Appels à propositions Europe et International

Appel d'offres du programme PARCECO

Pays d'Europe centrale et orientale
Programme PARCECO

Afin de faciliter la participation d'intervenants français dans des séminaires et des écoles d'été de haut niveau organisés dans les pays d'Europe centrale et orientale, le ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche a mis en place le programme PARCECO.

Appel - 25.02.2016

Constitution des dossiers

Les dossiers doivent être constitués et présentés par le laboratoire ou organisme français assumant la responsabilité de la coordination de la contribution française à la manifestation scientifique concernée. Ils comprennent les documents suivants :

  • un formulaire de demande,
  • un relevé d'identité bancaire du comptable chargé de la gestion de la manifestation,
  • le programme détaillé de la manifestation,
  • le curriculum vitae de chaque conférencier.


Téléchargement du formulaire de demande

Au moins 4 mois avant la date prévue de la manifestation  :
Le dossier papier original  devra être adressé au :


Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche
Délégation des relations européennes et internationales et de la coopération (DREIC)
Sous-direction des affaires européennes et multilatérales
Département Europe-Russie, Caucase et Asie centrale
A l’attention de madame Elisabeth LEGRAND
110  rue de Grenelle
75357 PARIS cedex 07


Un dossier complet, scanné, sera adressé par voie électronique à :
Programme PARCECO

Financement

L'aide accordée couvre les frais de voyage aller-retour et/ou les frais de séjour dans les limites applicables aux personnels de l'État et assimilés.
 

Organisation des manifestations


Les définitions données sont à titre informatif. Toute formule intermédiaire ou mixte (associant des enseignements de haut niveau à des sessions de discussions entre spécialistes) est envisageable. Le schéma de "conférences", manifestations ayant un large spectre scientifique et d'une ampleur supérieure à celle proposée ici est à exclure.

École d'été

Une école d'été (qui peut se tenir en toute saison, mais toujours pendant les périodes de vacances universitaires) a un caractère pédagogique marqué. Elle porte sur des enseignements plus avancés que ceux qui font partie du cursus habituel des Universités et s'adresse à des étudiants de 3ème cycle, des docteurs, voire des enseignants confirmés.
A titre d'information, une école d'été dure de une à deux semaines et peut regrouper, selon les spécialités, de 5 à 10 conférenciers et quelques dizaines d'auditeurs.

Séminaires

De durée plus courte (3 à 5 jours) et avec une participation plus restreinte, les séminaires doivent permettre, sur des sujets spécialisés et de manière plus informelle que pour les écoles d'été, un débat d'idées et un échange approfondi entre scientifiques de niveau comparable. L'aspect didactique doit cependant rester important dans ces réunions, qui peuvent souvent être utiles à des "auditeurs libres", sélectionnés parmi les étudiants de troisième cycle ou parmi les jeunes chercheurs engagés dans cette spécialité.

Disciplines retenues

Ce programme est ouvert à toutes les disciplines scientifiques, y compris les sciences humaines et sociales. Le caractère innovant du programme, l'approche pluridisciplinaire, la qualité scientifique du projet seront les critères de sélection. Certains domaines technologiques d'intérêt collectif (tels, à titre d'exemples, l'environnement ou la maîtrise de l'énergie) sont également les bienvenus.

Nationalité des conférenciers

Les conférenciers se rendant dans des séminaires ou écoles d'été organisés dans les pays de l'Est doivent en principe être de nationalité française ou travailler dans un laboratoire français, mais des dérogations pourront être accordées, au cas par cas, pour quelques spécialistes étrangers, s'il est démontré que leur présence est utile à la qualité scientifique de la manifestation.
Au plan local, les auditeurs ou participants devront être en majorité citoyens du pays d'accueil.

Langues

Le français est recommandé comme langue de travail. Cependant, une autre langue pourra être partiellement utilisée, si cela se révèle nécessaire au succès de la réunion.

1ère publication : 25.02.2016 - Mise à jour : 30.06.2016

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés