Accueil >  [ARCHIVES] >  [ARCHIVES] Communiqués

[ARCHIVES] Communiqués

Loi sur l'autonomie : première brique de la Nouvelle université

[archive]
V. Pécresse - Conf Presse 'Réussir en licence'© MESR

C'est au prix de l'ensemble de ces réformes que nous pourrons assurer la réussite de nos étudiants et une réelle égalité des chances. Cette réforme sera accompagnée d'un effort budgétaire sans précédent, qui prévoit une augmentation du budget de l'enseignement supérieur de 50 % sur 5 ans

Communiqué - 1ère publication : 24.05.2007 - Mise à jour : 14.05.0012
Valérie Pécresse

A l'issue d'une journée de concertation avec la Conférence des Présidents d'Université (C.P.U.) et avec les organisations syndicales étudiantes, Valérie Pécresse, ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche a déclaré :

" Je me félicite du climat constructif, d'échanges et de dialogue. Notre ambition est d'assurer la qualité partout à tous les niveaux dans l'université dans toutes les filières et dans tous les territoires. Nous devons porter ensemble une vraie volonté de changement. Ce changement est d'une telle ampleur qu'il doit s'inscrire dans la durée, et il doit être profond. Vous l'avez compris, il ne se résume pas à la seule loi sur l'autonomie et la modernisation de la gouvernance des universités que le Président de la République souhaite faire adopter au parlement d'ici à fin juillet.

Cette loi sera largement concertée et je m'engage personnellement à consacrer toute mon énergie à cette concertation, car elle est la première brique de cette " nouvelle université " que nous devons construire ensemble.

Mais ce projet est indissociable de l'ouverture parallèle de 4 chantiers que j'engagerai en même temps :

  • les conditions de vie étudiantes (logement, santé, bourses, application de la loi sur le handicap 2005, ...) ;
  • une réflexion globale sur les carrières de tous les personnels des universités (égalité hommes/femmes, progression des carrières, statuts, ...) ;
  • les conditions matérielles de l'exercice des missions d'enseignement supérieur et de recherche de l'université (bâtiments, sécurité, ...) ;
  • le statut des jeunes chercheurs et enseignants-chercheurs (service d'enseignement, évaluation des jeunes chercheurs, rémunérations, ...).

 

C'est au prix de l'ensemble de ces réformes que nous pourrons assurer la réussite de nos étudiants et une réelle égalité des chances. Cette réforme sera accompagnée d'un effort budgétaire sans précédent, qui prévoit une augmentation du budget de l'enseignement supérieur de 50 % sur 5 ans.

Par ailleurs, à la demande des organisations syndicales étudiantes, j'ai décidé d'ajouter un cinquième chantier à l'agenda du ministère. Il concernera la lutte contre l'échec universitaire en premier cycle.

Notre objectif est de faire de l'université le moteur de l'ascenseur social et le creuset de la formation tout au long de la vie et de l'innovation.

Enfin, je tiens à saluer l'engagement déterminé des syndicats étudiants, depuis le CPE, sur la question de l'insertion professionnelle des jeunes. A ce titre, je souhaite faire de la concrétisation des propositions de la mission Hetzel sur l'université et ses débouchés une priorité du ministère ".

1ère publication : 24.05.2007 - Mise à jour : 14.05.0012

contact

Presse : 01 55 55 84 32

Retour haut de page