Guide pratique de l'autonomie des universités

Zoom sur l'université de Nancy 1

© Université Nancy 1/Alex Herail

Une université délibérément tournée vers l'avenir. Université dynamique et visionnaire, l'université s'est saisie de l'autonomie pour conforter sa place en matière de réussite des étudiants et de recherche et préparer la grande université de Lorraine de demain. Connectée aux universités allemandes et belges à proximité, l'autonomie permet à l'université de leur parler d'égal à égal, et de tisser de nouveaux partenariats.

Guide - 24.02.2010

 

 

Un objectif-phare : mutualiser les dispositifs et faire bénéficier les étudiants de la synergie lorraine

Insertion professionnelle

Nancy I a mis en place, avec les autres universités lorraines, un bureau d'aide à l'insertion professionnelle qui propose des offres de stages et d'emplois sur l'ensemble du bassin lorrain, avec une approche "compétences". Une aide à la rédaction de CV est proposée. Elément notable : le BAIP propose aux doctorants des formations spécifiques pour se projeter dans la vie professionnelle. Enfin, un espace "diplômés" permet d'intéresser les anciens à la vie de leur établissement, et de garder le lien.

Réussite des étudiants

La réussite des étudiants tout au long de leur cursus est une priorité ; en licence de mathématiques par exemple, un test permet de diagnostiquer les forces et faiblesses des étudiants et de leur proposer des heures de soutien. 40 tuteurs par semestre aident ainsi les étudiants.

Accompagnement

L'université a mis en place un dispositif permettant à 1 enseignant référent de suivre 12 étudiants. Il doit voir les étudiants 3 fois au cours du premier semestre, diagnostiquer leurs difficultés et leur proposer des solutions afin d'améliorer leurs résultats. Un tutorat individuel est prévu pour les étudiants les plus en difficulté. 300 étudiants en ont bénéficié en 2009 dans les 3 universités.


Maximiser le potentiel de recherche, multiplier les partenariats

© Université Nancy 1/Alex HerailL'exemple d'une parfaite synergie entre autonomie et Opération Campus


L'université de Nancy a souhaité donner davantage de temps de recherche aux chercheurs. Il a été décidé d'alléger d'1/3 le service d'enseignement des jeunes maîtres de conférence à la fois pour donner plus de temps à la recherche et pour se préparer au métier d'universitaire (préparation à l'enseignement et à la connaissance de l'université). De même, une unité regroupant toutes les unités de recherche a été créée afin de regrouper les forces de recherche et de mutualiser les actes de gestion. Moins de temps pour les actes de gestion, c'est plus de temps pour la recherche.

Bénéficiaire de l'Opération Campus, l'université Nancy I souhaite maximiser ses forces en matière de recherche et regroupera sur le pôle de santé la plupart des laboratoires de recherche : une manière de créer l'effervescence scientifique et de hisser l'université au meilleur niveau, tout en mutualisant la gestion.

L'autonomie permet, par ailleurs, à l'université de renforcer ses partenariats avec les universités transfrontalières : les universités de la région ont ainsi décidé de mutualiser leurs équipements de recherche, de développer la mobilité des enseignants chercheurs entre universités en partageant leurs services sur de courtes durées. Elles projettent, ensemble, d'inviter un prix Nobel pendant quelques mois.


Le bien-être des personnels au cœur des priorités de l'université

Attentive au bien-être de ses personnels et de ses étudiants, l'université a chargé un vice-président de l'action sociale, culturelle et sportive. Un service d'action sociale doté de 3 personnes dont une assistante sociale a également été constitué. Ce bureau, doté de 100 000 euros, notamment pour financer des aides sociales et aides d'urgence devrait monter en puissance en 2010 et atteindre 250 000 euros.
 

L'autonomie, 1er acte d'un projet ambitieux de regroupement des établissements de Lorraine

© Université Nancy 1/Alex HerailL'autonomie a donné des ailes à Nancy I qui travaille activement, avec les universités de Nancy II, de Metz et l'Institut national polytechnique de Lorraine à une fusion des établissements. Ce projet ambitieux verra naître un établissement au potentiel scientifique élevé, créant de la visibilité et de l'attractivité, un degré élevé d'autonomie et une gouvernance équilibrée, mêlant toute la richesse de ses entités : facultés, écoles, classes préparatoires.

1ère publication : 24.02.2010 - Mise à jour : 29.04.2011

Chiffres clés

18 000 étudiants

1 000 enseignants-chercheurs
1er janvier 2009 : autonomie de l'université
230 M d'euros dont 150 M d'euros : budget 2009 incluant le transfert de la masse salariale
35,7% d'augmentation de ses moyens de fonctionnement

Définition

Autonomie n.f. :
Possibilité de décider, pour un organisme, un individu, sans en référer à un pouvoir central, à une hiérarchie, une autorité ; indépendance.

Témoignage

Le passage aux responsabilités et aux compétences élargies façonne le nouveau visage des universités. Le laboratoire d’idées a été stimulé, il a renforcé la créativité et la réactivité, a favorisé aussi un climat politique propice à des évolutions et à des modernisations... Il n’en demeure pas moins que l’autonomie est exigeante en termes de transparence, de communication interne, d’accès de tous à l’assimilation des changements. Partager l’esprit d’autonomie est une condition nécessaire ; le rendre palpable par des actions ciblées et concrètes (sur des primes en particulier) est un gage de réussite.

Françoise Moulin Civil, Présidente de l’université de Cergy-Pontoise

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés