Formation continue tout au long de la vie

Organisation générale de l'examen conduisant à la délivrance du titre d'ingénieur diplômé par l'État

Article - 18.02.2008


Recommandation et vérification préalables

Recommandation

Cet examen nécessite un investissement personnel important.
Dès l'issue de la première épreuve, vous devrez, en cas de réussite, soumettre au jury un sujet et un plan de mémoire.
Il vous est donc recommandé de ne vous inscrire qu'après avoir pris connaissance des attentes des jurys et réfléchi au mémoire que vous pourriez produire.


Vérification de la recevabilité administrative de la candidature

Pour être recevables, les dossiers de candidature doivent être transmis dans le délai imparti et être complétés correctement. La candidature n'est pas recevable lorsque les documents produits ne permettent pas au (à la) candidat(e) de justifier de cinq années de pratique professionnelle dans des fonctions communément confiées à un ingénieur.

Le directeur de l'école dans laquelle vous avez régulièrement déposé votre dossier vous convoque à la première épreuve de l'examen.

Il peut, le cas échéant, transmettre votre dossier au directeur d'une autre école qui sera alors chargée de son instruction. Dans ce cas, il vous informe de ce transfert. Cette possibilité peut être mise en œuvre lorsque, par exemple, l'école est destinataire d'un nombre trop important de dossiers ou lorsque votre profil ne correspond pas à la spécialité postulée, d'où l'importance d'un contact préalable avec le correspondant D.P.E. de l'école où vous envisagez de vous inscrire.

 

Organisation des épreuves

Des jurys particuliers sont nommés au sein de l'école chargés d'instruire les candidatures et d'adresser à un jury national, à l'issue des épreuves de l'examen, leur proposition d'attribuer ou de ne pas attribuer le titre d'ingénieur D.P.E. aux candidats(es).

Chaque jury particulier, nommé par le directeur de l'école pour une spécialité donnée, comprend 5 à 6 membres :

 

  • le directeur de l'école ou son représentant, président du jury,
  • 2 membres du personnel enseignant de l'école,
  • 2 ingénieurs diplômés, dont si possible un ingénieur DPE, exerçant à titre principal des fonctions d'ingénieur,
  • éventuellement, un 6e membre, choisi par le directeur de l'école en raison de ses compétences particulières.


L'examen comporte deux épreuves :

 

  • épreuve d'évaluation de l'expérience et des acquis professionnels du (de la) candidat(e) qui se déroule sous la forme d'un entretien avec le jury particulier. Cette épreuve se déroule à l'initiative du jury particulier et dure généralement une à deux heures ;
  • puis, en cas de réussite à cette première épreuve, épreuve de soutenance d'un mémoire rédigé par le(la) candidat(e), suivie d'une discussion avec le jury particulier. La durée de la présentation et de la discussion n'est généralement pas inférieure à trois heures.
    Cette épreuve est publique sauf si le (la) candidat(e) demande la confidentialité du mémoire.


Le(la) candidat(e), régulièrement convoqué(ée) aux épreuves et qui ne s'y présente pas, perd le bénéfice de son inscription à la session d'examen, à moins de fournir un justificatif dûment accepté par le jury particulier.

Le(la) candidat(e) admis(e) à l'épreuve d'évaluation soumet, dès l'issue de cette épreuve, un sujet et un plan de mémoire au jury particulier qui se prononce sur sa validité.

La décision du jury particulier ainsi que, le cas échéant, la date fixée pour la soutenance du mémoire est notifiée au (à la) candidat(e) par le directeur de l'école, au plus tard dans le mois qui suit l'épreuve d'évaluation.

Le (la) candidat(e) admis(e) à subir l'épreuve du mémoire dispose d'environ six mois pour sa rédaction.
Le mémoire doit être adressé au directeur de l'école en recommandé avec accusé de réception (ou déposé à l'école en échange d'un accusé de réception) au plus tard un mois avant la date fixée pour sa soutenance, afin de permettre aux membres du jury particulier d'en prendre connaissance.

A titre exceptionnel, le jury particulier peut autoriser le report de l'épreuve de soutenance du mémoire sur une session ultérieure, à la demande du (de la) candidat(e) notamment si sa charge professionnelle le justifie.

Pour un meilleur suivi de votre candidature, il vous est conseillé de ne pas vous engager dans cet examen si vous prévoyez à terme de trop fortes contraintes professionnelles.

A l'issue de l'épreuve de soutenance du mémoire, le jury particulier adresse au jury national sa proposition d'attribuer ou de ne pas attribuer le titre d'ingénieur D.P.E. au (à la) candidat(e). Le directeur de l'école informe le(la) candidat(e) de la proposition au jury national le concernant.

Jury national

Le jury national est chargé d'arrêter la liste des candidats(es) admis(es) à porter le titre d'ingénieur D.P.E. A cet effet, il procède à l'examen des propositions de l'ensemble des jurys particuliers et statue sur les dossiers des candidats(es) proposés(ées) à l'attribution du titre.
Il peut procéder à des vérifications auprès de l'école qui a proposé le(la) candidat(e) ou auprès du (de la) candidat(e) lui(elle)-même, éventuellement sous la forme d'un entretien.
Les délibérations du jury national ne sont pas publiques.

Le jury national est placé sous la présidence d'un enseignant chercheur désigné par le ministre chargé de l'enseignement supérieur et sous la vice-présidence de l'administrateur général du CNAM, ou de son représentant.

Il est composé des directeurs de 6 écoles autorisées à organiser l'examen, ou de leurs représentants, désignés par le ministre chargé de l'enseignement supérieur, ainsi que de membres de la commission des titres d'ingénieur, dont un représentant d'une organisation d'employeurs, un représentant d'une organisation professionnelle d'ingénieurs et un représentant d'une association d'ingénieurs.
Un représentant du ministre chargé de l'enseignement supérieur assiste aux délibérations avec voix consultative.

Délivrance du titre d'ingénieur D.P.E.

Les candidats(es) sont informés(ées) de la décision du jury national à leur égard par le ministre chargé de l'enseignement supérieur, qui publie au Journal officiel de la République française la liste des candidats(es) admis(es) à porter le titre d'ingénieur D.P.E. dans la spécialité retenue.

Les diplômes, qui portent mention de l'attribution du grade de master, sont délivrés par le ministre.

Les mémoires des lauréats sont déposés et conservés à la bibliothèque du CNAM où ils peuvent être consultés, à l'exception de ceux pour lesquels la confidentialité est demandée.

En cas d'échec

Le(la) candidat(e) qui a échoué à l'épreuve d'évaluation ou qui n'a pas été diplômé(e) doit, s'il(elle) souhaite se présenter à nouveau à l'examen, déposer un nouveau dossier de candidature durant la période d'ouverture des inscriptions.

Calendrier de l'examen

Pour connaître le calendrier, le candidat doit prendre contact avec l'école dans laquelle il s'est inscrit.

 


 

1ère publication : 18.02.2008 - Mise à jour : 27.08.2015

Calendrier

Ouverture de l'examen

Journal officiel n°0166 du 21 juillet 2015 
Délivrance du titre d'ingénieur diplômé par l'État au titre de l'année 2016 : Avis d'ouverture de l'examen

Inscription

Inscription pour l'année 2016 (session unique) à l'examen :

du 1er juillet 2015 au 31 octobre 2015 inclus

Dossier de candidature au titre d'ingénieur diplômé par l'État

Ecoles et spécialités

  • Spécialités dans lesquelles peut être délivré le diplôme
  • Liste des écoles autorisées à organiser l'examen conduisant à la délivrance du titre d'ingénieur diplômé par l'État

J.O.du 26 juillet 2014

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés