Accueil >  [ARCHIVES] >  [ARCHIVES] Communiqués

[ARCHIVES] Communiqués

Remise du rapport sur l'harmonisation des intitulés des diplômes et de l'évaluation des connaissances

[archive]
Remise du rapport Dizambourg© ©MESR

Valérie  Pécresse, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, a  reçu  le  rapport  de  Bernard  Dizambourg, président du comité de suivi Licence  et Licence Pro, sur les modalités de contrôle des connaissances en Licence  et  la lisibilité des intitulés de formation. La ministre a retenu trois  propositions  (mise  en place du contrôle continu en première année, reconnaissance   des   crédits   universitaires  acquis  et  une  meilleure lisibilité  des  intitulés  de formation) en vue d'une mise en œuvre dès la rentrée 2008, dans le cadre du plan « Réussir en licence ».

Communiqué - 1ère publication : 26.06.2008 - Mise à jour : 26.06.0008
Valérie Pécresse

Bernard Dizambourg, président du comité de suivi Licence et Licence Pro a remis à Valérie Pécresse, ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche, son rapport sur « les modalités de contrôle des connaissances en Licence et la lisibilité des intitulés de formation ». La ministre a annoncé que,  dans le cadre de la mise en œuvre du plan « Réussir en licence », ces recommandations seront appliquées dès la rentrée prochaine pour rendre l'évaluation des étudiants plus fiable et plus équitable. Les propositions s'articulent autour de deux grands axes :

 

Généraliser le contrôle continu en 1ère année

Ce rapport préconise de généraliser le contrôle continu en 1ère année, qui constitue un outil d'auto-évaluation pour les étudiants et de suivi personnalisé en cours d'année par les équipes pédagogiques, afin de permettre aux étudiants de mesurer leur progression, et de rattraper d'éventuelles contre-performances. La session de septembre sera supprimée. Toutefois, une session de fin d'année sera conservée à l'intention des étudiants salariés qui n'auraient pas pu prendre part au contrôle continu, et afin de permettre aux étudiants soumis au contrôle continu de bénéficier d'une session de rattrapage.

 

Favoriser la mobilité et la réorientation des étudiants

Il encourage la reconnaissance automatique par les établissements d'accueil des crédits acquis dans l'établissement d'origine des étudiants souhaitant changer d'établissement. Il propose également d'établir une liste de référence des mentions de licence existantes, et de diviser par deux le nombre des intitulés afin d'améliorer la lisibilité de l'offre universitaire. Ces mesures sont destinées à favoriser la mobilité et à faciliter la réorientation des étudiants en fonction de leurs attentes.

Ces nouvelles propositions permettent de renforcer le cahier des charges de la nouvelle licence que la ministre a demandé aux universités de mettre en œuvre dès la rentrée prochaine pour les étudiants de première année.

La ministre a également demandé à Bernard Dizambourg de poursuivre le travail engagé par le comité Licence, pour rédiger, comme il le propose, un référentiel de connaissances et de compétences pour le cycle licence, destiné à favoriser à la fois l'évaluation des étudiants et à rendre plus visible la qualité de leur formation, notamment aux yeux des employeurs potentiels.

L'ensemble du Plan « Réussir en licence » a vocation a permettre aux étudiants de l'Université de bénéficier d'une formation fondamentale, renforcée, plus ouverte sur les champs de connaissances et de compétences, connectée au monde socio-économique, équitablement proposée sur l'ensemble du territoire national, permettant une véritable mobilité entre les établissements et constituant un véritable tremplin pour la poursuite d'études ou l'insertion professionnelle.

1ère publication : 26.06.2008 - Mise à jour : 26.06.0008

Remise du rapport Dizambourg

Retour haut de page