Ressources humaines

Les ressources humaines de l'enseignement supérieur et de la recherche

Les hommes et les femmes de sciences sont désormais au cœur de la politique de recherche. C'est en essayant d'attirer les jeunes vers les carrières de l'enseignement supérieur et les métiers de la recherche que pourra être conservée la qualité de la recherche française.

Article - 17.10.2008

Les personnels de l'enseignement supérieur et de la recherche

Les ressources humaines de l'enseignement supérieur et la recherche publique rassemblent l'ensemble des personnes travaillant directement, à temps complet ou à temps partiel, sur des projets de recherche : chercheur et enseignants chercheurs, personnels de soutien à la recherche.

 

Les établissements de l'enseignement supérieur et de la recherche

Ces personnels travaillent dans les universités et établissements d'enseignement supérieur (EPCSCP), les établissements publics à caractère scientifique et technologique (E.P.S.T.), certains établissements publics à caractère industriel et commercial (EPIC), les centres hospitaliers universitaires (C.H.U.), les associations et fondations principalement financées par l'État, quelques établissements publics administratifs et services ministériels.

Le statut de fonctionnaire

Une partie importante de ces personnes bénéficient d'un statut de fonctionnaire - maîtres de conférences, professeurs d'universités et personnels ingénieurs, techniciens, de recherche et de formation dans les établissements d'enseignement supérieur ; chargés de recherche, directeurs de recherche et personnels ingénieurs, techniques et administratif dans les EPST.

Les agents non titulaires

À ces personnels s'ajoutent des agents non titulaires de la fonction publique qui contribuent à l'effort de recherche dans ces deux grandes catégories d'établissements. Il s'agit notamment de jeunes chercheurs, de chercheurs plus ou moins confirmés, pouvant bénéficier de la politique d'accueil des établissements.

Les personnels des EPIC ainsi que ceux des fondations, sont pour leur part régis par le droit du travail.

Les docteurs ont de plus en plus vocation à s'insérer dans les entreprises : le secteur public de l'enseignement supérieur et de la recherche ne doit donc plus être considéré comme le seul  débouché des docteurs. L'insertion d'un jeune diplômé dans une entreprise représente un apport de compétences mais permet de nouer des relations avec des centres de ressources extérieurs à l'entreprise, liens indispensables à son développement.
Le contexte démographique, la rénovation de la formation, l'insertion professionnelle des docteurs dans le secteur privé, ainsi que la concurrence accrue induite par le marché international de l'emploi scientifique, sont autant de dynamiques. Ils agissent sur l'attractivité de la recherche française, afin que celle-ci soit en mesure d'accueillir et de retenir les meilleurs chercheurs.

 

 

 

1ère publication : 17.10.2008 - Mise à jour : 24.05.2011

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés