La coopération internationale en matière d'enseignement supérieur

Université franco-allemande

L'Université franco-allemande coopère avec un réseau de plus de 140 d'établissements d'enseignement supérieur français et allemands qui assurent en partenariat les enseignements et les formations et délivrent les diplômes.

Article - 29.06.2006

Une université à campus dispersé

Fondée par l'accord intergouvernemental signé à Weimar le 19 septembre 1997, l'Université franco-allemande est une institution universitaire binationale, dotée de la personnalité morale. Elle a le statut juridique d'un établissement d'enseignement supérieur. L'Université franco-allemande coopère avec un réseau de plus de 140 d'établissements d'enseignement supérieur français et allemands qui assurent en partenariat les enseignements et les formations et délivrent les diplômes. C'est une université à campus dispersé dont le siège administratif est installé à Sarrebruck.
Site de l'Université franco-allemande

Le fonctionnement administratif

Les organes de l'Université franco-allemande sont les président et vice-président, le conseil d'université et l'assemblée des établissements membres. Le président et le vice-président, l'un étant allemand, l'autre français, sont élus par l'assemblée des établissements membres sur proposition du conseil d'université. Celui-ci détermine les orientations de l'Université. Il est composé de vingt-deux membres français et allemands. L'assemblée des établissements membres comprend un représentant de chacun des établissements membres. Actuellement plus de 80 établissements ayant le statut de membre de l'Université franco-allemande, font partie de cette assemblée.

Développer la coopération franco-allemande

L'Université franco-allemande entend poursuivre et amplifier le travail de fond réalisé depuis des années dans le domaine de la coopération universitaire franco-allemande :

  • par un développement quantitatif des relations entre établissements d'enseignement supérieur des deux pays en incitant à la création de formations binationales en Allemagne et en France :
    - en élargissant le spectre des disciplines étudiées dans le cadre de cursus avec double diplôme,
    - en augmentant le nombre d'étudiants,
    - en ciblant différents types d'établissements d'enseignement supérieur,
    - en couvrant l'ensemble du territoire des deux pays.
  • par un développement qualitatif des relations entre les établissements d'enseignement supérieur franco-allemand, en favorisant :
    - la création de cursus franco-allemands encore plus intégrés, commençant aussi souvent que possible dès le 1er semestre, et conduisant dans le cadre d'un programme d'études binational, et si possible sans dépassement de la durée d'études réglementaire, à deux diplômes nationaux,
    - la création de cursus intégrés au niveau du master,
    - le développement de la coopération au niveau des formations doctorales,
    - l'ouverture des coopérations franco-allemandes à des établissements de pays tiers,
    - le sentiment d'appartenance des étudiants de l'Université franco-allemande à une même institution,
    - l'aide à des opérations de formation continue communes franco-allemandes,
    - la coopération avec le monde de l'économie, notamment par l'organisation annuelle d'un Forum pour l'emploi des jeunes diplômés (le Forum franco-allemand qui se tient régulièrement depuis 2003 à Strasbourg),
    - le soutien au développement d'un réseau de télécommunication entre établissements d'enseignement supérieur membres, en particulier pour favoriser l'échange d'informations et l'enseignement à distance. Une première en Europe

L'une des missions de l'Université franco-allemande est par ailleurs d'encourager, en liaison avec les établissements, la conception et l'introduction d'un diplôme binational, ce qui sera une première en Europe, tout en maintenant la délivrance des doubles diplômes qui ont fait leur preuve en matière d'aide à la mobilité professionnelle.

 

1ère publication : 29.06.2006 - Mise à jour : 3.12.2012

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés