Investissements d'Avenir par région

Investissements d'Avenir en Bretagne

Bretagne : en pointe dans les sciences et technologies de la mer, les sciences et technologies de l'information et de la communication, et les biotechnologies-bioressources
Investissements d'Avenir en Bretagne

Les Investissements d'Avenir en Bretagne, ce sont 34 projets et un financement total de 423 millions d'euros. Deux thématiques d'excellence de la région ont été valorisées : les sciences et technologies de la mer, et les sciences et technologies de l'information et de la communication. La région s'implique par ailleurs très fortement dans le domaine des biotechnologies-bioressources et participe à 3 grandes initiatives en formations innovantes. La stratégie d'alliance avec la région voisine des Pays de la Loire a conduit à la création d'une société d'accélération du transfert de technologies et à la sélection de plusieurs projets.

Article - 15.03.2012

 

Synthèse des projets Investissements d'Avenir en Bretagne 

34 projets pour un montant total de 423,08 millions d'euros total dont 120,05 millions dans des projets impliquant uniquement des partenaires issus de la région

  • 4 initiatives d'excellence en formations innovantes (17,3 millions d'euros)
  • 8 laboratoires d'excellence (70 millions d'euros)
  • 7 équipements d'excellence (43,48 millions d'euros)
  • 6 projets biotechnologies-bioressources (39,5 millions d'euros)
  • 6 infrastructures nationales en biologie-santé (88,5 millions d'euros)
  • 1 institut d'excellence sur les énergies décarbonées (34,3 millions d'euros)
  • 1 institut de recherche technologique (60 millions d'euros)
  • 1 société d'accélération du transfert de technologie (70 millions d'euros)

 

Synthèse des projets retenus dans le cadre des premiers résultats des appels à projet du programme Investissements d'Avenir.

 

 

Nombre
de projets retenus

dont projets
impliquant uniquement
des partenaires
issus de la région

Pôles d'excellence

Initiatives d’excellence en formations innovantes

4

1

Laboratoires d’excellence

8

1

Equipements d’excellence

7

0

Santé et biotechnologies

Biotechnologies et bioressources

6

1

Infrastructures nationales en biologie-santé

6

0

Développement durable, énergie et économie circulaire

Institut d'excellence sur les énergies décarbonées

1

1

Valorisation

Institut de recherche technologique

1

1

Société d’accélération du transfert de technologie

1

0

 

Points forts Investissements d'Avenir en Bretagne 

Bretagne : en pointe dans les sciences et technologies de la mer, les sciences et technologies de l'information et de la communication, et les biotechnologies-bioressources

Le PRES Université européenne de Bretagne a encouragé les initiatives correspondant aux thématiques d'excellence de la région. Deux domaines ont été valorisés :

  • les sciences et technologies de la mer ont obtenu d'excellents résultats, tels IDEALG, projet en biotechnologies et bioressources porté par l'Université européenne de Bretagne et piloté par la station biologique de Roscoff, qui vise à développer des biotechnologies pour la valorisation des microalgues et le projet OCEANOMICS sur l'exploitation du plancton océanomique, ainsi que le Laboratoire d'excellence MER porté par l'université européenne de Bretagne, les équipements d'excellence IAOOS et NAOS, les infrastructures en biologie ANAES, CRB-Anim, EMBRC, TEFOR. Les centres de recherche du littoral breton sont en outre des partenaires actifs dans des projets en climatologie tels CLIMCOR et CRITEX. L'institut d'excellence en matière d'énergies décarbonées France Energies Marines porté par l'IFREMER à Brest a pour vocation de stimuler la compétitivité française de la filière des énergies marines renouvelables, avec le soutien du pôle de compétitivité Mer Bretagne.
  • les sciences et technologies de l'information et de la communication, avec la labellisation de l'institut de recherche technologique B-Com, dont les recherches porteront sur les images du futur, les réseaux et l'e-santé, le laboratoire d'excellence COMIN Labs, qui implique des équipes de la région autour des réflexions sur l'internet du futur. D'autres projets tirent parti des compétences régionales reconnues en cette matière, notamment deux équipements d'excellence, les équipements d'excellence FIT et Robotex, mais aussi le projet CAMI dans le domaine des gestes assistés par ordinateur.

Au-delà de ces deux domaines 

  • La région est au cœur de trois grandes initiatives d'excellence en formations innovantes, l'une pour pour les formations en micro et nanoélectronique (FINMINA), la seconde pour les filières "santé" (REMIS) et la troisième pour la création d'un Institut français de formations ouvertes et à distance pour soutenir le développement et la création de PME-PMI innovantes à l'export (INNOVENT-E). Grâce au projet 2PLG porté par l'université Rennes 2, la Bretagne lance une préprofessionnalisation des formations en arts, lettres, langues et sciences humaines et sociales au niveau des licences visant ainsi une meilleure insertion des étudiants de ces filières dans le monde professionnel.
  • Les acteurs sont par ailleurs impliqués très fortement dans le domaine des biotechnologies-bioressources sur des plantes cultivées telles que le colza (RAPSODYN), la betterave (AKER) et le poids protéagineux (PeaMUST), mais aussi dans le développement de nouvelles technologies pour créer des semences plus résistantes et mieux adaptées aux consommateurs grâce au projet GENIUS.
  • la stratégie de coopération avec la région voisine des Pays de la Loire, soutenue par les PRES de ces deux régions, a été gagnante:
    • après la sélection du Laboratoire d'excellence MER dès la première vague, elle a permis la sélection du Laboratoire d'excellence Lebesgue, dont l'objectif est de fonder un centre de recherche et de formation en mathématiques pour la Bretagne et les Pays de la Loire, et de celle de plusieurs autres projets fédérateurs, auxquels participeront les équipes bretonnes, tels IGO et IRON dans le domaine de la santé ;
    • elle a conduit à la création de la société d'accélération du transfert de technologies Ouest valorisation portée par l'Université européenne de Bretagne et l'Université Nantes Angers Le Mans, ainsi que par le CNRS, l'Inserm et l'Institut de recherche pour le développement (IRD), qui sera dotée de 70 millions d'euros 
  • Par ailleurs, les équipes de recherche bretonnes participent activement à d'autres projets d'envergure nationale, dans des domaines aussi variés que les maladies parasitaires (laboratoire d'excellence ParaFrap) ou la finance (Laboratoire d'excellence FCD).

 

Détail des projets Investissements d'Avenir en Bretagne

Les projets lauréats de la vague 2 sont indiqués en bleu :  

 

Pôles d'excellence

Initiatives d’excellence en formations innovantes

2 P L G : Pré Professionnalisation des Licences Générales (Rennes, Saint-Brieuc)**

2,2 millions d'euros

FINMINA : Réseau national pour les Formations INnovantes en MIcro et NAnoélectronique (Montpellier, Toulouse, Rennes, Paris, Orsay, Grenoble, Lyon, Strasbourg, Aix-Marseille Talence, Limoges, Villeneuve d'Ascq)

4,4 millions d'euros

INNOVENT-E : Institut français de formations ouvertes et à distance pour soutenir le développement et la création de PME-PMI innovantes à l'export (Rouen, Villeurbanne, Rennes, Strasbourg, Nancy, Bourges, Limoges, Toulouse, Paris, Compiègne, Troyes, Belfort)

5,5 millions d'euros

REMIS : Réseau des écoles de management et d'ingénierie de la santé (Angers, Lille, Montpellier, Nancy, Orléans, Rouen, Mont Saint Aignan, Villeurbanne, Paris, Brest)

5,2 millions d'euros

Laboratoires d’excellence

CAMI : Gestes Médico-Chirurgicaux Assistés par Ordinateur (Strasbourg, Brest, Rennes, Paris, Montpellier, Grenoble (La Tronche, Saint-Martin-d'Hères))

7,5 millions d'euros

COMIN Labs: Digital Communications and Informatics for the Future Internet (Rennes)**

14 millions d'euros

IGO : Immunothérapies Grand Ouest (Nantes (Saint-Herblain), Brest, Rennes)

5,5 millions d'euros

IRON : Radiopharmaceutiques Innovants en Oncologie et Neurologie (Strasbourg, Caen, Rennes, Tours, Orléans, Nantes (Saint-Herblain), Angers)

4,5 millions d'euros

LABEX FCD : LABEX Finance & Croissance Durable (Strasbourg, Caen, Rennes, Paris, Champs-sur-Marne, Jouy-en-Josas,  Évry, Palaiseau, Malakoff, Nanterre, Villetaneuse, Cachan, Créteil, Cergy-Pontoise, Toulouse, Aix-en-Provence (Les Milles), Marseille, Grenoble (Saint-Martin-d'Hères), Lyon (Ecully))

8,5 millions d'euros

LEBESGUE : Centre de Mathématiques Henri Lebesgue : fondements, interactions, applications et formation (Rennes (Bruz), Nantes)

7 millions d'euros

MER : Excellence en Recherche Marine: l'océan dans le changement (Brest, Nantes)

11 millions d'euros

ParaFrap : Alliance française contre les maladies parasitaires (Strasbourg, Bordeaux, Roscoff, Paris, Montpellier, Toulouse, Lille, Marseille, Grenoble)

12 millions d'euros

Equipements d’excellence

CLIMCOR : Carottage PALEOclimatique: haute Résolution et Innovations (Saint Martin d'Hères, Bordeaux, Paris Centre, Plouzané, La Seyne sur mer, Chambéry)

4,18 millions d'euros

CRITEX : Parc national d'équipements innovants pour l'étude spatiale et temporelle de la Zone Critique des Bassins Versants (Toulouse, Monptellier, Rennes, Strasbourg, Plouzané, Avignon, Grenoble, Anthony, Paris, Besançon, Orléans)

7 millions d'euros

FIT : Internet du Futur (des Objets) (Paris, Lyon, Rennes, Strasbourg)

5,8 millions d'euros

IAOOS : Système d'observation de la glace, de l'atmopshère et de l'océan en Arctique (Paris, Brest, Lille)

5,3 millions d'euros

MATRICE : Outils de recherche pour l'analyse de la mémoire par la coopération internationale et les expérimentations. Entre mémoire individuelle et mémoire sociale: les outils et nécessités de l'innovation (Paris, Caen, Rennes)

2,7 millions d'euros

NAOS : Novel Argo Ocean observing System (Brest, Nice, Paris)

8 millions d'euros

ROBOTEX : Réseau national de plateformes robotiques d’excellence (Paris, Besançon, Cergy, Clermont-Ferrand, Compiègne, Grenoble, Marseille-Aix-en-Provence, Montpellier, Nantes, Nice, Poitiers, Rennes, Strasbourg, Toulouse)

10,5 millions d'euros

Santé et biotechnologies

Biotechnologies et bioressources

AKER : Innover pour une filière française durable : Réinvestir la diversité allélique de la betterave par le développement de nouveaux outils -omics et de nouvelles stratégies de sélection (Paris, Versailles, Angers (Beaucouzé), Montpellier, Rennes, Lille (Villeneuve d'Ascq, Cappelle-en-Pévèle), Toulouse (Castanet-Tolosan))

5 millions d'euros

GENIUS : Ingénierie cellulaire : amélioration et innovation technologiques pour les plantes d’une agriculture durable (Paris, Versailles, Angers (Beaucouzé), Rennes (Le Rheu), Quimper,
Orléans, Clermont-Ferrand (Chappes), Montluçon (Malicorne) , Lyon, Grenoble, Montpellier, Avignon (Montfavet))

6 millions d'euros

IDEALG : biotechnologies pour la valorisation des macroalgues (Rennes)**

10 millions d'euros

OCEANOMICS : Biotechnologie et bioressources pour la valorisation des écosystèmes marins planctoniques (Paris, Maisons-Laffite, Evry, Roscoff, Brest, Lannion (Pleumeur-Bodou), Clermont-Ferrand (Saint-Beauzire), Villefranche-sur-mer, Marseille, Grenoble, Libourne, Heidelberg (Allemagne)

7 millions d'euros

PeaMUST : Adaptation Multi-STress et Régulations biologiques pour l’amélioration du rendement et de la stabilité du pois protéagineux (Paris, Versailles (Thiverval-Grignon, Guyancourt), Le Pecq, Evry, Orsay, Rodez, Dijon, Toulouse (Castanet-Tolosan), Montpellier, Rennes (Le Rheu), Grenoble, Angers (Beaucouzé), Lille (Mons-en-Pévèle), Lestrem, Clermont-Ferrand (Riom, Chappes), Amiens, Péronne, Froissy)

5,5 millions d'euros

RAPSODYN : Optimisation de la teneur et du rendement en huile chez le colza cultivé sous contrainte azotée : accélération de la sélection de
variétés adaptées grâce à des approches de génétique et de génomique (Melun (Verneuil-l'Etang), Versailles (Thiverval-Grignon), Rodez, Caen,Toulouse (Mondonville, Saint-Sauveur), Rennes (Le Rheu), Grenoble, Mont-de-Marsan)

6 millions d'euros

Infrastructures nationales en biologie-santé

ANAEES : Station d'Ecologie Expérimentale du CNRS (Saint-Pierre-lès-Nemours, Dijon, Rennes, Montpellier, Nancy, Saint-Girons, Avignon, Grenoble, Thonon-les-Bains, Cayenne)

14 millions d'euros

Biobanques : Infrastructure nationale de Biobanques (Amiens, Angers, Besançon, Bobigny, Bondy, Bordeaux, Brest, Caen, Clermont-Ferrand, Clichy, Créteil, Dijon, Évry, Grenoble, Lille, Limoges, Lyon, Maisons-Alfort, Marseille-Aix-en-Provence, Montpellier, Nancy, Nantes, Nice, Nîmes, Paris, Perpignan, Reims, Rennes, Saint-Étienne, Strasbourg, Thiverval-Grignon, Toulouse, Tours, Villejuif)

17 millions d'euros

CRB-Anim : création d'un Réseau de Centres de Ressources Biologiques pour les animaux domestiques (Paris, Jouy-en-Josas, Rennes, Tours, Lyon)

11 millions d'euros

EMBRC-France : Centre National de Ressources Biologiques Marines (Saint-Pol-de-Léon, Banyuls-sur-Mer, Nice)

16 millions d'euros

F-CRIN : Plateforme Nationale d’Infrastructures de Recherche Clinique (Besançon, Bordeaux, Brest, Cayenne, Clermont-Ferrand, Créteil, Dijon, Garches, Grenoble, Lille, Limoges, Lyon, Marseille-Aix-en-Provence, Montpellier, Nancy, Nantes, Paris, Poitiers, Rennes, Rouen, Saint-Étienne, Saint-Pierre, Strasbourg, Toulouse, Tours, Villejuif)

18 millions d'euros

TEFOR : (Paris, Jouy-en-Josas, Versailles, Gif-sur-Yvette, Clermont-Ferrand, Rennes, Nantes)

12,5 millions d'euros

Développement durable, énergie et économie circulaire

Institut d'excellence sur les énergies décarbonées

FEM : France Energies Marines (Brest)**

34,3 millions d'euros

Valorisation

Institut de recherche technologique

B-COM : Réseaux et Infrastructures numériques (Rennes, Brest, Lannion)**

60 millions d'euros

Société d’accélération du transfert de technologie

SATT Ouest Valorisation : (Université européenne de Bretagne, PRES L’UNAM, CNRS, INSERM, Institut de Recherche pour le Développement)

70 millions d'euros

** projets impliquant uniquement des partenaires issus de la région

 

1ère publication : 15.03.2012 - Mise à jour : 3.04.2012

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés