Accueil >  [ARCHIVES] >  [ARCHIVES] Communiqués

[ARCHIVES] Communiqués

L'École nationale supérieure Louis-Lumière s'installe dans l'est francilien en 2012

Valérie Pécresse, Luc Besson, Francine Lévy

L’École nationale supérieure Louis-Lumière – dédiée aux métiers du cinéma, de la photographie et du son – va s’installer au cœur de la future Cité du cinéma. Avec ses 8 000 m2 de locaux neufs, ses deux studios de tournage et ses espaces de vie étudiante, l’École sera non seulement un lieu de formation, mais aussi un espace d’innovation. Dès 2012, la Cité et l’École vivront en parfaite symbiose.

Communiqué - 11.06.2009
Valérie Pécresse

ENS Louis Lumière @ E. Geraud


C’est aux côté du réalisateur Luc Besson que Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, a visité le 11 juin 2009, le site de l’École nationale supérieure Louis-Lumière. Dédiée aux métiers du cinéma, de la photographie et du son, l’ENS Louis-Lumière va en effet s’installer à la Plaine Saint-Denis, au cœur de la future Cité du Cinéma. Déménagement prévu pour la rentrée 2012. Avec ses 8 000 m2 de locaux neufs, ses deux studios de tournage et ses espaces de vie étudiante, l’École sera non seulement un lieu de formation, mais aussi un espace d’innovation.

Pour la ministre, cette installation au cœur de la Plaine-Saint-Denis « qui joue déjà un rôle-clef dans la création cinématographique et audiovisuelle »,  est une très bonne nouvelle le cinéma français. C’est aussi, une opportunité pour tous les étudiants de l’École « qui seront aux portes de l’industrie du cinéma et pourront côtoyer chaque jour les professionnels ».

Au cœur de ce futur épicentre de l’innovation cinématographique, on notera la présence de plusieurs universités : Paris VIII et Paris XIII, mais aussi le futur campus Condorcet, qui verra le jour à Aubervilliers. « Ce sont ainsi des chercheurs venus de tous les horizons qui vivront à deux pas de l’industrie cinématographique et qui pourront contribuer, chacun à leur manière, à son développement », a souligné la ministre.

Le pôle de développement économique des métiers de l’image qui verra bientôt le jour sera plus qu’un espace où se concentrent les professionnels, ce sera aussi et surtout un lieu de rencontre, d’échange et d’interactions entre les acteurs de la vie économique et le monde de la recherche et de l’innovation, qui ensemble inventeront le cinéma de demain.

1ère publication : 11.06.2009 - Mise à jour : 31.07.2012

Discours

Valérie Pécresse, Luc Besson, Francine Lévy
Valérie Pécresse, Luc Besson et Françoise Lévy (directirice de l'E.N.S. Louis Lumière)


Lire le discours de Valérie Pécresse

L'Ecole nationale supérieure Louis-Lumière

L’ENS Louis-Lumière propose une formation initiale à la fois théorique et pratique, technique et artistique, qui répond aux attentes des professions de l’image et du son.
Placée sous la tutelle du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, l’École recrute à bac+2 par voie de concours. Les trois sections proposées – cinéma, son, photographie – mènent à un diplôme de niveau bac+5 dont la valeur est solidement reconnue. La scolarité est gratuite. L’Ecole compte 150 élèves répartis par promotions de 16 dans chaque section.
L’École nationale supérieure Louis-Lumière participe également à des activités de recherche appliquée dans ses domaines de formation.


Site de L’École nationale supérieure Louis-Lumière

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés