Établissements d'enseignement supérieur et de recherche

Écoles françaises à l'étranger (E.F.E.)

Casa de Velazquez - Madrid© D.R.

École française d'Athènes, École française de Rome, Institut français d'archéologie orientale du Caire, École française d'Extrême-Orient et Casa de Velázquez à Madrid sont les cinq écoles françaises à l'étranger. Elles ont pour mission de développer la recherche fondamentale sur le terrain et la formation à la recherche.

Article - 22.06.2011

Fondées entre 1846 et 1928, les cinq Écoles françaises à l'étranger relèvent du ministère chargé de l'enseignement supérieur et de la recherche et sont placées sous l'autorité scientifique de plusieurs Académies de l'Institut de France.

Ces établissements publics à caractère scientifique, culturel et professionnel sont des lieux d'échanges entre les chercheurs français et étrangers et contribuent au rayonnement de la science française.

École française d'Athènes (Athènes, Grèce)

Ecole française d'AthenesL'École française d'Athènes, créée en 1846, a pour mission la recherche et la formation à la recherche dans toutes les disciplines se rapportant à la Grèce, de la préhistoire à la période byzantine. Elle a également vocation à développer des recherches sur la Grèce et les Balkans aux époques médiévale, moderne et contemporaine.

 Elle est un lieu d'échanges entre les chercheurs spécialistes de ces questions. L'École française d'Athènes accueille des membres, des chercheurs et des enseignants-chercheurs de haut niveau ainsi que des boursiers.

École française d'Athènes

 

 

 

École française de Rome (Rome, Italie)

Ecole française de RomeConçue d'abord comme relais romain de l'École française d'Athènes (1873), puis comme École d'archéologie (1874), l'École française de Rome est fondée en 1875 et occupe le Palais Farnèse, partagé depuis avec l'Ambassade de France en Italie.

Relais de l'action scientifique de la France en Italie et en Méditerranée centrale dans le domaine de l'histoire, de l'archéologie et des sciences sociales, l'École travaille dans le cadre de programmes avec des opérations de recherche qui sont conduites avec des partenaires surtout français et italiens mais aussi en provenance du Maghreb et des pays riverains de la mer adriatique (Albanie, Croatie, Serbie et Slovénie) et de l'Union européenne. Elle accueille des membres, fonctionnaires détachés ou post-doctorants contractuels, des boursiers, des enseignants chercheurs et des chercheurs qui sont mis à disposition, détachés ou invités.
École française de Rome

 

Institut français d'archéologie orientale (Le Caire, Egypte)

nstitut français d'archéologie orientale du CaireCréé en 1880, l'Institut français d'archéologie orientale (IFAO) du Caire entreprend et favoriser toutes les recherches et fouilles relatives aux cultures et civilisations qui se sont succédé en Egypte depuis la Préhistoire jusqu'à l'époque moderne.

 Les chantiers de l'IFAO concernent toutes les périodes (Préhistoire, Égypte pharaonique, Antiquité, période islamique) et des sites sont fouillés sur tout le territoire égyptien (vallée du Nil, Delta, Oasis, déserts oriental et occidental, Sinaï, mer Rouge). L'Institut accueille des membres répartis en une section d'études égyptologiques et papyrologiques et une section d'études coptes et arabo-islamiques. Il peut admettre des membres à titre étranger, accueille des boursiers et reçoit des chercheurs et des enseignants pour des missions temporaires.

Institut français d'archéologie orientale 

 

 

  

École française d'Extrême-Orient (17 centres dans 12 pays d'Asie)

Ecole française d'extrême-orientLa vocation de l'École française d'Extrême-Orient (EFEO), fondée en 1898 à Saigon sous la dénomination originelle de Mission archéologique d'Indo-Chine, est de contribuer aux recherches de haut niveau et à la formation à la recherche dans les sciences humaines et sociales appliquées au sous-continent indien, à l'Asie du Sud-Est et à l'Asie orientale (Chine, Japon, Corée). L'EFEO, ce sont 17 centres de recherche dans 12 pays d'Asie, et 42 chercheurs permanents, anthropologues, archéologues, linguistes, historiens, philologues, sociologues des religions, etc.

Depuis plus d'un siècle, l'EFEO apporte une contribution importante aux savoirs sur l'histoire et les sociétés asiatiques, à la conservation d'Angkor et d'autres centres de civilisation, à la création de musées dont plusieurs musées nationaux, à la conservation de ressources documentaires. Son siège est à Paris.

École française d'Extrême-Orient  

 

La Casa de Velázquez (Madrid, Espagne)

Casa de VelazquezA la fois centre de création artistique et centre de recherche, la Casa de Velázquez accueille des artistes (comme le fait la Villa Médicis à Rome) et des chercheurs dans le cadre de l'École des hautes études hispaniques et ibériques (E.H..E.H.I.).

Fondée en 1928, la Casa a pour mission de développer les activités créatrices et les recherches liées aux arts, aux langues, aux littératures et aux sociétés des pays ibériques, ibéro-américains et du Maghreb. Elle contribue à la formation d'artistes, de chercheurs et d'enseignants-chercheurs, et participe au développement des échanges artistiques et scientifiques.

Casa de Velázquez

1ère publication : 22.06.2011 - Mise à jour : 3.11.2015

Missions des Ecoles françaises à l'étranger

  • définir et mettre en œuvre une politique de recherche scientifique qu'elles valorisent par la publication et la diffusion de leurs travaux,
  • mettre à la disposition des chercheurs leurs ressources documentaires et favoriser l'accès aux autres sources et archives,
  • favoriser les échanges entre chercheurs français et étrangers et contribuer au rayonnement de la science française,
  • collaborer avec des organismes de recherche ou d'enseignement supérieur français ou étrangers et contribuer à la coopération scientifique internationale,
  • accueillir des étudiants ainsi que, dans le cadre des programmes scientifiques, des chercheurs, des enseignants-chercheurs et des personnalités scientifiques.

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés