C.A.S.U. - épreuves et programme

Article - 16.12.2008

Nature des épreuves

 Epreuves écrites d'admissibilité

Epreuve 1

Rédaction d'une note, à partir d'un dossier technique présentant des aspects administratifs et financiers ou de gestion en relation avec le système éducatif, comprenant une analyse du problème posé et des propositions de solutions.
Durée de l'épreuve : 4h, coefficient : 2.
Cette épreuve doit permettre d'apprécier les capacités de réflexion, d'analyse et de décision du candidat ainsi que la qualité de son expression écrite

Epreuve 2

Etude de cas sur une question de droit administratif ou de finances publiques selon le choix du jury.
Durée de l'épreuve : 3h, coefficient : 2
Cette épreuve doit permettre d'apprécier les connaissances du candidat dans les champs de compétences du droit administratif et des finances publiques, où il a vocation à intervenir.
 programme de cette épreuve

 Epreuves orales d'admission

L'épreuve orale d'admission consiste en une discussion avec les membres du jury, à partir d'un dossier constitué par le candidat lors de son inscription, présentant son parcours professionnel et accompagné d'une lettre de motivation.
Durée de l'épreuve : 30 minutes, coefficient : 4.
Ce dossier comprendra :
- un état des services,
- un curriculum vitae,
- une présentation succincte des motivations de l'intéressé, ainsi que tous les éléments permettant de mettre en évidence son expérience et son aptitude professionnelle.
Cet échange doit permettre au jury d'apprécier la personnalité des candidats à partir de leur expérience et de leur parcours professionnel et de juger leurs capacités de réflexion, d'analyse et de synthèse ainsi que leur aptitude à l'animation d'équipe et leur approche de la gestion qualitative des ressources humaines.
Il doit également permettre de vérifier que les candidats possèdent les compétences attendues au regard du champ d'action des CASU ainsi qu'une bonne connaissance de l'organisation du système éducatif et de son évolution conformément  au programme

Programme

Programme de la 2ème épreuve d'admissibilité

Droit administratif

 L'organisation administrative
- L'organisation de l'Etat : centrale et déconcentrée
- Les collectivités territoriales
- Les établissements publics

 Le fonctionnement de l'administration
- Le pouvoir réglementaire
- Les actes administratifs
- Les contrats administratifs
- Les services publics (théorie générale et les différents modes de gestion des services publics)

 La fonction publique
- Les agents de l'État et des collectivités territoriales (dispositif statutaire, responsabilité)
- Les droits et devoirs des agents publics
- La gestion des ressources humaines dans la fonction publique

 La justice administrative
- L'ordre juridictionnel administratif (les juridictions administratives, le contentieux, les procédures)
- La compétence du juge administratif

 Notions de science administrative
- La décision administrative
- Les relations entre l'administration et le public

 L'Union Européenne
- Les institutions européennes : institutions politiques et institutions juridictionnelles
- Le droit communautaire : sources et caractères

Finances publiques

 Les finances de l'Etat
- Aspects politiques et économiques
- Évolution du rôle financier de l'État (l'établissement de la politique économique et budgétaire, les modes d'intervention financière dans les domaines économique et social).
- Le budget de l'État (élaboration, présentation, vote et exécution de la loi de finances,
contrôles)
- Les juridictions financières (les chambres régionales des comptes, la Cour des comptes et la Cour de discipline budgétaire et financière)

 Les finances des collectivités territoriales

 Les finances publiques européennes

 La comptabilité publique

 Le budget et son exécution
(les comptes, la balance, le bilan, les résultats et le compte financier)

 Les méthodes de gestion
- La comptabilité : un instrument d'information
- Les coûts de gestion
- La gestion prévisionnelle
- Le contrôle de gestion

 L'établissement public : procédure budgétaire et comptabilité
- Le régime financier
- Le plan comptable
- La comptabilité patrimoniale
- Les groupements d'établissements

Epreuve orale d'admission

L'organisation du système éducatif et son évolution

 L'organisation du système éducatif
- L'échelon national : les ministres et leur cabinet, l'administration centrale du ministère de l'éducation nationale, les inspections générales, les organismes consultatifs nationaux.
- L'échelon académique : le recteur, chancelier des universités et ses services, les inspections territoriales, les organismes consultatifs académiques, les relations des services académiques avec les autres administrations régionales.
- L'échelon départemental : l'inspecteur d'académie, directeur des services départementaux de l'éducation nationale et ses services ; les inspecteurs départementaux ; les organismes consultatifs départementaux ; les relations des services départementaux avec les autres administrations départementales et les collectivités territoriales.
- Articulation des différents échelons, déconcentration et décentralisation dans le système éducatif.

 Le système éducatif
- Les différents niveaux de formation (1er et 2nd degrés, enseignement supérieur, enseignement spécialisé) et la sanction des études.
- Organisation générale des écoles, des établissements secondaires et des établissements d'enseignement supérieur.
- Notions générales sur les personnels enseignant et des personnels administratifs, techniques et d'encadrement.
- L'enseignement privé.

 Les grandes orientations de la politique éducative aux différents niveaux de l'enseignement.

Dispositions d'ordre général

Les épreuves

Il est attribué à chaque épreuve écrite d'admissibilité une note de 0 à 20. Chaque note est multipliée par son coefficient.
Seuls peuvent être admis à se présenter à l'épreuve orale d'admission, les candidats ayant obtenu pour chacune des épreuves écrites d'admissibilité, une note au moins égale à 5 sur 20 et, pour l'ensemble des épreuves écrites un total de points fixé par le jury, qui ne peut être inférieur à 40 après application des coefficients.
L'épreuve orale est notée de 0 à 20. Toute note inférieure à 6 sur 20 est éliminatoire.

Le jury

Le jury du concours comprendra huit membres au minimum.
Il sera composé d'au moins :
- un inspecteur général de l'administration de l'éducation nationale et de la recherche ou un chef de service, adjoint à un directeur de l'administration centrale au ministère de l'éducation nationale ou un recteur d'Académie, président ;
- un inspecteur d'académie, directeur des services départementaux de l'éducation nationale ;
- un secrétaire général d'Académie ;
- un secrétaire général d'administration scolaire et universitaire ;
- un secrétaire général d'établissement public d'enseignement supérieur ;
- un personnel de direction d'établissement d'enseignement ou de formation relevant du ministre de l'éducation nationale ;
- un conseiller d'administration scolaire et universitaire appartenant à ce corps depuis 4 ans au moins ;
- une personnalité extérieure à l'éducation nationale, choisie en considération de ses compétences et de ses fonctions.

Références réglementaires

Arrêté du 9 octobre 2002 fixant les règles d'organisation générales, la nature et le programme des épreuves du concours de recrutement des conseillers d'administration scolaire et universitaire.

Publication : 16.12.2008

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés