Accueil >  [ARCHIVES] >  [ARCHIVES] Communiqués

[ARCHIVES] Communiqués

Recherche et Grenelle de l'environnement : engagements dépassés

[archive]
recherche-grenelle-environnement-conference

Valérie Pécresse et Chantal Jouanno ont fait un point d’étape un an après la remise du rapport du comité opérationnel Recherche issu du Grenelle de l’environnement. Les engagements de financement sont dépassés puisque plus d’un milliard et demi d’euros seront investis dans le volet Recherche du Grenelle, d’ici 2012. De plus, l’équilibre des dépenses entre recherche nucléaire et recherche sur les nouvelles technologies de l'énergie est atteint.

Communiqué - 1ère publication : 20.10.2009 - Mise à jour : 21.10.0009
Valérie Pécresse

recherche-grenelle-environnement-conference

© M.E.S.R. / Philippe Devernay

 

 

Un an après la remise du rapport du comité opérationnel « Recherche » issu du Grenelle de l’environnement, Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche et Chantal Jouanno, secrétaire d’État chargée de l’Écologie ont fait un point d’étape sur sa mise en œuvre autour, notamment, de ses quatre principaux domaines d'intervention :

  • la lutte contre le changement climatique, dont les mesures concernent également les transports, l'énergie et les bâtiments ;
  • le lien entre la santé et l'environnement, pour lesquels il est nécessaire de mieux connaître l'impact de l'activité humaine ;
  • la biodiversité, l'analyse de l'environnement et l'agriculture ; 
  • les actions transversales.

Le rapport préconisait initialement un investissement à hauteur d’un milliard d’euros afin de financer l’ensemble de ses recommandations, conformément à l’annonce du Président de la République à l’issue du Grenelle de l’environnement le 25 octobre 2007.  Cet engagement a été largement dépassé puisque que c’est plus d’un milliard et demi d’euros qui seront investis dans le volet Recherche du Grenelle de l’environnement, d’ici 2012.

1,5 milliard d'euros engagés d'ici 2012

 

recherche-grenelle-envirronnement-graphique-investissement 

 

 Nouvelles technologies de l'énergie-nucléaire : équilibre atteint

 

Par ailleurs, ainsi que l’a rappelé le Président de la République à Artemare le 10 septembre dernier, pour chaque euro dépensé dans la recherche nucléaire, un euro doit également être dépensé dans la recherche sur les nouvelles technologies de l’énergie afin de favoriser et d’accompagner l’essor d’un tissu industriel français dans ce domaine.

Les ministres ont indiqué que cet engagement a également été tenu, non seulement en volume global, mais aussi par thématique :

 

recherche-grenelle-envirronnement-graphique-engagement

 

 

Enfin, Valérie Pécresse et Chantal Jouanno ont indiqué que 13 des 29 projets en matière de recherche présentés à la Commission pour le grand emprunt, présidée par Alain Juppé et Michel Rocard, sont en lien avec les domaines d’intervention du comité opérationnel. En effet, ces projets s’inscrivent principalement dans deux des trois axes de recherche prioritaires identifiés par la stratégie nationale de recherche et d’innovation, à savoir :

  • "Santé, bien-être et biotechnologies" : démonstrateurs technologiques pour la chimie verte, analyse de la biodiversité naturelle des plantes, etc.
  • "Urgence environnementale et écotechnologies" : modélisation des écosystèmes, pôle de recherche sur le climat et l’environnement, plateformes de recherche spécialisées dans les transports et les nouvelles énergies, filière industrielle de batteries, etc.

1ère publication : 20.10.2009 - Mise à jour : 21.10.0009
Retour haut de page