Accueil >  Recherche >  Domaines de la recherche >  Bio-ressources, écologie, agronomie

Bio-ressources, écologie, agronomie

Bioressources, écologie, agronomie

Tomates Montfavet© INRA-BEGUEY-Alain

Dans le cadre de la Stratégie nationale de recherche et d'innovation (S.N.R.I.), le secteur Bioressources, écologie, agronomie participe à deux axes prioritaires de recherche pour la période 2009-2012 : "santé, bien-être, alimentation et biotechnologies", et "urgence environnementale et écotechnologies".

Article - 13.05.2011

Le domaine d'intervention du secteur Bioressources, écologie, agronomie (A4) va de la biologie moléculaire du gène aux écosystèmes terrestres et aquatiques, sauvages et anthropiques, avec deux finalités complémentaires, l'alimentation et l'environnement. Le secteur représente la composante "Ressources Biologiques" de la stratégie nationale de recherche pour le développement durable.

 

Améliorer les productions et les services à la société

L'enjeu est d'améliorer les productions et les services à la société (alimentation, santé, environnement et cadre de vie) en préservant la diversité et la durabilité des ressources (ressources animales, végétales, microbiennes, ressources en eau).

De plus, il est nécessaire d'anticiper les évolutions futures liées aux changements climatiques, pour les pays du Nord comme pour ceux du Sud. Pour cela, le secteur veillera à orienter les recherches en associant progrès technologique et gestion durable des écosystèmes.

Les compétences scientifiques relèvent des sciences du vivant (biologie et génomique animales, végétales, microbiennes) et des sciences de l'environnement (agronomie, écosystèmes, hydrologie).

Les biotechnologies (vertes, blanches, bleues, jaunes) sont au cœur du domaine et irriguent tout le secteur. Le secteur apporte également un appui scientifique au Haut conseil des biotechnologies pour la réglementation sur les organismes génétiquement modifiés.

Les interactions avec les autres domaines sont nombreuses et concernent notamment la biologie fondamentale et les biotechnologies, les ressources naturelles, le changement climatique, les risques naturels, les bio-énergies et le développement durable, la bio-informatique, les sciences sociales et l'international.

Activités spécifiques du secteur Bioressources, écologie, agronomie

  • Il suit - en appui scientifique au service performance, financement et contractualisation avec les organismes de recherche de la direction générale pour l'innovation (D.G.R.I.) -, la tutelle de la plupart des organismes du programme 187 de la loi de finance, "Recherche dans le domaine de la gestion des milieux et des ressources" (INRA, CIRAD, IFREMER, IRSTEA), le M.N.H.N., l'ANSES et a des relations avec l'I.R.D., le C.N.R.S.;
  • il est l'interlocuteur de l'Agence nationale pour la recherche (A.N.R.) pour les programmes écosystèmes et développement durable et quelques appels à projets ciblés;
  • il anime la stratégie nationale de recherche pour la biodiversité, notamment pour dialoguer avec la fondation pour la recherche sur la biodiversité créée en 2008;
  • il co-anime des groupes de concertation thématique de suivi de la S.N.R.I. en sciences du vivant et sciences pour l'environnement et écologie globale, et participe à la feuille de route sur les grandes infrastructures pour la biologie (génopoles, C.R.B., , organisations intergouvernementales, ESFRI);
  • il est un interlocuteur des alliances Aviesan et AllEnvi;
  • il représente la direction générale de la recherche et de l'innovation du ministère dans l'élaboration et le suivi de nombreux plans nationaux (P.N.N.S., P.N.A., Plan Chlordécone, P.N.A.C.C..);
  • Il est le correspondant EUROPE pour la priorité 2 du 7e P.C.R.D.T.. et le suivi de la priorité Environnement (priorité 6) en relation avec les autres départements concernés;
  • il prépare la position de la France dans la limite de son domaine scientifique et technique notamment dans le domaine des recherches agronomiques internationales (G.C.R.A.I.) et de la biodiversité (IPBES) et contribue à la représentation française dans les instances de l'O.C.D.E., notamment pour les biotechnologies et la bioéconomie.
1ère publication : 13.05.2011 - Mise à jour : 27.08.2012

Champs d'intervention interministérielle

Le secteur Bioressources, écologie, agronomie a des interactions avec le ministère de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt, le ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie, le ministère des affaires étrangères, le ministère de l'économie et des finances, le ministère du redressement productif.

En savoir plus

Le service de la stratégie de la recherche et de l'innovation

Ce service fait partie de la direction générale pour la recherche et l'innovation du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. Il comprend sept secteurs, chacun placé sous l'autorité d'un directeur scientifique :

  • Le secteur environnement, planète-univers, espace
  • Le secteur énergie, développement durable, chimie et procédés
  • Le secteur mathématiques, physique, nano-sciences, sciences et technologies de l'information et de la communication
  • Le secteur bioressources, écologie, agronomie (A4)
  • Le secteur biologie et santé
  • Le secteur sciences de l'homme et de la société
  • Le secteur sciences et société

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés