Pôles de compétitivité

Positionnement de la recherche publique en regard de la politique des pôles de compétitivité

Chercheur© CNRS - Hubert Raguet

La mise en oeuvre des pôles de compétitivité a constitué un jalon clé dans les politiques de soutien public à l'innovation. Alors que les acteurs de la recherche publique constituent une composante majeure et incontournable des pôles, le Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche a souhaité disposer d'un état des lieux sur les retombées de la politique des pôles sur ces acteurs.

Article - 22.07.2011

Sous l'autorité d'un comité de pilotage composé de personnalités qualifiées de la recherche publique, une enquête a été réalisée avec pour objectif global de fournir au M.E.S.R. des propositions pour optimiser le fonctionnement du partenariat public / privé au sein de pôles de compétitivité.

L'enquête a permis d'analyser la relation des pôles avec les entités de recherche sur toute la durée du processus allant de la prise de contact jusqu'aux retombées concrètes et aux suites données aux actions initiées.

5 ans après la mise en place du dispositif, l'étude fait ressortir des avancées notables, résumées en 3 points :

  • les pôles comme catalyseur de mise en relation ;
  • le renforcement des liens entre le tissu de P.M.E. ;
  • une avancée dans la mise en place de projets co-construits, au plus près des besoins du monde socio-économique.

 

L'enquête a également permis de mettre en évidence des volets qu'il fallait encore renforcer :

  • la formation ;
  • le suivi des projets et de leurs impacts ; 
  • la lourdeur et la complexité des processus ;

 

Sur la base de cette analyse, l'étude propose un certain nombre de recommandations :

  • repositionner la recherche publique dans la gouvernance des pôles ; 
  • inventer de nouveaux modes de travail de la recherche publique avec les P.M.E. ; 
  • bâtir des plans d'actions spécifiques "recherche" à l'international ; 
  • bâtir, en cohérence avec les PRES, une offre cohérente et ambitieuse de formation 
  • mutualiser certains moyens transversaux de supports aux projets partenariaux ; 
  • oeuvrer pour une simplification des processus financiers et administratifs ; 
  • faire un effort de mise en cohérence des dispositifs existants avec les futurs instruments du plan d'investissements d'avenir.
Publication : 22.07.2011

Les recherches les plus fréquentes :

© 2013 Ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Tous droits réservés