Accueil >  [ARCHIVES] >  [ARCHIVES] Communiqués

[ARCHIVES] Communiqués

Préserver la triple mission de soins, d'enseignement et de recherche dans les carrières hospitalo-universitaires

[archive]
Examen-écho-Doppler-de-l'artère-brachiale

Valérie Pécresse a reçu le rapport sur l’évolution des carrières hospitalo-universitaires du Docteur Raphael Gaillard, maître de Conférences à l’Université Paris Descartes, praticien hospitalier en psychiatrie à Sainte-Anne. Dans un contexte d’évolution permanente du métier de médecin hospitalo-universitaire et dans la perspective de création des Instituts hospitalo-universitaires, l’objectif est de préserver la triple mission de soins, d’enseignement et de recherche et de renforcer son attractivité auprès des jeunes générations..

Communiqué - 3.05.2011
Valérie Pécresse

Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement supérieur de la Recherche, a reçu le rapport sur l’évolution des carrières hospitalo-universitaires du Docteur Raphael Gaillard, maître de conférences à l’Université Paris Descartes, praticien hospitalier en Psychiatrie à Sainte Anne. Dans un contexte d’évolution permanente du métier de médecin hospitalo-universitaire et dans la perspective de création des Instituts hospitalo-universitaires, l’objectif est de préserver la triple mission de soins, d’enseignement et de recherche et de renforcer son attractivité auprès des jeunes générations.

La ministre a indiqué que les professeurs universitaires-praticiens hospitaliers doivent être en mesure d’exercer leurs trois missions à un même niveau d’excellence afin de transférer le plus tôt possible l’innovation liée à la recherche vers les soins aux patients. Elle a retenu trois propositions qu’elle soumet à la concertation :

  • Donner les moyens aux étudiants en médecine d’acquérir la compétence scientifique nécessaire à l’exercice de la recherche tout au long de leur parcours de formation grâce à la mise en place de passerelles avec d’autres cursus de formation ;
  • Créer un nouveau corps de professeurs assistants-praticiens hospitaliers, pour une durée de 5 ans, entre le statut de chef de clinique et celui de professeur universitaire-praticien hospitalier. Ce nouveau corps permettrait aux jeunes docteurs de développer leurs recherches pendant la période de production scientifique la plus prometteuse (entre 25 et 45 ans) ;
  • Rénover le Conseil national des universités (C.N.U.) pour en faire un outil d’évaluation incontestable  des professeurs assistants-praticiens hospitaliers.

Valérie Pécresse avait demandé au Docteur Gaillard, en juillet 2010, de  faire des propositions pour favoriser l’engagement des jeunes médecins dans la carrière hospitalo-universitaire, d’examiner l’évolution des études médicales au regard de ses liens avec la recherche, et d’identifier les modalités d’accès aux postes hospitalo-universitaires.

1ère publication : 3.05.2011 - Mise à jour : 18.08.0011

contact

Service communication et presse de Valérie Pécresse :
01.55.55.84.32

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés