Accueil >  [ARCHIVES] >  [ARCHIVES] Communiqués

[ARCHIVES] Communiqués

Investissements d'avenir : annonce des trois projets lauréats de l'action Espace

[archive]
Investissements d'avenir 465x310

Valérie Pécresse et René Ricol ont dévoilé les lauréats des appels à projets lancés dans le cadre de l'action Espace du programme Investissements d’avenir, dotée de 500 M€. Les 4 projets retenus permettront de préparer la nouvelle génération de lanceur et de financer des programmes satellitaires innovants à fort enjeu applicatif (SWOT, Myriade Evolutions et Satellites du Futur) .

Communiqué - 1ère publication : 23.03.2011 - Mise à jour : 5.08.0011
Valérie Pécresse

Cette action comporte deux volets :

  • en matière de satellites, l’amélioration des développements de satellites à fort enjeu applicatif ;
  • et pour l’accès à l’espace, la préparation de la fusée de nouvelle génération.

 

Concernant le premier volet, 3 projets ont été retenus et bénéficieront respectivement de dotations de 170M€, 42,5M€ et 40M€ :

  • "SWOT" , ce projet mené en collaboration avec la NASA est destiné à mesurer les hauteurs d’eau des océans, des grands fleuves, des lacs et des zones inondées. Il repose sur une rupture technologique majeure, l’interférométrie large fauchée, et ouvre des perspectives révolutionnaires dans les domaine de l’océanographie et de l’hydrologie continentale, et de la sécurité.
  • "Satellite du Futur" qui vise à concevoir la nouvelle génération de plateformes pour les satellites géostationnaires de télécommunication de la gamme 3 à 6 tonnes (avec des applications dans les domaines de l’internet, mais aussi de la sécurité des personnes et des biens...), avec pour objectif un gain de compétitivité de l’ordre de 30% par rapport à la génération actuelle ;
  • "Myriade Evolutions", qui consiste à développer une nouvelle génération de plateformes pour des microsatellites (200 kg). Ce projet permettra de réaliser à moindre coût des missions spatiales dans le domaine de l’environnement et des sciences de l’univers, grâce à un produit générique, et compact, notamment pour la mission franco-allemande MERLIN de mesure du méthane atmosphérique ;

 

Concernant le second volet, « Lanceur de nouvelle génération », le Président de la République avait d’ores et déjà débloqué 82,5M€, en décembre dernier, pour engager les projets d'études et de démonstrateurs qui devront lever les interrogations sur des points durs technologiques et évaluer  différentes options techniques de ce futur lanceur. Les résultats obtenus contribueront à la définition des grands choix techniques qui seront faits par l'ESA.

1ère publication : 23.03.2011 - Mise à jour : 5.08.0011
Retour haut de page