Établissements publics à caractère scientifique et technologique

Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM)

[archive]

Créé en 1964, l’INSERM est un établissement public à caractère scientifique et technologique (E.P.S.T.). Il est placé sous la double tutelle du ministère de la Santé et du ministère de la Recherche.

Article - 1ère publication : 19.05.2010 - Mise à jour : 18.05.2012

Un organisme entièrement dédié à la santé humaine

L'Inserm, seul organisme public de recherche français entièrement dédié à la santé humaine, s’est vu confier, en 2008, la responsabilité d’assurer la coordination stratégique, scientifique et opérationnelle de la recherche biomédicale. Ce rôle central de coordinateur lui revient naturellement par la qualité scientifique de ses équipes mais également par sa capacité à assurer une recherche translationnelle, du laboratoire au lit du patient.

Expertise et veille scientifique, autour de 10 instituts thématiques

Le décret adopté en mars 2009 va permettre à l’Inserm d’assumer ses missions dans le contexte de la recherche face aux nouveaux défis scientifiques, sanitaires et économiques du XXIe siècle. L’expertise et la veille scientifiques sont désormais inscrites comme missions officielles de l’Institut.

Cette mission de coordination a conduit à la création de 10 instituts thématiques associés à l’Inserm, début 2008, dont le rôle est pérennisé par ce nouveau décret où leurs attributions, état des lieux de la recherche française dans leur domaine, animation de cette recherche, définition des objectifs, sont clairement définies.

Pour remplir ses missions, l'Institut a été conçu dès l'origine dans un partenariat étroit avec les autres établissements de recherche publics ou privés, et les lieux de soins que sont les hôpitaux. Aujourd'hui, 80 % des 318 unités de recherche Inserm sont implantées au sein des centres hospitalo-universitaires, ou des centres de lutte contre le cancer. Les campus de recherche du CNRS, ainsi que les Instituts Pasteur et Curie accueillent eux aussi des structures de recherche Inserm. L’Université, placée au centre du dispositif de recherche par la loi sur l’autonomie des universités, sera également un partenaire privilégié.

La coordination nationale se trouve renforcée par la création, en avril 2009, de l’Alliance nationale pour les sciences de la vie et de la santé, dont l’Inserm est signataire aux côtés d’autres organismes et instituts de recherche et de la conférence des présidents d’université. Pour élargir la coordination stratégique et programmatique de la recherche à l'ensemble des sciences de la vie et de la santé, l'Alliance s'appuie sur une organisation en 10 instituts thématiques multi-organismes, dont la direction est assurée conjointement par deux organismes de recherche (Inserm, C.N.R.S., C.E.A. ou INRA), selon le domaine de recherche.

Enfin, l’Inserm joue un rôle de première importance dans la construction de l’espace européen de la recherche et conforte sa position à l’international par d’étroites collaborations (équipes à l’étranger et laboratoires internationaux associés).

1ère publication : 19.05.2010 - Mise à jour : 18.05.2012

I.N.S.E.R.M

101, rue de Tolbiac
75654 PARIS cedex 13
Tél. : 01 44 23 60 00
Fax : 01 45 85 68 56 

 www.inserm.fr
Président Directeur général : André Syrota
Président du Conseil Scientifique : Bernard Jegou

Contact

Département de l’information scientifique et de la communication
Directeur : Annaud Benedetti
Tél. : 01 44 23 60 03
Fax : 01 44 23 60 68
Mail : arnaud.benedetti@inserm.fr

Chiffres clés

  • 13 000 personnes, dont plus de 8 000 salariés Inserm,
  • près de 3 000 hospitalo-universitaires et 1 450 chercheurs étrangers,
  • 318 unités de recherche, dont 27 centres de recherche,
  • 1 unité dans les DOM-TOM,
  • 6 unités Inserm à l'étranger,
  • 52 centres d'investigation clinique (C.I.C.),
  • 12 réseaux de recherche clinique et en santé des populations,
  • 59 instituts fédératifs de recherche (I.F.R.),
  • 548 contrats de R&D,
  • 731 brevets dans le portefeuille de l'Inserm.
Retour haut de page