Accueil >  [ARCHIVES] >  [ARCHIVES] Communiqués

[ARCHIVES] Communiqués

Investissements d'avenir : 100 lauréats pour le 1er appel à projets "Laboratoires d'excellence"

[archive]
Investissements d'avenir 465x310

Le Premier Ministre François Fillon a présenté vendredi 25 mars 2011 à l’Hôtel de Matignon avec Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et René Ricol, commissaire général à l’investissement, la liste des 100 lauréats de l’appel à projets "Laboratoires d’excellence".

Communiqué - 25.03.2011
Valérie Pécresse

 

100 lauréats "Laboratoires d'excellence"

Doté au total d’un milliard d’euros (100 millions d'euros de dotations consomptibles et 900 millions d'euros de dotation qui produisent des intérêts), l’appel à projets a pour objectif d’attribuer aux laboratoires ayant une visibilité internationale des moyens significatifs leur permettant de faire jeu égal avec leurs homologues étrangers, d’attirer des chercheurs et des enseignants-chercheurs de renommée internationale et de construire une politique intégrée de recherche, de formation et de valorisation de haut niveau.

241 projets ont été reçus pour cet appel lancé en août 2010 dont 100 ont été retenus (soit l’ensemble des 83 projets classés A et A+ ainsi que 17 projets classés B) par un jury international, présidé par le Professeur Manuel Garcia Velarde (Universidad Complutense de Madrid - Physique).

Les financements accordés et attribués pour 10 ans aux lauréats seront communiqués dans les semaines à venir. Ces financements permettront aux laboratoires de renforcer leur excellence scientifique et leur compétitivité au niveau international, ou encore de mettre en place des projets de formation innovants de niveau master ou doctorat.

L’ensemble des domaines de recherche est représenté dans les 100 projets retenus

Répartition des projets lauréats par domaine de recherche :

  • 15% en sciences du numérique
  • 26% en sciences humaines et sociales
  • 17% en sciences de l’environnement et de l’univers
  • 10% dans le domaine de l’énergie
  • 9% dans le domaine des nanotechnologies
  • 23% dans le secteur de la biologie-santé


De nature très variée, ces projets, portés le plus souvent par des laboratoires en réseau ou coopératifs, bénéficieront à tous les chercheurs d’un territoire, ainsi qu’au tissu industriel au travers de partenariats entre les laboratoires de recherche publics et les entreprises.

Enfin, les ministres souhaitent que ces dotations de l’Etat aient un effet de levier ; elles ont vocation à être complétées par des cofinancements de la part des collectivités locales et des partenaires privés.

Composition du Jury

  • Le jury international présidé par Manuel Garcia Velarde, professeur en Espagne, a été organisé en 3 jurys sectoriels :
  • Jury "Sciences Humaines et Sociales" : présidé par Edoardo Tortarolo, professeur en Italie.
  • Jury "Sciences de la vie, de la santé et des écosystèmes" : présidé par Théophile Godfraind, professeur en Belgique.
  • Jury "Sciences de l’information, de la matière et de l’ingénierie" : présidé par Peter Day, professeur en Grande-Bretagne.
  • 534 experts internationaux ont été sollicités par le jury.

Lettre du Président du jury

 
Exemples de projets sélectionnés

Le projet SISE-MANUTECH dont les recherches permettront de comprendre les phénomènes mécaniques, chimiques et physiques associées aux surfaces et aux interfaces (usure, frottement, réactivité chimique, mouillabilité, résistance à la fatigue...) avec des applications dans les domaines de l'énergie, des transports, de l'environnement et de la fiabilité des systèmes (par exemple moteurs à faible émission de CO2) ;

Le projet CSC (Centre de Chimie des Systèmes Complexes) propose de mettre en œuvre le concept de chimie moléculaire en utilisant les propriétés d'auto-organisation et d'auto-assemblage de la matière pour développer des architectures chimiques qui vont pouvoir détecter, manipuler ou véhiculer des informations. Le projet est résolument pluridisciplinaire et trouve des applications dans les domaines de la santé, de l'environnement et des technologies de l'information et de la communication ;

Le projet LIO (Institut Lyonnais des Origines) a pour objectif l'étude des origines de la matière et des propriétés cosmiques globales, des galaxies, étoiles et planètes, de la Terre, et de la vie primitive. Il réunit des chercheurs dans les domaines de la physique des particules, de l'astrophysique et de la géophysique. Il propose des actions transverses pour stimuler les études interdisciplinaires, encourager la R&D, attirer les meilleurs étudiants avec des programmes d'enseignement de haut niveau et promouvoir un plan ambitieux de valorisation ;

Le projet LIFESENSES va permettre des avancées scientifiques significatives  sur la physiologie et les pathologies de la vision et de l'audition. Ce projet permettra des avancées importantes dans les domaines du diagnostic, de la prévention, de la médecine régénérative et des prothèses, à même de révolutionner la prise en charge d'affections aujourd'hui peu ou non traitées ;

Le projet MS2T (Maîtrise des Systèmes de Systèmes Technologiques) vise un champ d'application large, avec de très forts enjeux socio-économiques dans les domaines du transport et de la mobilité (voiture électrique intelligente, systèmes de transports multimodaux), de la sécurité (mini-drones), de l'ingénierie pour la Santé (rééducation fonctionnelle, micro-nano technologies pour les systèmes biologiques) et de l'environnement (gestion en temps réel de l'évacuation des eaux pluviales).

 

1ère publication : 25.03.2011 - Mise à jour : 4.08.0011

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés