Accueil >  [ARCHIVES] >  [ARCHIVES] Communiqués

[ARCHIVES] Communiqués

Inauguration de l'Ecole d'économie de Toulouse

[archive]
Ecole d¿économie de Toulouse (TSE)

Lors de l'inauguration de l'Ecole d'économie de Toulouse dirigée par Jean Tirole (économiste, médaille d'or du CNRS en 2007), Valérie Pécresse, ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche, a salué le travail de conviction de l'Ecole auprès des entreprises au profit de la  fondation Jean-Jacques-Laffont, fondation partenariale public/privé fonctionnant sur le modèle des fondations universitaires anglo-saxonnes. La ministre a annoncé que l'Etat a choisi d'accompagner cette dynamique en mettant un euro public pour chaque euro privé, soit 30 millions d'euros en dotation en capital non consommable (seuls les produits financiers résultant de leur placement peuvent venir financer le fonctionnement courant de la fondation).

Communiqué - 1ère publication : 2.06.2008 - Mise à jour : 2.06.0008
Valérie Pécresse

Valérie Pécresse, ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche, a inauguré l'Ecole d'économie de Toulouse (ou Toulouse School of Economics, TSE) dirigée par Jean Tirole (économiste, médaille d'or du CNRS en 2007). L'école d'économie de Toulouse, qui réunit l'université de Toulouse, l'Ecole des hautes études en sciences sociales, le CNRS et l'INRA, a pour objectif de s'installer parmi les dix premiers centres de recherche mondiaux dans le domaine de l'économie, et se placer au cœur de l'expertise économique française et internationale.

La TSE fait partie des 13 réseaux thématiques de recherche avancée (RTRA) créés en 2007, destinés à devenir les fers de lance de la recherche française. Ce réseau concentré sur les sciences économiques et la recherche en économie, est spécialisé en économie de la régulation, de l'environnement, de la concurrence et du marché du travail. Les économistes toulousains mènent, en liaison avec les entreprises, des recherches théoriques et empiriques dans plusieurs secteurs d'activité : assurance, finance, logiciels et technologies de l'information, industries de réseau (télécoms, gaz, services postaux), énergie et environnement, cartes de paiement, transport...

La ministre a salué le dynamisme de l''Ecole d'économie de Toulouse, qui a fait un travail de conviction  auprès des entreprises et a ainsi récolté 30 millions d'euros de fonds privés au profit de la  fondation Jean-Jacques-Laffont, fondation partenariale public/privé fonctionnant sur le modèle des fondations universitaires anglo-saxonnes. Cette fondation au statut privé et doté d'un mode de gestion souple permettra de recruter les meilleurs chercheurs de niveau international.

L'Etat a choisi d'accompagner cette dynamique en mettant un euro public pour chaque euro privé, soit 30 millions d'euros en dotation en capital non consommable (seuls les produits financiers résultant de leur placement peuvent venir financer le fonctionnement courant de la fondation).

1ère publication : 2.06.2008 - Mise à jour : 2.06.0008
Retour haut de page