Accueil >  [ARCHIVES] >  [ARCHIVES] Communiqués

[ARCHIVES] Communiqués

Remise du rapport sur la réforme de la première année de médecine

[archive]
Caducée

Valérie Pécresse, Ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche, et Roselyne Bachelot, Ministre de la Santé, de la jeunesse et des sports, ont reçu le rapport du Professeur Jean-François Bach, Secrétaire perpétuel à l'Académie des sciences, sur la réforme de la première année des études médicales ce jeudi 21 février 2008.

Communiqué - 1ère publication : 21.02.2008 - Mise à jour : 25.02.0008
Valérie Pécresse

La mission confiée au Professeur Bach a pour objectif de proposer des solutions pour lutter contre l'échec massif des étudiants en fin de première année de médecine. La première année de médecine connaît un taux d'échec de 80 % et au total plus de deux étudiants sur trois échouent au bout du redoublement de la première année.

Les deux Ministres soumettront à la concertation les propositions du rapport Bach pour que certaines d'entre elles  puissent s'appliquer dès la rentrée universitaire 2008.  Les propositions retenues visent à :

  • 1) Mieux préparer les étudiants à 4 concours distincts, en les informant sur les études et les carrières médicales dès le lycée et à l'université. Un entretien serait systématiquement organisé avec le doyen de la faculté de médecine pour ceux qui s'y orienteraient. Cette véritable orientation active s'intègrerait au « Plan Réussite en Licence », présenté par la ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche en décembre 2007,  et permettrait aux étudiants de choisir les carrières médicales pour lesquelles ils passeront un concours. La première année de médecine, devenue Licence 1 Santé, préparerait à quatre concours distincts : médecin, dentiste, pharmacien ou sage-femme. Les étudiants pourraient choisir d'en passer un ou plusieurs, pour éviter une sélection par défaut du concours unique actuel.
  • 2) Prévenir l'échec en réorientant dès le mois de janvier les étudiants dont les résultats sont très insuffisants et qui statistiquement n'ont aucune chance de réussite ni à la fin de la première année, ni même en redoublant. L'objectif est de permettre aux étudiants d'optimiser leur temps et leur énergie tout en ayant l'assurance d'avoir une deuxième chance.


L'analyse des résultats des années antérieures met en évidence la très grande difficulté pour  les étudiants qui ont eu moins de 7/20 aux premiers examens de rattraper leur retard en quelques mois. Il leur serait proposé une réorientation vers la première année de licence science (L1 de sciences). Les étudiants concernés pourraient se présenter à nouveau au(x) concours après avoir validé deux années de Licence en sciences et s'être remis à niveau. Cette  possibilité serait également offerte aux étudiants qui auraient eu des résultats insuffisants aux examens terminaux  de la première année.

  • 3) Renforcer le tutorat des étudiants pour mieux les accompagner et les aider à mieux préparer le(s) concours et à affiner leur orientation.
  • 4) Valider la première année pour les étudiants ayant eu la moyenne (10/20) mais n'ayant pas été reçus (reçus-collés) au(x) concours afin de leur permettre une poursuite automatique d'études vers d'autres filières.
  • 5) Ouvrir de nouvelles possibilités pour suivre ou reprendre des études médicales afin de  dédramatiser le concours de première année et diversifier les profils de nos futurs professionnels de santé.


- Pour les étudiants qui ont un master 2 de sciences, les paramédicaux déjà en exercice et les titulaires de certains diplômes (grandes écoles, doctorat), le rapport Bach leur propose la possibilité de suivre des études de médecine en intégrant le cursus au niveau Licence 2 ou Licence 3.
- Pour les titulaires d'un bac littéraire, ES ou technologique, le rapport Bach propose, à titre expérimental, un deuxième concours et la mise en place d'enseignements spécifiques de remise à niveau en deuxième année.
La concertation avec les organisations d'étudiants permettra d'affiner ces mesures et d'en préciser les conditions de mise en œuvre.

1ère publication : 21.02.2008 - Mise à jour : 25.02.0008

contact

Contact Presse

Retour haut de page