Guide pratique de l'autonomie des universités

Zoom sur l'université d'Aix-Marseille 2

© Université de la Méditerranée

Une université "boostée", pour laquelle la culture d’initiative et de résultat fait loi. Aix-Marseille II a, depuis plusieurs années, la volonté de se hisser au meilleur niveau en termes de formation et de recherche. L'autonomie lui a donné tous les outils pour mettre en œuvre cette ambition et l'université s'en est saisie.

Guide - 24.02.2010

 

 

La culture de l'initiative et du résultat : un leitmotiv

© Université de la MéditerranéeC'est le fil rouge de la démarche d'Aix-Marseille II qui encourage les performances collectives, institutionnelles et individuelles à travers les outils et les nouvelles marges de manœuvre financières dont elle dispose.

 

Au niveau des institutions : les composantes de l'université sont encouragées à soutenir des objectifs mesurés par des indicateurs (par exemple : objectif mise en place d'enseignants référents, mesuré par le taux de présence des étudiants aux entretiens), valorisés par un bonus de 600 000 euros au total qui rétribue l'atteinte de ces indicateurs.

 

Au niveau des équipes : il s'agit d'encourager les équipes, aussi bien de formation que de recherche à être force de proposition sur des actions innovantes.

3 exemples concrets :

  • un fonds d'intervention pédagogique a été créé et doté de 200 000 euros pour financer des initiatives ;
  • en 2009, la Faculté de Médecine a ainsi reçu un financement pour l'installation d'une vidéo projection sur sujet anatomique ;
  • l'université attribue également une prime de 20 000 euros à la meilleure équipe pédagogique. Une telle enveloppe a ainsi pu être attribuée pour une équipe dynamique en matière de formation à distance.

 

Au niveau des individus : tous les personnels sont concernés (titulaires, contractuels, administratifs, enseignants-chercheurs sur le volet formation comme sur le volet recherche) par une démarche qui vise à valoriser l'engagement et les résultats.

3 exemples concrets :

  • en matière de formation : les étudiants évaluent les formations. Une prime de qualité pédagogique,  de 3 500 euros à 15 000 euros annuels par personne, valorisera dès 2010 les meilleurs enseignants. 54 enseignants devraient pouvoir en bénéficier, soit 5% des enseignants titulaires ;
  • en matière de recherche : la prime d'excellence scientifique (entre 3 500 euros et 15 000 euros annuels par personne également ) est attribuée à 20% des enseignants chercheurs. Ceux d'entre eux qui reçoivent des distinctions scientifiques peuvent la recevoir, de même qu'un directeur de laboratoire qui fait progresser la cotation de son laboratoire ;
  • pour les personnels administratifs, dès lors que les ingénieurs techniciens de recherche et de formation sont évalués, et sur la base de leurs résultats, ils peuvent voir passer leurs primes de 3 800 euros annuels à 5 800 euros annuels (480 euros par mois).


Les personnels au cœur de la stratégie d'attractivité d'Aix-Marseille 2

© Université de la MéditerranéeAu-delà de la politique de primes, l'université a fait du bien-être de ses personnels un axe fort de sa politique de gestion des ressources humaines et un élément clé de son attractivité.

 

Une véritable politique d'action sociale : avant l'autonomie, l'université consacrait 70 euros par agent à l'action sociale. En 2009, elle y consacre plus de 100 euros par agent et a pour objectif de passer à 300 euros par agent en 4 ans.

Derrière ces montants, des actions concrètes sont menées par l'université :

  • aides d'urgence pour des personnels en difficulté, de 100 jusqu'à 300 euros ;
  • avantages en termes de vacances, de loisirs, et de restauration collective...


Une politique de formation active, à destination des personnels administratifs dans le cadre de la montée en compétence des universités, mais aussi des enseignants-chercheurs (par exemple, formations à l'anglais scientifique).


Une université attractive pour les chercheurs et qui fait du sur-mesure pour les étudiants

© Université de la MéditerranéeL'université se veut aussi attractive pour les chercheurs et a mis en œuvre tous les outils pour faire venir des jeunes à très fort potentiel, avec des chaires d'excellence environnées à 100 000 euros, et des possibilités de rémunérations élevées. Son ambition : accueillir un nobelisable. Avis aux candidats...

Pour la réussite des étudiants :

  • la mise en place d'une "cellule licence", et d'un accompagnement personnalisé ;
  • un dispositif de "visio-conférence pour favoriser l'orientation vers les lycées" : 300 lycéens touchés ;
  • un bilan de compétence à l'entrée de la licence pour bien évaluer les besoins des étudiants et les conseiller, qui touche 800 étudiants ;
  • un module de sensibilisation aux métiers avec 700 étudiants concernés.

 

Une politique d'insertion professionnelle des étudiants dynamique :

  • la création d'un site web qui regroupe une information généraliste sur l'insertion professionnelle ;
  • le recueil et la diffusion d'offres de stages ;
  • la création d'une "CVthèque" ;
  • la mise en ligne d'un carnet d'adresse d'entreprises ;
  • la création d'un réseau social pour les anciens.

 

1ère publication : 24.02.2010 - Mise à jour : 29.04.2011

Chiffres clés

23 000 étudiants

1 000 enseignants-chercheurs
1er janvier 2009 : autonomie de l'université
230 M d'euros dont 150 M d'euros : budget 2009 incluant le transfert de la masse salariale
18,1% d'augmentation de ses moyens de fonctionnement

Définition

Autonomie n.f. :
Possibilité de décider, pour un organisme, un individu, sans en référer à un pouvoir central, à une hiérarchie, une autorité ; indépendance.

Témoignage

Le passage aux responsabilités et aux compétences élargies façonne le nouveau visage des universités. Le laboratoire d’idées a été stimulé, il a renforcé la créativité et la réactivité, a favorisé aussi un climat politique propice à des évolutions et à des modernisations... Il n’en demeure pas moins que l’autonomie est exigeante en termes de transparence, de communication interne, d’accès de tous à l’assimilation des changements. Partager l’esprit d’autonomie est une condition nécessaire ; le rendre palpable par des actions ciblées et concrètes (sur des primes en particulier) est un gage de réussite.

Françoise Moulin Civil, Présidente de l’université de Cergy-Pontoise

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés