Enseignement supérieur

Les écoles d'ingénieurs publiques et privées : effectifs en 2004-2005, diplômes délivrés en 2004

Les notes d'information - N°06.22
août 2006


En hausse de 3 % par rapport à la rentrée 2003, l'effectif des élèves-ingénieurs ne cesse de progresser. À la rentrée 2004, 101 000 élèves ont été recensés parmi 226 écoles, soit 4 % étudiants de l'enseignement supérieur. La féminisation des effectifs se poursuit, particulièrement dans les écoles publiques. En 2004, 25 300 filles étaient inscrites en écoles d'ingénieurs, soit un quart des inscrits contre un cinquième en 1990. La part des femmes reste néanmoins très variable selon le type d'école. Si la voie d'intégration des écoles d'ingénieurs la plus fréquente reste celle des classespréparatoires aux grandes écoles (46 % admis), les admissions à la suite d'un I.U.T. (institut universitaire de technologie) ou d'une S.T.S. (section de technicien supérieur) ont pris de l'importance au cours de ces dernières années. L'accès aux écoles d'ingénieurs reste essentiellement réservé aux élèves titulaires d'un baccalauréat scientifique (en 2004, 85 % nouveaux entrants sont bacheliers S et 5 % bacheliers S.T.I., sciences et technologies industrielles). En 2004, 26 800 diplômes d'ingénieurs ont été délivrés, soit 1,4 %  plus qu'en 2003.


Les écoles d'ingénieurs publiques et privées : effectifs en 2004-2005, diplômes délivrés en 2004 :

télécharger (166.43 Ko, pdf)

Article - 8.02.2008
Publication : 8.02.2008

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés