Université Lille I

Article - 23.09.2009

 

Notice méthodologique

Moyens de l'Université en 2009

 

Moyens de l'université: 215 millions d'euros

 

w

 

Opérations immobilières

 

L'université bénéficie également d'opérations immobilières de grande ampleur

  • de l'opération Campus avec une dotation de l'Etat de 110 millions d'euros
  • du contrat de projet Etat-région avec un financement de 21 millions d'euros (Etat et collectivités) sur la période 2007-2013

 

Augmentation des moyens de fonctionnement et d'investissement

 

L'université bénéficie en 2009 d'une augmentation inédite de ses moyens de fonctionnement et d'investissement.

 

w

 

Zoom sur les crédits de fonctionnement

En 2009, les crédits de l'université progressent de manière exceptionnelle grâce au nouveau modèle d'allocation des moyens, au plan licence, au chantier carrières et au bonus contractuel.

 

w

 

Zoom sur les crédits d'investissement

Les crédits d'investissement, hors ceux réservés aux opérations CAMPUS et CPER, augmentent également de façon significative en 2009.

 

w

 

Détail des crédits d'investissement 2009

 

w

Un effort immobilier exceptionnel

 

Logo immobilier

Le Plan de relance de l'économie

Il permet d'accélérer les opérations du contrat de projet Etat-région. Des moyens sont notamment prévus pour le lancement d'une 1ère tranche de travaux de restructuration et de mise en sécurité du bâtiment recherche (coût de l'opération des travaux 16 M€ entièrement financés par l'Etat).

 

Le Plan Campus de Lille (110 millions d'euros)

110 M€ seront alloués au projet Campus Grand Lille, qui serviront, dans le cadre d'un partenariat public privé, à financer les études et les constructions ainsi que les charges d'entretien sur les 30 prochaines années.

La ministre a décidé d'attribuer dès septembre 3 millions d'euros au titre des études dans le cadre du plan de relance pour lancer le projet au plus vite.

Le projet immobilier permettra de développer l'IRCICA, notamment en réalisant un bâtiment STIC-soft, avec 5 000 m2 de plateaux techniques, pour renforcer la recherche dans les logiciels et les systèmes, et le pôle "biologie santé nutrition" avec la création du premier institut en France exclusivement consacré au diabète, l'EGID. Il permettra aussi d'étendre le pôle formation médecine pour le L1 santé avec de nouveaux lieux de travail, une nouvelle bibliothèque et de le développement des plateformes technologiques de l'institut Eugène Chevreul. Le projet vise aussi à réaliser des bibliothèques modernes proposant des services innovants, notamment, un learning center "innovation et pôles de compétitivité" placé au centre de la cité scientifique et un learning center "maison régionale de l'archéologie" sur le site du pont de bois.

1ère publication : 23.09.2009 - Mise à jour : 29.09.2009

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés