Enseignants non-permanents du supérieur : recrutement

Système de croissance de peroviskites par phase vapeur. Chargement du réacteur. © CNRS Photothèque / MEDARD Laurence

Aux enseignants-chercheurs et aux enseignants du second degré -qui représentent quatre cinquièmes des personnels enseignants du supérieur- s'ajoute une population d'enseignants aux profils très variés recrutés à titre temporaire : les enseignants associés, professionnels ou univesitaires ; les attachés temporaires d'enseignement et de recherche (A.T.E.R.) qui assurent des enseignements tout en préparant une thèse ou en poursuivant d'autres travaux de recherche ; les lecteurs et maîtres de langue étrangère.

Article - 9.08.2013

Les décrets n° 2001-125 et 2001-126 du 6 février 2001 mettent en place la déconcentration des actes de recrutement et de gestion de certains personnels non-permanents de l'enseignement supérieur (A.T.E.R., lecteurs, maîtres et répétiteurs de langues étrangères, allocataires de recherche). Le recrutement relève donc des chefs d'établissement d'enseignement supérieur.

Décret n°2001-125 du 6 février 2001 : ce texte précise les conditions dans lesquelles les personnels non permanents chargés de fonctions d'enseignement ou de recherche peuvent participer à la création d'entreprises chargées de valoriser leurs travaux de recherche, apporter un concours scientifique et participer au capital d'une entreprise.

Tous les actes de recrutement et de gestion des personnels non titulaires chargés de fonctions d'enseignement ou de recherche relevant de la compétence du ministre chargé de l'enseignement supérieur ayant été délégués aux chefs d'établissements, l'article 1er du décret du 6 février 2011 est abrogé.

Liste des universités

 

1ère publication : 9.08.2013 - Mise à jour : 7.05.2015

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés