Accueil

Le plan bibliothèques

De l'étudiant au ...(premier prix du jury du concours Beau à savoir)© Mirhane Saandi

42 bibliothèques labellisées "NoctamBU" ouvrent plus de 65 heures par semaine, et certaines vont même au-delà du standard européen et sont accessibles jusqu'a 104 heures par semaine.

Article - 2.01.2010

 

Le plan pour le renouveau des bibliothèques universitaires

Ce plan, lancé en 2010, vise à améliorer les services proposés aux étudiants. Avec une priorité à court terme : l'élargissement massif des horaires d'ouverture. C'est une nouvelle conception de la bibliothèque universitaire davantage tournée vers l'étudiant, la recherche, la pédagogie et les nouvelles technologies.

Objectifs du plan :

  • Accueillir mieux et accueillir plus d'étudiants, c'est-à-dire ouvrir plus de places dans les bibliothèques existantes, augmenter le nombre de livres en accès libre et élargir les horaires d'ouverture sur l'ensemble de l'année universitaire.
  • Aider les étudiants et les chercheurs à bénéficier davantage des nouvelles possibilités du numérique.
  • Promouvoir un modèle nouveau de bibliothèque universitaire renforçant les liens entre pédagogie et documentation et entre documentation et recherche. Ce qui signifie, notamment, des espaces de travail accessibles et esthétiques, davantage d'équipement en technologie de l'information, des fonds documentaires en libre accès, des ressources numérisées, des horaires d'ouverture très étendus, y compris le week-end.

Depuis 2007, l'État a déjà engagé plus de 350 millions d'€ dans 33 opérations de réhabilitation ou de construction de bibliothèques universitaires. Au-delà de cet effort en faveur de l'immobilier, le plan bibliothèques universitaires répond à la volonté d'améliorer concrètement, là où les étudiants en ont le plus besoin, les services proposés : horaires d'ouverture, accès à la documentation et aux ouvrages grâce au numérique, politique documentaire mieux intégrée aux stratégies d'établissement, et bibliothèques plus fonctionnelles.

 

42 bibliothèques universitaires NoctamBU en 2011

Le label "NoctamBU" est attribué aux bibliothèques offrant au moins 100 places assises et ouvertes au moins 65 heures par semaine (considérées comme un standard international) et jusqu'à 20 heures.

Dès 2010, au lancement du Plan pour le renouveau des bibliothèques universitaires, 34 bibliothèques universitaires (B.U.) et bibliothèques interuniversitaires avaient été labellisées.

Un an plus tard, on compte 42 bibliothèques universitaires NoctanBU, implantées dans 28 universités différentes.

A savoir : Sur ces 42 NoctamBU, certaines vont au-delà du standard européen et sont ouvertes jusqu'a 104 heures par semaine.

 

Des bibliothèques plus fonctionnelles et des contenus plus accessibles

Développement du stockage à distance pour libérer de l'espace accessible dans les bibliothèques universitaires

Cette mesure est nécessaire sur les campus où le foncier ne permet pas d'agrandir les locaux existants : c'est le cas, par exemple, du campus lyonnais qui présente une capacité de 3 millions de volumes. Cette problématique devra être posée particulièrement en Ile-de-France. Un doublement minimum de la capacité de stockage du Centre Technique du Livre de l'Enseignement Supérieur (CTLES) est programmé. Son surcoût sera pris en charge par les opérations campus en Ile-de-France ; l'EPAURIF et le CTLES ont déjà commencé les études pour le projet.

 

Plus d'ouvrages en libre accès grâce au développement du numérique

Les établissements d'enseignement supérieur et de recherche dépensent chaque année 56 millions d'€ en ressources électroniques (dont 33 millions d'€ pour le principal éditeur de revues scientifiques, Elsevier), soit 32% des dépenses documentaires totales des universités (103 millions d'€).

Le ministère a mis en place, en concertation avec les universités et les organismes de recherche, un dispositif national de coordination des achats de documentation électronique scientifique Objectifs : rationaliser les commandes, diminuer les coûts et mieux adapter l'offre à la demande ; et offrir aux chercheurs une égalité et une continuité d'accès aux ressources documentaires.

Un plan de numérisation des collections patrimoniales et de la documentation scientifique des bibliothèques universitaires de 750 millions d'€ a par ailleurs été lancé dans le cadre des Investissements d'avenir afin d'élargir l'accès aux savoirs et à la documentation scientifique.

Le ministère a noué un partenariat renforcé avec la Bibliothèque nationale de France et le ministère de la Culture et de la Communication. Une Commission mixte "Bibliothèques numériques" a été mise en place fin 2010, avec l'Inspection générale des bibliothèques, afin de travailler sur les questions d'achat de documents numériques, de numérisation, et de conservation pérenne de ces nouveaux supports.

 

Des bibliothèques davantage centrées sur les usagers et favorisant les liens entre pédagogie, documentation et recherche

Les universités se sont engagées dans la création de learning centers davantage centrés sur les besoins des usagers : horaires d'ouverture élargis, augmentation du nombre de places assises, ouvrages, revues et ressources électroniques en libre accès, proximité plus grande des fonctions documentaires avec les fonctions de formation.

On compte actuellement une dizaine de projets de learning centers en cours de développement : Le Havre, Lille 1 et 3, Mulhouse, Nantes, Poitiers, Paris Cité, Saclay, Strasbourg et le grand établissement documentaire sur le campus Condorcet.

 

Zoom sur la B.U. Santé de Nantes : la bibliothèque la plus ouverte de France à la rentrée 2011

L'ouverture en centre ville de la nouvelle BU Santé s'inscrit dans le cadre d'une politique ambitieuse de rénovation immobilière, qui a débuté avec la réhabilitation et l'extension de la BU Droit et Sciences économiques, en 2008 et qui devrait se poursuivre avec la construction d'une nouvelle BU Lettres et Sciences humaines intégrant les caractéristiques d'un learning centre.

La BU Santé concentre les efforts en matière d'extension des horaires : près de 400 places assises seront accessibles du lundi au samedi de 8h30 à 23h30, et le dimanche de 9h à 23h30, soit 104h30 hebdomadaires, de début septembre à fin mai. Deux étudiants‐tuteurs seront présents sur le site. Les étudiants auront accès aux ressources électroniques, usuels, photocopieurs, scanners et PC portables.

 

 

1ère publication : 2.01.2010 - Mise à jour : 29.01.2016

Chiffres clés

480

implantations

de bibliothèques
(7 en moyenne par université)

91 000 places assises,

Sur ces 480 implantations, 268 comprennent 100 places et plus,

11 bibliothèques interuniversitaires,

42 bibliotheques universitaires labelisees NoctamBU en 2011, soit un tiers de plus qu'en 2010

350 millions d'€ engagé par l'Etat pour 33 opérations de réhabilitation ou de construction de bibliothèques universitaires depuis 2007,

1 million d'€ supplémentaire par an consacré par le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche à l'extension des horaires d'ouverture des BU, notamment pour rémunérer les heures supplémentaires des personnels des bibliothèques.

Amplitude horaire

TOP 5 des B.U. ayant la plus large amplitude horaire d'ouverture

TOP 5 des B.U. ayant la plus large amplitude horaire d'ouverture

Retour haut de page

Les recherches les plus fréquentes :