Europe

Appel à projets de Masters franco-norvégiens 2011

Les ministères français et norvégien chargés de l'enseignement supérieur et le ministère français des affaires étrangères et européennes lancent le premier appel à projets de Masters franco-norvégiens pour l'année 2011.
Date limite de dépôt des dossiers : 13 mai 2011

Appel - 1.02.2011

En France, le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche et le ministère des affaires étrangères et européennes, et, en Norvège, le ministère de l’éducation et de la recherche , souhaitant renforcer leur coopération dans le domaine de l’enseignement supérieur, lancent un appel à projets de masters franco-norvégiens construits en partenariat.

Cette initiative, qui s’inscrit dans le cadre de l’Accord bilatéral sur la coopération économique, industrielle, scientifique et culturelle du 3 décembre 1986 et de l’Accord de coopération en matière de recherche scientifique, technologique et d’innovation du 17 juillet 2008, vise à contribuer au développement de l’Espace européen de l’enseignement supérieur.

Les projets de masters franco-norvégiens

Les projets doivent être présentés par des établissements autorisés à délivrer les diplômes concernés selon les procédures nationales en vigueur dans leurs pays respectifs. Ils doivent avoir pour support une formation conduisant à un diplôme national habilité de master.

La formation conjointe de master donne lieu dans chaque pays à la délivrance d’un diplôme conformément à la réglementation en vigueur. Elle peut déboucher sur un diplôme conjoint ou sur un double diplôme.

Les dispositions relatives au type de diplôme et à sa délivrance doivent faire l’objet d’une convention de coopération signée par les établissements partenaires.

Les projets peuvent être proposés par un ou plusieurs établissements d’enseignement supérieur dans chaque pays. Les partenariats peuvent être bilatéraux ou constitués en réseaux. Dans ce dernier cas, la participation doit être au minimum de trois équipes au total pour les deux pays. Le projet de master franco-norvégien est alors coordonné, dans chacun des pays, par un seul enseignant-chercheur, responsable de sa mise en œuvre, et il est présenté par l’établissement dont relève cet enseignant-chercheur.

Les projets doivent s’inscrire dans la stratégie internationale des établissements des deux pays.

Le financement

Une subvention d’appui au lancement du master franco-norvégien sera accordée à un maximum de quatre projets.

Chaque projet sélectionné pourra bénéficier d’un financement d’un montant minimum de 5 000 euros pour chaque pays. Ce soutien pourra être éventuellement reconduit pendant les 2 années suivant l’année du premier soutien.

La subvention est essentiellement destinée :

  • à la mobilité des étudiants et des enseignants-chercheurs (à l’exclusion de toute rémunération) impliqués dans le master conjoint ;
  • aux coûts liés à la promotion et à la diffusion de l’information sur le master et à l’animation du réseau.

La première année de financement peut être consacrée entièrement à la mise en place de la formation conjointe et ne pas comporter de mobilité étudiante.

Evaluation et sélection

L’évaluation des projets est assurée, dans chaque pays, par une commission d’experts, selon la grille de notation suivante : A1 excellent, A2 très bon ; B bon ; C : moyen D : irrecevable.
La sélection des projets est assurée par une commission mixte composée à parité par les représentants institutionnels des deux pays, sur la base des évaluations effectuées par les experts.

Les critères de sélection sont les suivants :

  • a) qualité de la coopération : complémentarité académique et scientifique des cursus de formation concernés, intégration de la formation dans une stratégie de coopération des établissements porteurs ;
  • b) contenu pédagogique : modalités de l’enseignement, du contrôle des connaissances, équipements et logistique mis à la disposition des étudiants ;
  • c) équipes pédagogiques française et norvégienne du master : activités d’enseignement, de recherche et mobilité ;
  • d) valeur ajoutée du master par rapport à des formations similaires dans la discipline et perspectives en matière de recherche et/ou de professionnalisation.

Les candidatures

Seuls les projets déposés par chacun des établissements partenaires auprès des instances compétentes de part et d’autre sont éligibles.
Les projets doivent être présentés simultanément en France et en Norvège sous la signature du chef de chaque établissement (Président ou Recteur d’université).

Les formulaires officiels de candidature à utiliser par les établissements français peuvent être téléchargés sur le site du Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche : www.enseignementsup-recherche.gouv.fr, rubrique "Europe et international", "appels à projets", et sur le site de l’Institut français de Norvège : http://www.france.no/fr/sciences.

 

Les établissements français adresseront leurs candidatures à l’adresse suivante :Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche
SG / DREIC
Département des affaires européennes bilatérales
110 rue de Grenelle, 75357 Paris SP 07

 

Les établissements norvégiens adresseront leurs candidatures à l’autorité norvégienne compétente.

 

1ère publication : 1.02.2011 - Mise à jour : 26.05.2011

Calendrier

  • Publication de l’appel à projets :
    fin janvier 2011
  • Date limite de dépôt des dossiers :
    22 avril 2011
  • Sélection des projets :
    fin mai 2011
  • Information des établissements :
    début juin 2011
  • Lancement des masters :
    septembre 2011

Contact

Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche
Direction des relations européennes et internationales et de la coopération
Département des affaires européennes bilatérales (DREIC 2 B)
110 rue de Grenelle
75357 Paris 07 SP
Patrick Coustance : 01 55 55 67 83
patrick.coustance@education.gouv.fr

 

Institut Français
Ambassade de France en Norvège
Jean-Louis Duclos : + 47 23 20 30 22
science@france.no

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés