élément nouveau concernant le maïs génétiquement modifié MON810.

Elle salue le rôle de cette instance qui met son expertise scientifique au service de la société française et des pouvoirs publics, en toute indépendance et en toute sérénité. Elle se félicite de sa démarche d'évaluation scientifique conforme au principe de précaution contenu dans la charte de l'environnement et qui permet d'avoir un regard critique permanent sur la science, particulièrement dans le domaine des OGM.

La ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche insiste sur la nécessité de disposer d'une recherche active aussi bien pour évaluer les risques éventuels de ces technologies que pour prendre les décisions appropriées. La poursuite de la recherche française sur les OGM est une nécessité stratégique car elle peut à terme aider à relever des défis alimentaires pour tous les habitants de la planète. La France ne peut pas se permettre de ne pas maîtriser des technologies potentiellement porteuses d'espoir en matière de santé, de développement des pays les plus pauvres et de perspectives nouvelles pour notre agriculture.

1ère publication : 14.06.2007 - Mise à jour : 26.09.0007

Contact

Presse : 01.55.55.84.32

Retour haut de page