Accueil >  [ARCHIVES] >  [ARCHIVES] Communiqués

[ARCHIVES] Communiqués

Plan de relance : une convention avec 10 organismes de recherche portant sur 58,9 Meuros

[archive]
Logo relance.gouv.fr

Une convention portant sur 58,9 M€ supplémentaires a été signée par Patrick Devedjian, ministre auprès du Premier ministre chargé de la relance, Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, et 10 organismes de recherche. Grâce au plan de relance, les subventions progressent en 2009 de 5,4%, contre 3,7% avant plan.

Communiqué - 2.04.2009
Valérie Pécresse

Ainsi, grâce au plan de relance, les subventions de l’Etat dédiées à ces organismes de recherche sont « boostées » : elles progressent en 2009 au total de 325M€, soit de 5,4 %, contre 3,7 % avant plan de relance.

Ces conventions vont permettre :

  • d’accélérer les investissements liés aux très grandes infrastructures de recherche (TGIR) grâce à 46 M€ supplémentaires. Le budget 2009 pour ces investissements sera augmenté de 17% grâce au plan de relance, passant de 273 M€ prévus au budget initial à 319 M€ ;
  • d’anticiper des opérations immobilières (principalement de mise en sécurité) et d’équipements lourds, dont certaines sont inscrites dans les CPER pour 12,9 M€.


Cet effort de 58,9 M€ supplémentaire s’inscrit dans le cadre des moyens consacrés dans le plan de relance à la recherche, d’un montant de 286 M€, sur un total de 730 millions d’euros pour l’enseignement supérieur et la recherche. Ces moyens, spécifiquement dirigés vers l’équipement de haut niveau, viennent s’ajouter aux 220 M€ de crédits nouveaux dont les organismes de recherche disposaient dans le cadre de la loi de finances initiale (crédits notamment dédiés à l’amélioration des carrières des personnels, à la structuration en instituts et au fonctionnement des laboratoires) et aux 45 M€ du plan nanotechnologies qui iront au CEA..

Ce volet du plan de relance est stimulant pour l’économie à trois titres, puisque ces financements bénéficieront :

  • aux chercheurs français et européens, des sphères publique et privée, qui pourront disposer plus rapidement d’équipements plus performants pour améliorer leurs travaux de recherche ;
  • aux entreprises de haute technologie qui développent ces grands équipements, souvent à la pointe de la technologie ;
  • au secteur du bâtiment et de la construction.

 

Des opérations comme par exemple le synchrotron Soleil, l’accélérateur de particules Spiral 2, le supercalculateur GENCI, ou la flotte sous marine vont pouvoir être notablement accélérées.

 

tableau.jpg 

Tableau récapitulatif des moyens supplémentaires attribués aux organismes de recherche dans le cadre du plan de relance

1ère publication : 2.04.2009 - Mise à jour : 9.04.0009

Logo relance.gouv.fr

contact

 PRESSE

Cabinet de Patrick Devedjian
Bénédicte Constans : 01.42.75.51.67

Cabinet de Valérie Pécresse
Karen Bornaghi : 01.55.55.85.30

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés